Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 04:49

DÉCOLLATION de SAINT JEAN-BAPISTE le PRÉCURSEUR

 

Mémoire des saints :

SABINE, veuve, martyre à Rome († 119)

MERRY (Médéric), prêtre et abbé de Saint-Martin d'Autun († 700)

 

Sanctoral Décollation : '          

Is 49/1-7                                    

49 1 Îles, écoutez-moi, peuples lointains, soyez attentifs! Le Seigneur m'a appelé dès ma naissance, dès le sein de ma mère il a prononcé mon nom. 2 Il a rendu ma bouche semblable à un glaive tranchant, il m'a couvert de l'ombre de sa main. Il a fait de moi une flèche acérée, il m'a serré dans son carquois.  3 Il m'a dit : « Tu es mon Serviteur, (Israël î) en qui je me glorifierai. » 4 Et moi je me disais : « C'est en vain que j'ai peiné, c'est pour rien que j'ai usé mes forces. » Toutefois mon dû était aux mains du Seigneur, et ma récompense m'était réservée près de mon Dieu. 5 Et maintenant le Seigneur parle, lui qui m'a formé dès ma naissance pour être son Serviteur, pour lui ramener Jacob et lui rassembler Israël, (car le Seigneur m'a fait cet honneur, et mon Dieu est devenu ma force). 6 Il m'a dit : « Ce n'est pas assez que tu sois mon Serviteur pour restaurer les tribus de Jacob et ramener les rescapés d'Israël; je vais faire de toi la lumière des nations, pour répandre mon salut jusqu'au bout du monde. » 7 Voici ce que dit le Seigneur, le Rédempteur et le Saint d'Israël, à l'objet du mépris des hommes, et de l'horreur des nations, à l'esclave des tyrans : À ta vue, des rois se lèveront et des princes se prosterneront, à cause du Seigneur qui est fidèle, et du Saint d'Israël qui t'a élu.

 

Ac 13/25-33                              

25 Arrivé au terme de sa carrière il disait encore : Je ne suis pas celui que vous croyez : vient après moi quelqu'un dont je ne suis pas digne de délier la chaussure. 26 « Mes frères, vous, les fils d'Abraham, et vous, les craignant Dieu, c'est à nous qu'est adressé ce message de salut. 27 En effet, les hommes de Jérusalem et leurs chefs ont méconnu Jésus, mais en le condamnant, ils ont réalisé les oracles des prophètes, qu'on lit chaque sabbat. 28 Quoiqu'ils n'eussent trouvé en lui rien qui méritât la mort, ils le condamnèrent et réclamèrent de Pilate qu'il le fît périr. 29 Et après qu'ils eurent accompli tout ce qui est écrit de lui, ils l'ont descendu de la croix et l'ont mis au tombeau. 30 Mais Dieu l'a ressuscité des morts. 31 Plusieurs jours durant, il est apparu à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem et qui, maintenant, sont ses témoins devant le peuple.32 « Et nous, voici ce que nous vous annonçons : La promesse faite à nos pères, 33 Dieu l'a accomplie pour nous, leurs enfants, en ressuscitant Jésus. Aussi est-il écrit dans le psaume deuxième : Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui (Ps 2.7).

 

Mc 6/17-29                               

17 Car Hérode lui-même avait fait arrêter Jean, et l'avait enchaîné en prison à cause d'Hérodiade, femme de son frère Philippe, qu'il avait épousée. 18 De fait, Jean disait à Hérode : « Tu n'as pas le droit de prendre la femme de ton frère. » 19 Aussi Hérodiade lui gardait rancune et voulait le faire tuer, mais n'y parvenait pas, 20 car Hérode respectait Jean, sachant qu'il était un homme juste et saint; il le protégeait, et quand il l'entendait, il se trouvait perplexe. Pourtant il l'écoutait volontiers.21 Il vint un jour favorable où Hérode, à l'occasion de l'anniversaire de sa naissance, offrit un banquet aux grands de sa cour, à ses officiers et aux princes de Galilée. 22 La fille de la dite Hérodiade se présenta et se mit à danser à la satisfaction d'Hérode et de ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Tu peux me demander ce que tu voudras, je te le donnerai. » 23 Et il lui fit ce serment : « Quoi que tu me demandes, je te l'accorderai, fût-ce la moitié de mon royaume. » 24 Elle se retira pour dire à sa mère : « Que faut-il demander? »_« La tête de Jean-Baptiste », répondit-elle. 25 Aussitôt la jeune fille s'empressa de rentrer auprès du roi et lui exprima son désir : « Je veux que sur-le-champ tu me donnes sur un plat la tête de Jean-Baptiste. » 26 Le roi, attristé, ne voulut pas, à cause de ses promesses et des convives, la contrarier. 27 Sans tarder, il envoya un garde avec l'ordre d'apporter la tête de Jean. L'homme s'en fut décapiter Jean dans la prison, 28 apporta la tête sur un plat et la remit à la jeune fille; et la jeune fille la remit à sa mère. 29 Les disciples de Jean l'apprirent. Ils vinrent enlever son cadavre et le déposèrent dans un tombeau.

 

Temporal :                                  

2 Co 2/12-17

12 Quand donc je suis arrivé à Troas pour y annoncer l'Évangile du Christ, malgré la porte que le Seigneur m'y ouvrait, 13 mon esprit n'a pas connu de repos, parce que je n'y avais pas trouvé Tite, mon frère. J'ai pris alors congé d'eux et suis parti pour la Macédoine.14 Mais grâces soient rendues à Dieu qui nous fait toujours triompher dans le Christ, et qui répand en tous lieux par notre ministère, le parfum de sa connaissance. 15 Pour Dieu nous sommes le parfum du Christ, parmi ceux qui se sauvent et parmi ceux qui se perdent : 16 pour ceux-ci, une odeur de mort, et qui donne la mort; pour les premiers, une odeur de vie, et qui donne la vie. Et quel est l'homme capable d'une telle œuvre? 17 C'est qu'en effet, nous ne sommes pas, comme tant d'autres, des falsificateurs de la parole de Dieu, mais c'est dans son intégrité, telle qu'elle vient de Dieu, que nous la prêchons dans le Christ, sous les yeux de Dieu.

 

Mt 15/1-9                                  

15 V 1 Des pharisiens et des scribes de Jérusalem viennent alors trouver Jésus : 2 « De quel droit, disent-ils, tes disciples violent-ils la tradition des anciens? Ils ne se lavent pas les mains avant les repas. »_ 3 « Et de quel droit, riposta Jésus, vous autres violez-vous le commandement de Dieu, au profit de votre tradition? 4 Dieu a dit : Honore ton père et ta mère ; et : Celui qui maudit père ou mère sera puni de mort (Ex 20.12;21.17). 5 Tandis que vous autres, vous dites : Pour peu que l'on déclare à son père ou à sa mère : Ce dont j'aurais pu vous assister, j'en ai fait offrande à Dieu, 6 on n'est pas tenu d'assister autrement son père ou sa mère. Du coup vous annulez, au profit de votre tradition, la parole de Dieu. 7 Hypocrites! Isaïe a joliment bien prophétisé de vous en ces termes : 8 Ce peuple m'honore des lèvres; son coeur est loin de moi. 9 Leurs hommages sont vains, puisque les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes humains (Is 29.13)!

Partager cet article

Repost0
Published by spiritualité - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com