Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 05:44
Posted in News on avril 15, 2011

Le temps où les manifestants de la place Tahrir, scandaient ensemble : “Les musulmans et les chrétiens, c’est la même chose” aurait-il fait long feu? Face à la montée des islamistes égyptiens – plus ou moins modérés comme les Frères Musulmans ou ultra-légalistes comme les Salafistes -, l’exode des coptes, régulièrement victimes de violence, se dessine.

La Révolution du Nil et la chute de l’ancien Raïs, en Février dernier, seraient-elles en train de modifier profondément la donne dans la société égyptienne? Au Caire, pendant trois semaines sur la Place Tahrir, épicentre de la contestation, on a vu Coptes et musulmans manifester coude à coude avec une commune détermination et dans une proximité inconnue jusqu’alors. Mais cette union sacrée face à un régime à abattre a-t-elle fait long feu?

Il semble que les vieux conflits intercommunautaires ne soient pas éteints : Le 8 mars dernier, au Caire, dans le quartier du Moqattam, 12 personnes avaient été tuées et 110 blessées, dans des affrontements entre coptes et musulmans. Des milliers de musulmans salafistes avaient alors encerclé ce quartier misérable, majoritairement chrétien, qui abrite la corporation des éboueurs, pour exiger la libération de deux chrétiennes qui, selon eux, s’étaient converties à l’Islam et qui auraient été retenues prisonnières dans un monastère.

Pour un Etat laïque

Une église avait aussi été incendiée à Sole, dans la province d’Hélouân, au sud du Caire, à cause de la relation amoureuse qu’entretenaient deux jeunes gens de confessions différentes : le mariage entre musulmans et chrétiens est en effet illégal, à moins que le ou la fiancée ne se convertisse à l’Islam. Ces événements ont conduit plus d’un millier de chrétiens (mais aussi de musulmans, tous issus du quartier mixte de Shoubra) à manifester au nom de la “Révolution de la croix et du croissant”, devant l’immeuble de la radio-télévision publique pour demander au gouvernement de protéger leur communauté et pour réclamer un Etat laïque.

Depuis ces affrontements, il semble que beaucoup de coptes – environ 10% des 80 millions d’Egyptiens – veulent désormais quitter le pays, inquiets devant l’instabilité du pouvoir mais aussi face à la montée en puissance des groupes politiques islamiques et la possible participation des Frères musulmans au gouvernement. Chaque jour, de nouvelles demandes d’émigration sont ainsi déposées par ceux qui appartiennent à l’une des plus anciennes communautés chrétiennes d’Orient et qui veulent vivre désormais dans des pays qui reconnaissent la liberté de culte.

Destinations les plus demandées : les Etats-Unis et le Canada qui, pour ce dernier pays, dénombre 50 000 coptes – mais aussi le Liban où se sont déjà réfugiées certaines familles. Il semble pourtant qu’une certaine frange de la nouvelle génération ne l’entende pas de cette oreille: les jeunes coptes, dont beaucoup se sont battus Place Tahrir, n’ont plus aussi peur que leurs parents, qui ont vécu 30 ans sous le régime autoritaire d’Hosni Moubarak.

Si la situation empire, ils se résoudront sans doute à partir. Mais pour l’heure, ils croient encore aux espoirs qu’a fait naître la “Révolution du lotus” parmi la jeunesse égyptienne, quelle que soit sa confession. “Muslims and Christians are one hand” 

Des salafistes protestent contre un gouvernateur chrétien en Egypte
Posted in News on avril 15, 2011

Des milliers de conservateurs musulmans ont protesté dans la province de Qena au sud de l’Egypte ce vendredi contre la nomination d’un nouveau gouverneur Chrétien.

Selon des témoins, les manifestants, pour la plupart des observateurs du mouvement conservateur islamique salafiste, a menacé de mort Emad Mikhail, le nouveau gouverneur s’il entrer dans la province.

Le gouverneur précédent, que Mikhail remplacera, était également chrétien.

Qina a subit des conflits sectaires dans le passé. L’année dernière, des dizaines de chrétiens et de musulmans ont été arrêtés dans la province après qu’une dizaine de maisons aient été brûlées dans des affrontements entre membres des deux religions.

Selon des habitants, des combats ont éclaté l’an dernier lorsqu’on a découvert que l’homme chrétien copte avait une relation avec une femme musulmane de la même ville du sud.

Selon le gouvernement, les Coptes sont la plus grande minorité en Egypte, comprenant environ 10 pour cent des 80,5 millions de citoyens, bien que les groupes chrétiens estiment qu’ils représentent un pourcentage plus élevé de la population.

(via L’agence de Presse Allemande)

 Des milliers de Coptes marchent de Shobra à Tahrir pour leurs droits
Posted in News on avril 15, 2011



Des milliers de Coptes ont manifesté de Choubra jusqu’à la Place Tahrir, ce vendredi 15 mars, marquant le 40e jour après la mort des martyrs coptes des affrontements du Moqqattam le 8 Mars.

Les manifestants ont appelé à un état civil, une nouvelle constitution, une loi unifiée pour la construction de lieux de culte et la lutte contre la discrimination.

Aux cris de “persécuté, persécuté” et “nous ne pouvons pas (profiter) de toute la liberté”, les manifestants ont également exigé que les programmes scolaires ne comprennent pas la religion comme un sujet et de qu’ils soient représenté dans le nouveau gouvernement ainsi que dans le parlement qui prendra bientôt place.

“Je suis ici parce que nous voulons nos droits”, a déclaré Andrew Mira, âgé de 12 ans.
La marche a été organisée par l’Union des jeunes coptes.

Mina Magdy, l’un des organisateurs, a déclaré: “Nous voulons un Etat civil fondé sur l’égalité pour tous les citoyens et nous voulons que l’armée tienne ses promesses de rouvrir les églises et qu’elle finisse de construire l’église Etfeeh car elle n’est pas encore finit.”

Les manifestants ont appelé à la libération de 17 Coptes en détention qui ont été arrêté lors du sit-in devant le bâtiment de la télévision d’état le 9 Mars. Ils ont dit que les personnes arrêtées ont pris 2 à 3 ans de prison à cause de la non qualification des militaires.

La marche devait commencer à Maspero, et y terminer également, mais après avoir entendu parler d’une démonstration pour le président déchu Hosni Moubarak qui s’y déroulait, les dirigeants ont décidé de se diriger vers la place Tahrir.

Le Père Felopateer de l’archevêché de Gizeh a dit: “Nous n’allons pas Maspiro parce que nous sommes contre Hosni Moubarak. Nous avons obtenu une approbation des responsables de l’armée pour aller à Tahrir. ”


Un couple musulman a rejoint la manifestation en tenant le Coran. “Nous sommes tous un, les musulmans et les coptes”, a déclaré Ramadan El-Sayed, 30 ans.

Sa femme, Doaa Moustafa, dit “Nous pleurons tous nos martyrs qu’ils soient musulmans ou coptes”.

Les manifestants ont chanté l’hymne national après avoir atteint la place Tahrir. La place centrale du Caire est restée ouverte à la circulation alors que des milliers d’officier de l’armée ont lutté pour sécuriser la circulation et la manifestation.

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com