Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 14:34

ENTRÉE DE LA VIERGE MARIE AU TEMPLE

 Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. 

La fête de l'Entrée au Temple de la Mère de Dieu nous introduit dans ce mystère : avec Marie, le véritable temple de Dieu entre dans le Temple de Jérusalem. Ce destin, Marie l'assume intégralement par la profondeur inégalée de sa foi. 

La foi de Marie est la force de son âme. Marie est de tous les hommes et de toutes les femmes celle qui a le plus risqué pour le Seigneur, celle qui s'est engagée pour lui le plus entièrement. Elle seule pouvait répondre à l'Ange : «Je suis la servante du Seigneur» ; comme elle seule pouvait accompagner jusqu'au Golgotha le Fils de Dieu dans le partage de ses souffrances. 

Cette foi éclate dès son premier âge. Elle est évidente sur les icônes de la fête de la Présentation. Marie gravit les marches du Temple sans hésiter. Elle marche droit devant elle, les yeux fixés sur le grand prêtre, et au-delà, vers le Saint des Saints, vers les anges qui l'attendent, vers Dieu présent dans ses anges. Elle ne détourne pas la tête, ni vers ses parents, Anne et Joachim, ni vers tous les siens restés en arrière. Sa détermination est entière. 

Marie a choisi une fois pour toutes. Elle sait qu'elle vient donner son cœur à Dieu. Toute sa vie sera au service du Seigneur. Jamais elle ne reviendra sur cette décision. Jamais sa fidélité ne se démentira. Elle qui sera le trône de la Sagesse pourrait dire avec celle-ci : «Le Seigneur m'a faite pour lui.» Dès l'éveil de sa conscience Marie atteint la plénitude de la foi et du don. 

Quelle leçon ! Car tous nous sommes faits aussi pour Dieu seul. Mais avouons notre manque de foi, notre faible détermination. Nous savons bien ce que Dieu attend de nous : notre engagement, notre participation à son amour comme à ses souffrances, l'ouverture de nos cœurs à sa présence vivante. Mais trop souvent nous ne pouvons répondre d'un cœur entier. Nous manquons de courage pour rompre avec le monde et avec nous-mêmes. 

La main sur la charrue, nous regardons encore en arrière et nous cherchons les plus mauvaises raisons pour éviter de répondre à l'attente du Seigneur. 

Marie, elle, monte de degré en degré. Elle s'élève vers le Seigneur, sans esprit de retour. Elle se livre à l'amour de Dieu. Elle ne calcule pas. Elle n'est pas prudente. Elle ne cherche pas la paix à tout prix. Elle est celle qui offre tout et trouve la joie dans l'offrande, le bonheur dans le sacrifice. Tout entière sacrifiée, elle est tout entière sanctifiée. L'Esprit-Saint s'empare d'elle et ne l'abandonnera plus. Simplement pour être entrée dans le Temple et ne l'avoir quitté que pour devenir le vrai temple où Dieu viendra s'incarner pour notre salut. 

Marie, outre qu'elle est pour toujours la Mère de Dieu, la Mère du Sauveur, s'affirme ainsi comme le maître de notre vie spirituelle. Au début de l'Avent de Noël où nous nous trouvons, elle est un signe et un exemple pour notre foi. Dès maintenant il nous faut nous aussi choisir Dieu et Lui présenter d'ores et déjà pour sa venue le temple de nos cœurs. 

À Dieu soit la gloire aux siècles des siècles. Amen !

Repost 0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Homélies

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com