Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 07:26


 le 25 février

  

Saint-Alexis-de-Russie.jpg

 

Il naquit en 1292. Son père était le gouverneur de la ville sous le premier prince moscovite Daniel Alexandrovitch (1261-1303), le fondateur du monastère Saint-Daniel. Lorsqu'on baptisa le futur saint, on lui donna le nom d'Eleuthère, et son parrain fut le futur prince Ivan Danilovitch Kalita (? - 134O).

 

En 1320, il entra au monastère de l'Épiphanie à Moscou, où il passa plus de vingt ans en menant une vie d'ascète. Il fut accueilli au monastère par celui qui devint saint Serge de Radonège et avec lequel il entretint par la suite une étroite amitié spirituelle.

 

La sagesse et la vie vertueuse d'Alexis incitèrent le métropolite de toute la Russie, Théognoste, à le choisir comme vicaire et à lui confier la direction des affaires judiciaires de l'Eglise. Et en 1353, encore de son vivant, Théognoste le désigna pour successeur et l'éleva à l'épiscopat.

 

En 1354, à la mort de Théognoste, Alexis devint métropolite de Kiev et de toute la Russie, fonction confirmée en 1356 par le patriarche de Constantinople ; le vaisseau qui transportait Alexis de retour de Constantinople avec la charte du Patriarche Philothée fut sauvé du naufrage en pleine tempête par ses prières.

 

Le prestige spirituel de saint Alexis était si grand que même le khan tatare Djanibek eut recours à lui pour guérir sa femme aveugle Taïdoula : Dieu exauça les prières du saint et rendit la vue à Taïdoula. Le saint quitta la Horde d'Or avec de riches cadeaux et la promesse de garantir la sécurité à l'Eglise et à la Patrie.

 

En mémoire du miracle fait par le Seigneur à la suite de ses prières, saint Alexis fonda, en 1365, au Kremlin, le monastère Tchoudov (du mot russe «tchoudo», «miracle»), devenu si célèbre, où, pendant des centaines d'années, fut concentrée la vie religieuse de la capitale. Il fut le premier métropolite de Russie à avoir eu la sagesse de transférer sa résidence dans la ville de Moscou, autour de laquelle commençait à s'unir la Russie alors morcelée.

A noter qu'on lui doit la traduction des Évangiles en russe.

 

Lorsque le prince Dimitri Ivanovitch Romanov (1363-1389), surnommé plus tard "Donskoï", était en bas âge, le métropolite Alexis exerça en fait le pouvoir aussi bien spirituel que temporel. Et c'est lui qui inculqua au jeune prince la vaillance et la force morale qui lui permirent de porter aux Tatars un coup décisif à Koulikovo en 1380.

 

A sa mort en 1378, Saint Alexis fut inhumé au monastère Tchoudov , mais, dès 1431, son corps fut exhumé et trouvé incorrompu. Dès lors commença sa vénération comme saint.

 

Ses reliques ont été transférées à la cathédrale de l'Epiphanie le 16 octobre 1948, à l'occasion du huitième centenaire de Moscou. Plus de cinq siècles se sont écoulés depuis que saint Alexis a quitté son ministère visible, mais, par son intercession et son aide, il n'a pas abandonné ses ouailles de Moscou et de toute la Russie. 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com