Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 05:39


Nicolas Sarkozy recevra vendredi 7 janvier des représentants des Églises orientales en France

Pour la première fois, des représentants des Églises d’Orient seront reçus vendredi matin 7 janvier à l’Élysée à l’occasion des vœux aux « forces religieuses ». Leur présence au milieu des responsables des cultes, chrétiens, juifs ou musulmans, sous les auspices de la République, manifestera un geste fort de la France à leur égard.

Nicolas Sarkozy devait initialement recevoir les responsables religieux plus tard. Mais l’attentat de la nuit de la saint-Sylvestre en Égypte et les menaces, en France ou en Allemagne, ont décidé l’Élysée à modifier le calendrier.

Avant de s’envoler pour les Antilles, Nicolas Sarkozy présidera donc cette cérémonie qui, exceptionnellement, ne s’en tiendra pas à des échanges privés. Le président de la République prononcera un discours au cours duquel il devrait réaffirmer le principe fondamental la liberté religieuse et les valeurs de la laïcité.http://www.la-croix.com/img/la-croix/commun/pix_trans.gif

 

Insister sur la liberté religieuse dans le monde

http://www.la-croix.com/img/la-croix/commun/pix_trans.gifDepuis son élection, le chef de l’État s’est souvent exprimé sur sa conception d’une laïcité « positive » notamment lors dudiscours de Latran en décembre 2007 : une laïcité qui « tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire ou de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger mais plutôt un atout » expliquait le président.

Vendredi, celui-ci devrait répéter cette conviction, alors qu’une impression de dégradation du climat s’est imposée ces derniers jours dans le pays. En raison des menaces reçues par la paroisse copte-orthodoxe de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) mais aussi des signes de défiance de l’opinion vis-à-vis de la communauté musulmane : 42% des Français considèrent sa présence comme « une menace », révèle un sondage publié dans le Monde en début de semaine.

Au-delà du contexte français, le discours du président de la République devrait être l’occasion d’insister sur la liberté religieuse dans le monde, en particulier celle des minorités chrétiennes dans les pays musulmans.http://www.la-croix.com/img/la-croix/commun/pix_trans.gif

 

Respecter le droit de croire et de pratiquer dans le pays où l’on vit

http://www.la-croix.com/img/la-croix/commun/pix_trans.gifAu lendemain de l’attentat de la cathédrale de Bagdad, le 31 octobre, la France avait décidé d’accueillir des familles victimes. Mais ce geste humanitaire n’atténue pas l’engagement prioritaire de Paris à faire respecter le droit de croire et de pratiquer dans le pays où l’on vit.

« Nul ne doit être inquiété ni a fortiori craindre pour sa vie en exerçant le droit fondamental de pratiquer librement sa foi », a écrit Nicolas Sarkozy au président Égyptien Hosni Moubarak, le 1er janvier, après l’attentat de l’église d’Alexandrie.

La ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, a pour sa part téléphoné mardi à son homologue égyptien. La chef de la diplomatie « a souhaité avoir un entretien sur la sécurité des communautés coptes pour les célébrations de la fête de Noël orthodoxe », explique Gérard Gachet, porte-parole du quai d’Orsay.http://www.la-croix.com/img/la-croix/commun/pix_trans.gif

 

L'UE interpellée

Cette mobilisation fait suite à un appel lancé par des parlementaires en faveur des minorités chrétiennes. « Il y a enfin une prise au sérieux de la menace qui pèse sur les chrétiens d’Orient » se réjouit Dominique Souchet (Mouvement pour la France, MPF), à l’origine de l’appel. Le député de Vendée souhaite que Paris joue un rôle moteur pour la mobilisation des instances internationales en faveur de la liberté religieuse.

Premier pas en ce sens, le Quai d’Orsay a adressé mercredi une lettre à Catherine Ashton, haute-représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères. Michèle Alliot-Marie lui demande d’inscrire la question du respect de la liberté religieuse au programme du prochain conseil des ministres des affaires étrangères qui se tiendra à Bruxelles le 31 janvier.

Plusieurs députés européens se sont joints à cette requête. La Commission européenne devrait de son côté s’emparer d’ici là de ce dossier de la liberté religieuse.

                   

Bernard Gorce



Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :