Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 00:25

Les moines de Scété s'adonnaient à de grandes austérités dans le seul but de garder leur intelligence constamment fixée en Dieu par la prière pure, et ils alimentaient leur contemplation en récitant par cœur les Psaumes et de grands passages de l'Ecriture sainte. Lorsqu'ils acquirent une église, ils se réunissaient tous, le samedi soir, pour célébrer la Vigile nocturne et communier aux saints Mystères. Au matin, après la Liturgie, ils partageaient un repas fraternel, qui était pour beaucoup d'entre eux le seul repas de la semaine, et conversaient librement, en interrogeant les plus avisés pour l'édification de leur âme. Puis chacun repartait vers sa cellule, en emportant les feuilles de palmier nécessaires au travail de la semaine.

Comme le nombre des disciples et des visiteurs croissait sans cesse, saint Macaire changea à plusieurs reprises de résidence. Il vivait loin des autres cellules, avec seulement deux compagnons à proximité, et avait aménagé une galerie souterraine qui menait de sa cellule à une grotte éloignée, de sorte qu'il pouvait s'isoler à l'insu de tous pour garder son esprit sans distractions, lorsque les visites se faisaient trop fréquentes.

Au début, chaque fois qu'il désirait participer à la sainte Liturgie, il devait se rendre à pied à Nitrie, à plus de quarante milles de là, dans le désert brûlant. L'effort était trop grand pour ses disciples, aussi, sur les instances de saint Antoine, accepta-t-il de recevoir l'ordination sacerdotale, à l'âge de quarante ans. Le Saint-Esprit lui accorda alors en abondance les charismes de guérisons, de prophétie et de discernement des pensées. A deux reprises il ressuscita un mort : la première fois pour faire éclater l'innocence d'un malheureux injustement accusé d'assassinat, et la seconde pour démontrer à un hérétique la vérité de la foi en la résurrection des corps. Attirés par la réputation de saint Macaire et de ses disciples et par la prédication enthousiaste de saint Athanase en faveur du monachisme, des hommes venaient à Scété de toutes les parties de l'Egypte et des contrées éloignées de l'empire pour y embrasser la vie angélique. Le désert devint une véritable ville, si bien qu'à la fin du siècle on comptait à Scété quatre églises, où les ascètes. se réunissaient par centaines chaque dimanche.

En 374, l'arien Lucius s'empara du siège épiscopal d'Alexandrie et raviva la persécution contre les Orthodoxes. Il s'attaqua en premier lieu aux moines les plus influents et fit déporter dans une île du Delta du Nil les deux Macaire et d'autres saints moines. L'exil tourna cependant à l'avantage de l'Eglise, car les confesseurs convertirent les païens du lieu et, bientôt rappelés grâce aux protestations indignées du peuple, ils rentrèrent dans leur désert avec une gloire accrue. Saint Macaire sentant sa fin prochaine rendit une dernière fois visite à ses disciples de Nitrie. En guise de testament spirituel, il leur déclara, les larmes aux yeux : «Pleurons, frères, et que nos yeux répandent sans cesse des larmes, avant que nous allions là où nos larmes brûleront nos corps». Quelque temps plus tard, le «Père spirituel du désert» remit en paix son âme au Seigneur, âgé de 90 ans. Après avoir subi diverses translations lors de la conquête musulmane, ses précieuses Reliques reposent aujourd'hui dans le monastère copte qui porte son nom, édifié sur les lieux que le saint avait sanctifiés par sa présence.

On attribue traditionnellement à saint Macaire le Grand un ensemble d'admirables homélies spirituelles, dans lesquelles le saint évoque, à l'aide de splendides images empruntées au monde naturel, les effets variés de
Repost 0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :