Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 06:13

 

 

 

le 7 septembre

 

Clovis, en mourant, avait laissé trois fils : Clodomir, roi d'Orléans; Childebert, roi de Paris (+ 558) ; Clotaire, roi de Soissons (+ 561). Quand, en 524, Clodomir périt en combattant les Burgondes, ses trois enfants mâles furent confiés à Ste Clotilde, leur grand-mère. Les deux aînés avaient respectivement dix et sept ans ; le cadet, Clodoald (Cloud) en avait cinq à peine. On rapporte que Childebert et Clotaire envoyèrent alors dire à Clotilde : " Qu'est-ce que tu préfères : les voir tondus ou les voir morts? " En d'autres mots : " Conduis-les au couvent, si tu ne veux pas qu'ils disparaissent. " Ils tinrent parole; Clotilde n'ayant pas cédé à leurs menaces, ils firent poignarder les deux aînés, s'ils ne s'en chargèrent eux-mêmes ; et ils se partagèrent leur héritage. " Clodoald avait échappé, écrit Grégoire de Tours, grâce à l'intervention de quelques hommes courageux, qui allèrent cacher l'enfant dans un monastère. Plus tard, lui-même s'y coupa volontairement les cheveux pour marquer qu'il renonçait à régner. " On connaît la suite. Fuyant des lieux qui lui rappelaient de si horribles souvenirs, Clotilde quitta Paris et alla terminer ses jours à Tours, la ville sainte de la Gaule, près du tombeau de saint Martin. Quant à Clodoald, Grégoire de Tours dit simplement " qu'il devint clerc, passa sa vie dans la pratique des bonnes oéuvres, et qu'il mourut prêtre ". N'ayant plus rien à craindre de ses oncles que son état religieux rassurait, il revint habiter dans la région parisienne, à Novigentum (Nogent), qui, deux siècles plus tard, fut appelé Saint-Cloud.

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com