Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 00:31

Question 121 : Peut-on se refuser aux travaux trop pénibles ?

 

Réponse : Celui qui aime véritablement Dieu et espère fermement la récompense promise par le Seigneur n'est jamais satisfait de ce qu'il a pu réaliser, mais, toujours, il tend à faire davantage et aspire à mieux.

Si même le travail paraît dépasser ses forces, il ne se résigne pas comme s'il avait donné sa mesure, mais il ne cesse de redoubler d'efforts comme s'il n'avait pas assez fait. Il entend, en effet, le Seigneur lui dire : "Lorsque vous aurez fait tout ce qui vous a été commandé, dites alors : nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait seulement ce que nous devions faire" (Lc 17,10). Il entend aussi l'Apôtre pour qui le monde était crucifié comme il l'était au monde (Gal 6,14) et qui n'a pas craint de dire : "Pour moi, je ne crois pas avoir obtenu le prix, mais je ne fait qu'une chose : oubliant ce qui est derrière moi et me portant tout entier vers ce qui est en avant, je cours droit au but, pour remporter la récompense à laquelle, d'en Haut, Dieu m'a appelé en Jésus Christ" (Phil 3,12-14). Ce même Apôtre, bien qu'il eut pu, comme ouvrier de l'Évangile, vivre de l'Évangile (1 Cor 9,14), écrit : "Travaillant jour et nuit dans la peine et la fatigue, non que nous ne puissions vivre à votre charge, mais pour vous donner en nous un exemple à imiter" (2 Thes 3,8-9). Après cela, qui donc peut encore manquer à ce point d'intelligence et de foi pour ce contenter de ce qu'il a fait et rejeter un travail parce que pénible et fatigant ?

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com