iconoclasme
Il y a quelque temps, PS m'envoyait le lien vers cette photo publiée par le site «humoristique» icanhascheezburger.com.
Lors des Liturgies pontificales (présidée ici par le patriarche de Moscou), le Calice utilisé ainsi que l'Agneau sont en effet de taille impressionnante, mais j'avais déjà vu ce genre de photos et n'avais pas prêté attention à la légende en anglais : « Les nains se convertissent à l'Orthodoxie. »

Depuis longtemps (bien avant la pérestroïka), on peut trouver de magnifiques albums-photos où les photographes sont autorisés à entrer dans le sanctuaire des églises orthodoxes pour photographier (ou filmer) les moments les plus «intimes» de la sainte Liturgie. Dans notre diocèse, il est interdit de photographier depuis la Grande Entrée jusqu'à la fin de l'office divin. En revanche, dans toutes les parutions (papier et internet) des différentes Églises orthodoxes, il n'y a aucune restriction.
Cette image et son commentaire sont la meilleure illustration de la parole de l'Écriture sainte : «Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.» (Matth. 7, 6)