Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 00:04
Vigilance !

Le fidèle doit toujours garder son cœur et ses sens avec une extrême vigilance car en cette vie nous sommes en état de guerre intense et l’Ennemi lance des attaques, surtout contre ceux qui sont des combattants. Il rôde -comme le dit l’Ecriture- cherchant quelqu’un à dévorer. Ce frère doit lui résister fermement et faire appel aux alliés d’en haut. Par contre, celui qui a pactisé avec les passions, comment pourra-t-il leur faire la guerre puisqu’il s’est fait lui-même l’esclave des plaisirs et paie tribut au tyran de bonne grâce ? Là où il y a inimitié, là est aussi la guerre ; et là où est la guerre, là il y a combat ; et là où il y a combat, là même sont les couronnes.
Si donc quelqu’un veut se libérer de l’amère servitude, qu’il entre en guerre contre l’Ennemi, car c’est ainsi que les saints, pour l’avoir emporté sur lui, on été jugés dignes des biens supra célestes. Mais peut-être quelqu’un dira-t-il : “Si donc, là où il y a inimitié à l’encontre des passions, là aussi il y a guerre par nature, comme tu l’as dit, comment se fait-il que nous voyons les amis des plaisirs fortement attaqués par les passions déshonorantes, même s’ils refusent de se repentir ?” A cela, voici ce que je pourrais répondre : je ne crois pas, mon ami, que cette sorte de guerre ait pour enjeu la vertu et la résistance au tyran mais plutôt l’aggravation de la maladie de l’asservissement passionnel et de l’amour des plaisirs. Et cela fait que de tels hommes ne décident pas avec détermination de s’opposer à l’Ennemi.

 

Entre des antagonistes, en effet, il n’existe pas un seul point d’accord. Mais dans le cas de gens qui se sont dédiés eux-mêmes aux volontés de l’Ennemi et qui se sont vendus aux plaisirs, comment parler de guerre au sens propre ? S’ils sont agressés, ce n’est pas pour s’être opposés à l’Adversaire en pratiquant la vertu et l’avoir affligé, mais parce que celui qui a passé avec eux un pacte d’iniquité leur suscite une difficulté pour qu’ils s’acquittent du tribut habituel et ne puissent rechigner, ne serait-ce qu’un peu, à fabriquer les briques de leurs très honteux désirs auxquels ils se sont asservis eux-mêmes par volonté propre. Il est en effet écrit : “De celui par qui on s’est laissé vaincre, on devient l’esclave.(2P. 2,19) ” Les hommes en question ne sont pas entraînés par force et sans le vouloir, mais ils paient maintenant le prix pour accomplir la volonté de celui qui les a jetés bas. C’est pourquoi, lorsqu’ils accomplissent le mal, ils ne font preuve d’aucun repentir, ni d’abstinence, ni de décision ferme pour ne pas tomber à nouveau.

L'œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien - 17

source : http://www.orthodoxie.com

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com