Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 00:05

Le 2 décembre 2016

 

Saint du jour :

Saint Pierre Chrysologue, évêque de Ravenne (450)

 

Ouverture

Seigneur ouvre mes lèvres

et ma bouche publiera ta louange !

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,

comme il était au commencement et maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen !

 

Méditation pour préparer Sa venue

« Voilà ce que Paul affirme : Ce qui déprime c’est le découragement sans espérance, le pessimisme désabusé ; l’apôtre au contraire entonne son chant de victoire : « Réjouissez-vous, car le Seigneur est proche ». C’est en réalité l’écho de la parole du Maître : « Au milieu des pires catastrophes, relevez la tête », ne vous laissez pas abattre, sachez que votre délivrance est proche, et parce qu’elle est proche, réjouissez-vous. Il y aurait toute une méditation à faire sur l’idée de la joie chrétienne. Les anges disent aux bergers sur la crèche de Bethléem : « Voici que nous vous annonçons une grande joie ; notre Seigneur promet à ses apôtres une joie constante : personne ne vous ravira votre joie ». Saint Paul au milieu de ses travaux écrivait : « Je surabonde de joie au milieu de mes tribulations ». « cette joie n’est pas celle du monde ». le monde cherche sa joie dans un éparpillement au dehors, dans la satisfaction de caprices passagers ; aussi la joie qu’il donne n’est pas durable ; elle laisse même après elle une amertume, ne serait-ce que le regret du plaisir qui s’en va. Cette joie est dans le Seigneur : « Réjouissez-vous dans le Seigneur » ; cette joie, personne ne peut l’enlever ; elle se base sur le sentiment profond de l’amour de Dieu».

Mgr Irénée Winnaert (1880-1937)

 

Proverbes 13, 20

Celui qui marche en compagnie des sages devient sage

et celui qui fréquente des hommes stupides se retrouvera en mauvaise posture.

 

Psaume 7 (suite)

Mets un terme à la malice des pécheurs et affermis les justes,

Toi qui sondes les reins et les coeurs, Dieu de toute justice !

Le bouclier qui me couvre, c’est le Seigneur, Lui qui sauve les hommes au coeur droit.

Dieu est un juge équitable, fort et magnanime,

Mais sa colère s’enflamme chaque jour contre qui ne se convertit pas.

Voici : le malin affûte son glaive, Il bande son arc et le dirige contre lui ;

Il prépare contre lui-même des armes de mort, Il fait de ses flèches des brandons enflammés.

Voyez, il a conçu l’injustice, il s’est engrossé de souffrances et il a enfanté le néant.

Il a creusé une fosse et l’a faite profonde,

Voilà qu’il tombe dans l’abîme que ses mains ont creusé !

La douleur qu’il inventa retombe sur sa tête, sur sa nuque sa violence est redescendue.

Je louerai le Seigneur pour sa justice, je chanterai le Nom du Seigneur, le Très-Haut !

 

LECTURES

Ancien Testament : Isaïe 63, 17 à 64,3

SEIGNEUR, tu nous a laissés nous perdre loin de ton chemin, tu as laissé nos coeurs se fermer et refuser de te respecter. Pourquoi donc ? Reviens, par amour pour nous qui sommes tes serviteurs, le peuple qui t'appartient ! Nous, ton peuple saint, nous avons possédé le pays pendant très peu de temps. Nos ennemis ont écrasé ton lieu saint. Depuis longtemps, c'est comme si tu n'étais plus notre roi, comme si nous ne portions plus ton nom. Ah ! si tu déchirais le ciel et si tu descendais ! Les montagnes trembleraient devant toi. Tu serais comme le feu qui brûle les buissons, ou qui fait bouillir l'eau. Ainsi tu ferais savoir à tes ennemis qui tu es. Devant toi, les peuples trembleraient quand tu ferais des choses terribles qu'on n'attend pas. Oui, tu descendrais, et les montagnes trembleraient devant toi. Aucun autre dieu que toi n'agit de cette façon pour ceux qui ont confiance en lui. Non, personne n'en a jamais entendu parler, personne ne l'a jamais appris, aucun oeil ne l'a jamais vu.

 

Evangile selon saint Luc 3, 15 à 17

Or comme le peuple entier était dans l’attente, et que tous se demandaient dans leur coeur, à propos de Jean, s’il n’était pas le Christ, Jean prit la parole et leur dit à tous : “Moi, je vous baptise dans l’eau, mais voici venir Celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses sandales ; Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu. Il tient dans sa main la pelle à vanner pour nettoyer son aire et recueillir le froment dans son grenier ; quant à la paille, Il la brûlera dans le feu qui ne s’éteint pas”.

 

Intention de prière (litanies wisigothiques)

Entre tes mains Seigneur, je remets mon esprit !

Pour que la Rosée qui procède du Père tout puissant

soit la santé des infirmes et la libération des possédés,

supplions, demandons et prions le Seigneur. Kyrie eleison !

 

Prière à la Mère de Dieu

Etoile de la mer, nourricière de Dieu, Ô Mère toujours vierge, porte du ciel, salut !

De l’ange Gabriel, tu reçois cet Ave, par ce nom nouveau d’Eve, fonde nous sur la paix !

Délivre les pécheurs, éclaire les aveugles, chasse de nous les maux et obtiens-nous la joie !

Amen.

 

Clôture

Viens nous délivrer Seigneur !

Montre-nous ta face et nous serons sauvés !

Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde et donne-nous ton salut !

Que le Seigneur qui était, qui est et qui vient,

par la prière de la toute sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie,

nous donne sa paix et la vie éternelle! Amen.

 

Monseigneur Grégoire

http://www.eglise-orthodoxe.eu/

Père Stéphane Prouet & Liliana Prouet 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Prières

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com