Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 08:19
Le Pardon

 par saint Jean de Cronstadt

"Si vous pardonnez aux gens leurs péchés, votre Père céleste aussi vous pardonnera vos péchés" dit le Seigneur (Mat.VI,14-15).

 

Ce dimanche s'appelle dans la langue populaire "dimanche du Pardon" [1]. Depuis les temps anciens, on garde la coutume en ce jour et durant toute la semaine de la Tyrophagie[2], de se demander mutuellement pardon pour les péchés commis l'un envers l'autre. Magnifique coutume, authentiquement chrétienne : qui de nous, en effet, ne pèche pas contre son prochain, que ce soit en paroles, en actes ou en pansées? En demandant pardon à l'autre, nous montrons notre foi en l'Evangile, notre humilité, notre refus du mal, notre amour de la paix. Au contraire, ne pas désirer demander pardon montre notre peu de foi, la suffisance, la rancune, l'insoumission à l'Evangile, la résistance à Dieu, la complicité avec le Diable.

 

Pourtant nous sommes tous enfants du Père céleste par la grâce, membres du Christ notre Dieu, membres de l'unique corps, l'Eglise, qui est Son Corps, et membres les uns des autres ; Dieu est Amour (I Jn.IV,8); et plus que tous les holocaustes et les sacrifices, Il exige de nous un amour mutuel, qui est patient, fait miséricorde, n'envie pas, ne s'enfle pas, ne s'enorgueillit pas, ne fait pas de scandale, ne recherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas rancune, ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit de la vérité. Il excuse tout, croit tout, supporte tout et jamais ne cesse (I Cor.XIII,4-8). Toute la loi tient en deux mots : aime Dieu et ton prochain. Le coeur de l'homme est extrêmement égoïste, impatient, jaloux de son dû, méchant et rancunier ; il est prêt à s'emporter contre son frère contre un mal patent, mais aussi pour un mal imaginaire, pour une parole offensante, mais aussi pour une parole équitable ou tranchante - et même pour un regard qui a semblé peu indulgent, u équivoque, rusé, fier, c'est tout juste s'il ne s'emporte pas contre les pensées du prochain, celles qu'il lui invente. Le Seigneur qui sonde les cœurs, dit ceci : c'est du cœur que sortent les pensées méchantes, adultère, débauche, meurtre, vol, emportement, méchanceté, fourberie, obscénités, envie, blasphème, orgueil, déraison (Mc.VII,21-22). A la méchanceté humaine doit être opposée l'infinie bonté et la grâce toute puissante de Dieu ; avec son secours, il est aisé de fuir tout mal par la douceur, la bonté, l'esprit de concession, la patience et la longanimité. (...) En échange des péchés pardonnés au prochain, le Père céleste nous promet le pardon de nos péchés, l'acquittement au Jugement dernier, la béatitude éternelle ; les miséricordieux obtiendront miséricorde(Mat.V,7). La méchanceté invétérée doit s'attendre au juste Jugement de Dieu et au tourment éternel.

 

Ecoutez ce récit qui montre comment Dieu punit dès ici-bas les méchants qui ne veulent pas se réconcilier entre eux. Dans la laure des Grottes de Kiev, il y avait deux solitaires -deux moines- le prêtre Tite et le diacre Evagre. Après avoir vécu quelques années en bonne intelligence, pour une raison quelconque, ils se prirent d'inimitié et de haine l'un envers l'autre ; leur animosité mutuelle dura fort longtemps, et eux, sans se réconcilier, avaient l'audace d'offrir à Dieu le Sacrifice non sanglant de l'Autel.


Tous les conseils de la communauté, de laisser là leur colère et de vivre entre eux dans la paix et la bonne entente, demeurèrent vains. Un jour le prêtre Tite tomba gravement malade. Désespérant de survivre, il commença à pleurer amèrement son péché et envoya quelqu'un demander pardon à celui qu'il n'aimait pas ; mais Evagre ne voulut même pas en entendre parler et se mit à le maudire sans pitié. La communauté des frères, déplorant un si grave égarement, l'amena de force auprès du mourant. Tite, apercevant son ennemi, se dressa sur sa couche avec l'aide des autres et tomba devant lui, le suppliant avec des larmes de lui pardonner. Mais Evagre était si inhumain qu'il se détourna de lui et s'écria avec fureur : ni dans cette vie, ni dans l'autre, je ne veux me réconcilier avec lui ! Il s'arracha des mains de la communauté et tomba à terre. Les moines voulurent le relever, mais quelle ne fut pas leur surprise de le voir mort, et si froid qu'on eût dit qu'il avait expiré depuis longtemps! Leur surprise s'accrut encore quand ils virent au même moment le prêtre Tite se lever en bonne santé de sa couche de douleur, comme s'il n'avait été jamais malade. Frappés de stupeur devant un événement si inattendu, ils entourèrent Tite et l'un après l'autre l'interrogeaient : qu'est-ce que cela signifie ? Il répondit : "J'étais dans cette grave maladie, jusqu'à ce que moi, pécheur, qui m'étais emporté contre mon frère, je visse les Anges s'éloigner de moi et verser des larmes sur la perte de mon âme et les esprits impurs se réjouir. Voilà la raison pour laquelle j'ai désiré plus que tout me réconcilier avec lui. Mais comme on me l'amenait, que je me prosternais devant lui et que lui commençait à me maudire, je vis un Ange menaçant de le frapper avec une lance de feu, et le malheureux tomber à terre, mort. Et le même Ange me tendit la main et me releva de ma couche de douleur." Les moines pleurèrent la terrible mort d'Evagre et depuis lors ils commencèrent à veiller à ce que jamais le soleil ne se couche sur leur colère.

 

Frères et sœurs, la rancune est le plus terrible des vices, elle est aussi détestable devant Dieu que funeste dans la société. Nous sommes créés à l'image et à la ressemblance de Dieu : la bonté et l'innocence doivent être nos vertus permanentes ; car Dieu se conduit à notre égard selon sa Bonté ; Il est lent à la colère et nous pardonne sans compter. Nous aussi nous devons pardonner. Mais le rancunier n'a pas en lui l'image et ressemblance de Dieu, il est plutôt une bête qu'un homme. Amen."

 

Saint Jean de Cronstadt

 

 

 

 

 

Publié par + JFV

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans spiritualité

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com