Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 06:07


St. Daumantas of Pskov
Saint Dovmont
+
Le nord-est de la Baltique fut la dernière partie de l'Europe à rejeter le paganisme.En effet, dans l'histoire, la Lituanie est souvent citée comme le dernier pays païen en Europe, car ces ouvriers de la onzième heure ne commencèrent à devenir chrétiens qu'au treizième et quatorzième siècles. Qui ont été les premiers orthodoxes lituaniens?
Tout d'abord, il faut citer l'exemple de saint Dovmont ou Timothée. Né païen, en 1265 il quitta son pays et ses coutumes alors païennes, avec toute sa famille et ils cherchèrent refuge dans les environs de Pskov. Là, il fut baptisé sous le nom de Timothée. En voyant le courage exceptionnel de Dovmont, les populations locales, le choisirent alors comme leur prince. Pendant 33 années, il défendit le peuple de Pskov et tout le nord de la Russie des païens, y compris de ses compatriotes Lituaniens. Il fut remarqué pour sa vie pieuse et vertueuse, il aimait la vérité, était miséricordieux envers les pauvres, visitait les prisonniers, accordait l'hospitalité aux voyageurs et s'adonnait à la prière et au jeûne. Le Prince Dovmont s'endormit en Christ en 1299, fut enterré dans la cathédrale de la Trinité à Pskov et fut vénéré comme saint. Il est commémoré le 20 mai par les orthodoxes lituaniens et russes.
Deuxièmement, il y a l'exemple semblable de la sainte princesse Charitine. Elle aussi est née, semble-t-il, dans une famille noble de Lituanie, peut-être avec des connexions polonaises, au milieu du XIIIe siècle. Elle aussi a été contrainte de quitter son pays pour se réfugier en Russie à cause du paganisme cruelle et de la guerre intestine dans la maison royale. Faisant chemin vers Novgorod, elle alla au couvent des saints Pierre et Paul, fondé à la fin du XIIe siècle, à environ deux miles à l'extérieur de la ville. Bien que certains croient qu'elle fut à un moment donné fiancée au prince russe Théodore, elle devait renoncer à tous les privilèges royaux et devenir moniale. Là, elle vécut une stricte vie ascétique et, semble-t-il, elle devint higoumène du couvent. Elle reposa en Christ à la fin du XIIIe siècle et fut localement vénérée comme sainte de Dieu. Ses reliques sont restées à l'église du couvent jusqu'à la Révolution russe et sainte Charitine est commémorée le 5 Octobre.
Si à la fois saint Dovmont et sainte Charitine furent contraints de quitter leur terre pour vivre une vie des chrétiens orthodoxes, ce ne fut pas nécessairement le cas au siècle suivant. Ce fut une cinquantaine d'années plus tard, à Vilnius-même, qu'eut lieu le martyre des trois protomartyrs de la Lituanie, les saints Antoine, Jean et Eustathe.
Là, en 1347, deux frères, Nejilo et Koumèts, fonctionnaires à la cour royale d'Olgerd, furent convertis. Le plus jeune frère, Nejilo, et l'aîné, Koumèts se firent baptiser par un prêtre nommé Nestor. Ayant reçu les noms d'Antoine et Jean, ils commencèrent à vivre une vie orthodoxe. Des prêtres païens adorateurs du feu les remarquèrent et les dénoncèrent au Prince lituanien Olgerd, qui avait apostasié la foi chrétienne en 1346. Les frères furent emprisonnés, mais ils restèrent fermes dans leur foi, en refusant de manger de la viande les jours maigres. Cependant, finalement, le frère aîné, Jean, céda à la pression, et commencé à faire comme Olgerd le leur avait ordonné. Il se repentit de cela et confessa à nouveau sa foi ouvertement. Arrêté, il fut battu et emprisonné une fois de plus, avec son jeune frère Antoine. Finalement, le 14 Janvier 1347, Antoine fut pendu à un arbre. Voyant que Jean n'avait pas hésité cette fois, lui aussi, fut exécuté et pendu au même arbre, le 24 avril de la même année.

Saints Jean, Antoine et Eustathe
+
Voyant leur foi, leur parent, appelé Krouglèts, vint également à la foi orthodoxe et fut baptisé par le même Père Nestor, en prenant le nom d'Eustathe. Olgerd fut furieux de cela, le battit, le tortura, brisa ses jambes, arracha ses cheveux et lui coupa le nez et les oreilles. Après trois jours de tels tourments, Olgerd, de fureur, fit pendre Eustathe au même arbre que les saints Antoine et Jean. Cela a eu lieu le 30 Décembre de la même année 1347. Dans les années suivant leur martyre, de plus en plus à Vilnius devinrent orthodoxes. Ainsi, une église fut élevée, dédiée à la Sainte Trinité sur le site de l'arbre où les trois martyrs avaient été pendus et leurs reliques furent enchassées à l'intérieur de la nouvelle église.
Aujourd'hui, les reliques des trois saints sont honorées dans le monastère du Saint-Esprit à Vilnius, qui est le centre de l'Eglise orthodoxe de Lituanie et un sanctuaire national pour les orthodoxes lituaniens. Ils sont commémorés le 14 avril, le même jour que la commémoration des deux icônes de la Mère de Dieu de Vilnius (peintes en 1341 et 1495).
Icon of The Blessed Virgin Mary Mother of Mercy, Vilnius, Lithuania, Europe (1848-33775 / 256919 © imagebroker.net)

+
Ainsi, à un moment où d'autres parties de l'Europe retombaient dans le paganisme, les ouvriers de la onzième heure de la Lituanie nouvellement indépendante, sont bénis avec les saints. Et ainsi, dans les paroles de l'Evangile: Et voici, les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers (Luc 13, 30).
Saints et justes Dovmont et Charitine, et saints martyrs Antoine, Jean et Eustathe, Priez Dieu pour la terre lituanienne et pour son peuple!
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com