Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 23:08
Saint Michel archange

Le 29 septembre est la fête officielle de saint Michel ; on verra qu'il y en a d'autres.

En dépit de son appellation usuelle, saint Michel n'est pas du tout un archange - avant-dernier des cercles angéliques - mais il appartient au tout premier cercle, celui des séraphins flamboyants, qui sont au contact immédiat de la fournaise ardente de la gloire de Dieu. Il est "un des sept anges qui se tiennent devant la gloire de Dieu"(Tobie 12, 15 et Apocalypse 8, 2). On n'en connaît par leur nom que quatre : Michel (Mikaël), Gabriel, Raphaël et Uriel.
Michel est le premier de toutes les hiérarchies angéliques, le "chef des milices célestes", et cela depuis la chute de Lucifer, le premier et le plus beau des séraphins, décrite par le prophète Isaïe : "Te voilà déchu des cieux, astre brillant [= Lucifer], fils de l'aurore.(...) Tu te disais : j'escaladerai les cieux, au-dessus des étoiles j'érigerai mon trône (...) Je monterai sur les plus hautes nues, je deviendrai l'égal du Très-Haut(...) Eh bien, te voilà précipité au séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse." (Is. 14, 12-14).
Mais ce n'est pas tout. Tout élément de la nature est porté et animé par un ange qui en est, dirait Martines de Pasqually, le "véhicule", toutes les pensées sont portées et inspirées par les anges, émissaires de Dieu ("Il a fait des souffles ses anges, des flammes de feu ses serviteurs", dit le psalmiste) et de même toutes les sociétés humaines constituées, nations, cités, familles, groupements, ont chacune un ange qui est leur patron et leur protecteur, comme chaque homme a son ange gardien et "bon compagnon". Chacun de ces anges est le défenseur de ceux qui ont été commis à sa garde et veille sur leur destinée. C'est ainsi qu'on voit, dans le Livre de Daniel, Michel"chef" d'Israël, lutter contre l'ange qui est "chef de la Perse" (Daniel, 10, 13 et 21). Michel est donc l'ange protecteur d'Israël.
Selon la tradition des Pères, c'est lui qui dicta à saint Jean, à Patmos, les révélations qui constituent le Livre le l'Apocalypse (= Dévoilement).
Il est aussi, selon la tradition nationale, l'ange protecteur de la France, et c'est en cette qualité qu' il est apparu à Jeanne d'Arc pour lui révéler sa mission. Ce pourquoi l'Ordre de Saint-Michel créé au XVe siècle par Louis XI fut le plus prestigieux de l'ancienne France.
Dans notre pays, S. Michel est fêté trois fois. La fête du 29 septembre est romaine : elle commémore la consécration au VIe siècle d'une église dédiée à S. Michel dans le Circus Maximus. Il est aussi fêté le 8 mai, et cette fête est italienne : elle commémore son apparition au mont Gargan. La fête proprement française de S. Michel est à la date du 16 octobre : elle commémore la dédicace de la basilique dite désormais du mont Saint-Michel (anciennement le mont Tombe), à la suite de sa triple apparition à l'évêque d'Avranches, S. Aubert. On conte qu'il apparut à trois reprises à l'évêque dans son sommeil pour demander l'édification de cette basilique, et, comme l'évêque demeurait sceptique, il lui enfonça la troisième fois son index dans le crâne. On voit toujours au musée d'Avranches ce crâne avec un enfoncement.
Dans l'iconographie du Moyen-Age et ensuite, S. Michel est représenté dans le rôle du peseur des âmes avant qu'elles soient admises au paradis ou bien précipitées en enfer.

 

Publié par + JFV

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Les Archanges

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com