Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 01:59

 




C'est une question récurrente. Dès les premiers jours du ministère de notre Seigneur, on Lui a demandé de montrer aux gens comment prier. Il Lui a été demandé de montrer aux gens le Père. Il Lui a été demandé comment on peut atteindre la vie éternelle. Lui, Qui est la prière parfaite, l'image du Père, la vie éternelle. Il est étrange qu'il lui soit demandé ces choses, étrange que "les siens" ne L'aient pas reconnu comme l'accomplissement de toutes leurs questions et de tous leurs désirs. Et pourtant, la raison pour laquelle le peuple a posé la question, c'est parce qu'il ne cherchait pas la bonne chose, au bon endroit.

Donc, quand les gens aujourd'hui se demandent: "Qu'est-ce qu'on attend de moi", ils doivent d'abord se pencher sur leur propre cœur pour voir s'ils sont à la recherche de bonnes choses. Parce que sans un désir et une orientation convenables, il ne peut y avoir de réponses convaincantes à la question ci-dessus.

Je ne prétends pas avoir toutes les réponses moi-même, mais je vais tenter de présenter un guide qui peut nous aider à entendre la Parole du Seigneur et puis de connaître Sa volonté.

Première étape: la repentance. Par la repentance que je veux dire - au sens littéral - de changer d'orientation; décider de se consacrer au Seigneur. Sans repentance vraie et réelle, tous nos efforts sont inutiles, et en vain. Le Seigneur Lui-même a dit: "Car là où est ton cœur, là est ton trésor, aussi" (Mat. 6:21). Donc, vous devez d'abord orienter votre cœur vers le Seigneur. Vous faites cela en décidant en votre esprit que votre relation avec le Seigneur est primordiale. Jésus a dit: "Si vous aimez votre mère, votre père, votre frère, votre sœur, votre mari ou votre femme, votre fils et votre fille, plus que moi, vous n'êtes pas digne de moi" (Mat. 10:37). L'aimez-vous, ou est votre relation avec Lui est-elle fortuite? Ce type d'auto-examen est la première étape.

Deuxième étape: la confession. Avec la pensée à l'esprit que vous avez placé le Seigneur, là où il doit être dans votre vie, la prochaine étape est de confesser vos péchés et de recevoir la grâce de l'absolution. Ceci étant fait, vous devez comprendre que des erreurs seront commises, des retours en arrière se produiront, et la tentation de revenir à la vie avec le Seigneur au second plan, est attendue. Ce n'est pas voulu, mais attendu. C'est pourquoi le Seigneur a établi le sacrement de pénitence et la grâce du pardon des péchés, dans l'Église. Il sait que nous allons tomber, mais il prévu notre retour - nous qui sommes prodigues cherchons le Seigneur. Nous pouvons Le trouver, encore et encore.

Troisième étape: la prière. La seule façon que nous ayons de faire la volonté du Seigneur vivant en nous est par la prière. Une prière active dans notre vie, plus importante que le jour de notre mariage, ou même la naissance d'un enfant. C'est dire l'importance de la Liturgie.

Quatrième étape: adorerez le Seigneur, en permanence. Une fois que vous êtes venus à cette quatrième étape, vous devez être conscient du fait qu'il n'y a jamais un moment où nous pouvons mettre de côté le Seigneur dans nos vies. Donc, dans cet esprit, nous passons à ce qui est attendu de nous, car nous participons au Corps et au Sang du Christ, versé pour [n]ous et pour une multitude, pour la rémission des péchés. "Il n'y a rien de gratuit, selon le dicton populaire. Et cela est vrai, en particulier avec le grand don de l'Eucharistie. Nous sommes responsables de ce don au moment où nous le prenons. Une fois pris avec foi et avec la préparation qui convient, nous sommes appelés à témoigner de ce don de Vie. Et la meilleure façon d'y parvenir est par l'exemple. Tout récemment, j'ai entendu une personne qui était à la recherche d'une église dire: "Pourquoi les orthodoxes trouvent-ils tant d'excuses pour ne pas venir à l'église?" Bonne question. Je n'en ai pas la moindre idée. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurais un office tous les jours. Mais puisque je ne peux pas le faire, je fais ce qui s'en rapproche le plus [aller à l'église quand il y a un office]. Je m'assure que rien n'interfère avec mon adoration de Dieu. Nous dans nos paroisses sommes appelés à l'adorer liturgiquement chaque samedi, dimanche, jour de fête, au cours des quatre jeûnes et plus particulièrement pendant la Semaine Sainte, la semaine lumineuse, et le plus souvent, si possible.

Cinquième étape: l'étude. Toute personne qui se considère comme chrétien orthodoxe doit apprendre la foi. Pas seulement des parents et grands-parents, mais d'après les Écritures, les hymnes de la vie liturgique orthodoxe, les écrits des Pères de l'Église, les canons et les décisions des conciles œcuméniques, et à travers toutes ces choses, en définitive du Christ lui-même. Cela ne peut arriver, cependant, que lorsque l'on fait un effort sincère pour étudier la foi, par nous-mêmes et avec la guidance spirituelle de l'Eglise.

Sixième étape: vivez une vie chrétienne. Le Seigneur nous dit qui entrera dans le Royaume des Cieux et que nous allons être tenus responsables par le Christ pour notre mise en pratique de l'amour: aidons-nous nos frères et sœurs? (Mat. 25-Parabole du Jugement). Pas seulement quand nous pouvons nous le permettre, mais maintenant, quand on peut le moins être en condition pour le faire. Il est temps maintenant de la faire, pas demain, ou quand ça nous chantera. On doit vivre une vie chrétienne en tout temps. Une fois que nous commençons, nous ne pouvons pas arrêter. Les récompenses sont grandes, mais pour l'amour du ciel, ne vous attendez pas à les recevoir ici sur la terre. Vivez plutôt avec la connaissance qu'elles viendront en abondance du Seigneur quand Il reviendra dans Sa gloire.

Septième étape: pensez à la jeunesse. En tant que parents chrétiens, nous sommes appelés à enseigner à nos enfants quand ils sont jeunes, et nous devons prier pour eux toute notre vie. Cela peut être facile quand ils sont encore des bébés. Le défi vient où ils commencent à se développer eux-mêmes et sont influencés par le monde qui les entoure. C'est le moment où un parent a le plus besoin de donner l'exemple. Veillez à ce que l'éducation chrétienne soit comprise par l'enfant comme étant "au moins" d'égale importance que l'éducation laïque. Encouragez votre enfant à servir le Christ. Aimez vos enfants comme le Seigneur vous aime.

Huitième étape: s'occuper de l'intendance est une obligation. Soyez un intendant chrétien de toutes les choses qui viennent à vous. Cela signifie - donnez de votre temps, de vos talents et de votre argent à l'Église du Christ. Encore une fois, il faut ici le souligner, non pas quand vous êtes prêt ou pouvez vous le permettre, mais maintenant! Parce que, si vous attendez le moment opportun vous ne serez jamais prêt ou capable de vous permettre de faire une offrande. On vous a donné tout ce qui est nécessaire pour le salut, sans aucune restriction. Donc, vous devez également donner sans aucune restriction, chaque fois que l'occasion se présente. Cela peut signifier un coup de main à un projet, prendre soin de l'embellissement de la maison du Seigneur, ou donner même au-delà d'une dîme pour une cause juste et droite, comme cela peut être nécessaire pour la paroisse locale, le diocèse, ou l'Église nationale. Le fait que nous soyons des intendants fidèles, consiste aussi à "donner joyeusement" (2 Cor. 9:7) et, si possible dans le secret, ne pas laisser notre main gauche savoir ce que fait notre main droite (Mat. 6:3-4).

Neuvième étape: faites appel au Seigneur! Cette dernière étape peut également être considérée comme la première. Quand tout le reste échoue et que vous sentez que vous ne pouvez constater aucun progrès dans votre vie chrétienne, agenouillez-vous et dites: "Seigneur, j'ai besoin d'aide." Puis appelez votre prêtre et priez avec lui. Rappelez-vous que le Seigneur vous aime et vous a appelés au salut et qu'Il vous attend. Viendrez-vous?

Conclusions: S'il vous plaît rappelez-vous que ceci est conçu comme un guide, pas comme une fin en soi. Notre foi est organique. Elle est vivante et toujours là, à chaque génération, pour ceux qui tendent la main. Vous avez été invité à tendre la main - le ferez-vous?

Version française Claude Lopez-Ginisty d'après

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com