Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 01:49

5). ON DOIT ALLER A L'EGLISE PAR DEVOIR
L'EGLISE SYMBOLISE DEUX CHOSES

Les Chrétiens doivent aller à l'église de Dieu par devoir. Le terme même EGLISE nous y invite.

Le terme EGLISE a deux significations. La principale est: Assemblée, Rassemblement, Multitude d'hommes. Ne lisons-nous pas dans le Deutéronome : "C'est cela même que tu as demandé au Seigneur ton Dieu, a l'Horeb, au jour de l'EGLISE (au sens d'assemblée du peuple)" (18, 6). Et aussi : "Puis le roi retourna et bénit toute l'EGLISE (Assemblée) d'Israël qui se tenait debout" (3 Rois 8, 14).

Isidore de Péluse dit qu'il y a EGLISE et église. La première est faite d'âmes pures, la seconde de pierres et de murs. Et Saint Cyrille d'Alexandrie : "En disant EGLISE, nous n'entendons pas les murs qui nous entourent mais la noble assemblée". Et Saint Germain : "L'Église c'est l'assemblée du peuple, le Corps du Christ".

C'est par abus que l'on appelle église l'édifice appelé aussi Maison, Temple de Dieu, où les Chrétiens se réunissent. Le divin Germain dit : "Par église, on entend également le Temple de Dieu, le Sanctuaire sacré, la Maison de Prière".

POUR CES DEUX RAISONS LES CHRETIENS DOIVENT ALLER A L'EGLISE

L'EGLISE S'APPELLE AINSI PARCE QU'ELLE RASSEMBLE LES CHRETIENS

Tous nous avons le devoir d'aller à l'église de Dieu, si nous voulons que ce nom corresponde à son objet. Car comment peut-elle être appelée Assemblée des Chrétiens, si l'on ne s'y rassemble pas ? Comment l'EGLISE peut-elle être appelée Corps du Christ quand nous, les membres, nous en sommes absents ? Ou comment pouvons-nous l'appeler LIEU ET TEMPLE de Dieu, si nous la méprisons en ne nous y réunissant pas pour y faire monter vers Dieu nos prières et nos doxologies ?

L'EGLISE est aussi appelée église parce qu'elle invite tous les Chrétiens en elle, soit par ses simandres, soit par ses cloches sacrées, comme la bergerie appelle les brebis par le son des clochettes.

Comment justifiera-t-elle son nom, si quand retentissent ses cloches sacrées et ses simandres, nous méprisons cette bergerie spirituelle en n'y allant pas ?

L'EGLISE EST AIMEE ET HONOREE PAR LE CHRIST :
CEUX QUI LA MEPRISENT, MEPRISENT LE CHRIST
CEUX QUI SE SEPARENT DE L'EGLISE SERONT SEPARES DES JUSTES

Où sont donc les Chrétiens qui entendent les cloches de l'église les inviter aux Matines du Dimanche, des Fêtes du Seigneur ou de la Mère de Dieu ? Où sont donc les Chrétiens qui entendent l'Église les appeler aux Vêpres, et la méprisent par leur absence, pour se livrer aux plaisirs et aux spectacles du monde ? Où sont ceux qui entendent l'Église les inviter à la Sainte Liturgie, et vont au café et se détournent de l'assemblée de leurs frères ? Misérables et malheureux ! Le Christ a aimé l'Église au point de donner Sa vie pour Elle. "Christ a tant aimé l'Église, dit Paul, qu'Il S'est livré pour Elle" (Eph. 6, 25) et vous, vous La fuyez ?

L'Église est si précieuse aux yeux de Dieu qu'Il a placés des Anges pour la garder. "Les Sept Etoiles sont les Anges des sept Églises" (Apoc. 1, 20). Les Anges de Dieu gardent l'Église, et vous, ô insensés, vous vous en détournez.

Ne savez-vous pas qu'en vous détournant d'Elle et en La méprisant, vous vous détournez du Christ et vous Le méprisez, Lui qui en est la Tête, comme le dit Paul ? (Ibid.) Ignorez-vous qu'en n'allant pas à l'église, vous vous séparez des Chrétiens, comme des membres pourris du Corps de l'Église ? Ignorez-vous que vous sortez de vous-mêmes de la Bergerie du Christ, comme des brebis galeuses ? Que vous vous coupez du Christ, la Tête de l'Église et que vous ne recevez plus aucun secours de Lui, aucune grâce ?

Que dis-je ? Si vous fuyez maintenant l'Église du Christ, si vous vous séparez volontairement du Christ et de l'Assemblée des pieux fidèles, sachez que lors du Jugement, vous serez séparés de l'Assemblée des Justes et des brebis qui se tiendront à Sa droite, pour être placés à gauche, avec les pêcheurs et les boucs.

Comme l'Église qui lutte ici-bas est l'image de celle qui est au Ciel, votre séparation volontaire ici-bas est la figure de votre séparation future, comme le dit Saint Denys l’Aréopagite : "Il est vrai que le visible est l'image où se reflète l'invisible, car dans les siècles à venir, ce n'est pas Dieu qui Se sépare justement des méchants, mais les méchants qui se séparent totalement de Dieu..." (Épître à Jean le Théologien).

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com