Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 00:27
Le 18 novembre 2018  Entrée dans l'Avent

1er DIMANCHE DE L'AVENT

Saint Jean de Saint Denis, évêque.

 

Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen !

Comme vous le savez, dans la tradition du rite des Gaules, l'Avent est composé non pas de quatre dimanches mais de six, qui font une "quarantaine", comme dans l'Église orientale.

L'Avent est une période très spéciale. Nous sommes revêtus d'ornements violets car nous nous préparons à la venue du Christ. C'est une période d'abstinence, de jeûne, de préparation, de pénitence, mais c'est en même temps une période joyeuse. Nous chantons "Alléluia" pour montrer que nous sommes avides, assoiffés du retour du Christ. Comme dit l'Apocalypse, l'Esprit et l'Église disent : "Viens".

Pendant l'Avent, deux événements sont fêtés, attendus. C'est à deux événements que notre âme se prépare, dépassant le temps linéaire. Le premier, attendu à travers l'Ancien Testament depuis l'antiquité du monde, est l'Avènement du Christ, Son Incarnation, Sa naissance de la Vierge. Le deuxième est Son glorieux retour.

L'évangile d'aujourd'hui parle de ce temps eschatologique qui prépare la deuxième venue. Je suis étonné que nombre de chrétiens soient pleins d'agitation, d'inquiétude devant les événements du monde. Pourtant, le Christ qui a voulu que nous soyons éclairés et non pas aveugles ou poussés par différents vents, tels des objets inconscients, nous a prévenus : "Cela doit arriver". Pourquoi être surpris par le manque de charité ou le grand nombre d'athées ? Tout cela est prévu.

Ce qui est à souligner dans cet évangile, c'est que ces événements tragiques, troubles, au cours desquels l'humanité va se haïr chaque fois davantage et les hommes se dresser les uns contre les autres, les événements cosmiques, la perte de la foi, les guerres, tout cela est comparé par le Christ à une femme enceinte. Et cela n'est pas seulement applicable au destin du monde, à ce dernier soubresaut avant la fin des temps, mais aussi à notre vie personnelle, à la vie des groupes, des Églises.

Les épreuves, les troubles, les agitations autour de notre personne, dans notre vie, sont dans la pensée du Christ et, pour un vrai chrétien, enraciné en Lui,les soubresauts de l'enfantement du monde nouveau. Le Christ le dit : c'est comme une femme qui ressent les douleurs ; mais quand l'enfant est né, elle est remplie de joie.

Ainsi, en face de tous les événements tragiques du monde, ou personnels, ou ceux d'un groupe de personnes, la première attitude du chrétien doit être la lucidité. Il ne faut pas céder à la panique mais garder une attitude tranquille et stable. A travers ces événements se profile déjà la joie car nous savons que tous ces soubresauts, toutes ces douleurs ne sont que le neuvième mois, quelques jours avant la naissance des Cieux nouveaux et de la Terre nouvelle.

Les chrétiens ne doivent pas rechercher les souffrances, la guerre - nous prions pour la paix - les troubles, l'agitation ; mais, lorsque ceux-ci arrivent, ils doivent se réjouir et faire que leurs souffrances participent à cet engendrement du monde nouveau. Car si nous sommes tous enracinés dans la paternité divine, revêtus de la lumière du Christ, alors notre regard n'est pas tourné vers le passé, ni même vers le présent ; il perce l'avenir et, à travers la mort, il voit la Résurrection.

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Unis dans l'Amour de Dieu - dans Avent

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com