Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 00:00

Saint AMBROISE, archevêque de Milan, père de l'Église (339-397)

Mémoire des saints:

AGATHON, martyr à Alexandrie († 250)

POLYCARPE et THÉODORE, martyrs à Antioche

URBAIN, évêque de Naples († 356)

SIMÉON, solitaire dans le Passais († 850)

FARE, abbesse de Faremoutiers († 657)

 

Temporal :                                               

 Is 41/1-29

41 1 Îles, faites silence pour m'écouter, et que les peuples renouvellent leurs forces. Qu'ils viennent prendre la parole, et plaider avec moi leur cause! 2 Qui a suscité de l'Orient celui dont la victoire accompagne les pas ? Qui donc a mis les nations à sa merci, et abaissé devant lui les rois? Son glaive les réduit en poussière, son arc les disperse comme de la bale. 3 Il les poursuit et passe invulnérable, sans même que ses pieds foulent le chemin. 4 Qui donc a réalisé ces choses? Celui qui dès l'origine appelle à la vie les générations, moi, le Seigneur, qui suis le premier, et qui me trouverai encore avec les derniers. 5 À sa vue les îles sont saisies de crainte, et les confins de la terre tremblent. (Qu'ils se présentent et qu'ils viennent.)

6 Ils se prêtent mutuelle assistance, ils se disent l'un à l'autre : « Courage! » 7 Le fondeur stimule l'orfèvre, et le batteur le forgeron : « La soudure est bonne », dit-il. Il la renforce avec des rivets, pour qu'elle ne branle pas.  8 Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob que j'ai choisi,

race d'Abraham, mon ami, 9 toi que j'ai amené des confins de la terre, et que j'ai fait venir du bout du monde, à qui j'ai dit : « Tu es mon serviteur, je t'ai choisi, au lieu de te rejeter », 10 ne crains rien, car je suis avec toi, ne jette point de regards éperdus, car je suis ton Dieu; je te fortifie et viens à ton secours, je te soutiens de ma droite victorieuse. 11 Ils vont être honteux et confus, tous ceux qui se sont acharnés contre toi; ils seront anéantis et détruits, ceux qui te prennent à partie; 12 tu auras beau chercher, tu ne les trouveras plus, ceux qui contestent avec toi; ils seront anéantis et réduits à rien, ceux qui te combattent.  13 Car moi, le Seigneur ton Dieu, je te tiens par la main, et je te dis : « Ne crains rien, je viens à ton secours. » 14 Donc, point d'effroi, Jacob, pauvre vermisseau, Israël, chétif insecte. C'est moi qui viens à ton secours, dit le Seigneur, ton Rédempteur, c'est le Saint d'Israël. 15 Je vais faire de toi un traîneau   à triturer, tout neuf, hérissé de pointes : tu fouleras et broieras les montagnes, tu hacheras les collines menu comme bale. 16 Tu les vanneras et le vent les emportera, le tourbillon les éparpillera; cependant, grâce au Seigneur, tu te réjouiras, tu te glorifieras dans le Saint d'Israël. 17 Les malheureux qui cherchent de l'eau sans en trouver, et dont la langue est desséchée par la soif, moi, le Seigneur, je les exaucerai, moi le Dieu d'Israël, je ne les abandonnerai pas. 18 Sur les plateaux chauves je ferai ruisseler l'eau, et jaillir des sources au fond des vallées. Je transformerai le désert en étang, et la terre aride en fontaines. 19 Je planterai dans le désert cèdres et acacias, myrtes et oliviers, je ferai pousser dans la steppe le cyprès, à côté de l'orme et du buis, 20 afin qu'ils sachent à l'évidence, et comprennent par l'observation, que c'est la main du Seigneur qui a fait la chose, et le Saint d'Israël qui l'a réalisée. 21 « Plaidez votre cause, dit le Seigneur; faites valoir vos arguments », dit le Roi de Jacob. 22 Qu'ils se présentent et nous prédisent ce qui doit arriver. Du passé qu'ont-ils su prédire, que nous y soyons attentifs? Ou bien annoncez-nous l'avenir, pour nous en faire connaître l'issue? 23 Révélez ce qui arrivera plus tard, et nous admettrons que vous êtes des dieux. Faites n'importe quoi, que nous puissions nous mesurer! 24 Mais vous n'êtes rien, votre œuvre est néant, c'est abominable de s'attacher à vous. 25 Je l'ai fait surgir du nord et il vient, de l'orient je l'ai appelé par sa nom; il piétine les princes comme de la boue, tel le potier quand il foule l'argile. 26 Qui l'avait prédit, pour nous avertir, qui l'avait annoncé, pour qu'on dise : « C'est exact? » Personne ne l'a déclaré, personne n'a parlé, personne n'a entendu vos oracles.

27 Le premier j'ai dit à Sion : « Les voici », et j'ai envoyé à Jérusalem la bonne nouvelle.

28 Parmi eux   je n'ai trouvé personne, pas un qui sût donner un avis. J'ai beau les interroger, ils ne répondent pas. 29 Eh bien, ils ne sont tous que néant, leurs œuvres sont nulles, leurs statues sont vides comme le vent.

                                                                   

 Mt 4/12-22

12 À la nouvelle de l'arrestation de Jean, Jésus se retira en Galilée. 13 Il quitta Nazareth et vint habiter Capharnaüm, sise au bord du lac, sur les confins de Zabulon et de Nephtali. 14 Ainsi s'accomplissait l'oracle  du prophète Isaïe : 15 Le pays de Zabulon et de Nephtali, contrée voisine de la mer, le pays d'au-delà du Jourdain, la Galilée des nations païennes, 16 ce peuple, plongé dans les ténèbres, a vu resplendir une grande lumière; sur ceux qui étaient dans l'ombre de la mort, s'est levée une aurore (Is 9.1). 17 Dès lors Jésus se mit à prêcher : « Changez de conduite le royaume des cieux est proche. » 18 Au cours d'une promenade au bord du lac de Galilée, Jésus vit deux frères, Simon (dit Pierre), et André, son frère, qui jetaient le filet dans le lac, car ils étaient pêcheurs. 19 « Venez à ma suite, leur dit-il, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. » 20 Aussitôt ils abandonnèrent leurs filets, et le suivirent. 21 Un peu plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui rrangeaient leurs filets dans la barque avec Zébédée, leur père. Il les appela. 22 Aussitôt ils abandonnèrent la barque et leur père, pour le suivre.

 

                                                                     

 Sanctoral saint Ambroise:                  

 Eph 3/2-12

2 car vous avez dû apprendre la manière dont Dieu m'a conféré cette grâce qui m'est faite à votre intention : 3 c'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère tel que je viens de l'esquisser. 4 En le lisant, vous pouvez vous représenter l'idée que je me fais du mystère chrétien, 5 qui n'a pas été manifesté aux hommes des générations passées, comme il vient d'être présentement révélé par l'Esprit à ses saints apôtres et prophètes. 6 Ce mystère, c'est que les païens sont eux aussi héritiers î avec nous (les Juifs), membres du même corps, et qu'en vertu de l'Évangile, ils bénéficient de la même promesse dans le Christ Jésus. 7 Et je suis devenu serviteur de cet Évangile en vertu de la grâce que m'a donnée la toute-puissante opération divine. 8 Oui, à moi, le plus chétif de tous les saints, a été donnée cette grâce d'annoncer aux païens l'insondable richesse du Christ, 9 et de mettre en lumière l'économie de ce dessein mystérieux qui depuis toute éternité se trouvait caché en Dieu, le créateur de toutes choses. 10 Ainsi désormais, par l'Église, les Principautés et Puissances célestes peuvent connaître l'infinie diversité de la sagesse de Dieu, 11 conformément au dessein éternel qu'il a réalisé dans le Christ Jésus notre Seigneur. 12 Et par la foi que nous avons en lui, nous trouvons l'assurance d'un accès plein de confiance auprès de Dieu.

                                                                     

 Jn 10/11-18

11 « C'est moi le bon berger. Le bon berger expose sa vie pour ses brebis. 12 Le salarié, celui qui n'est pas le berger, à qui les moutons n'appartiennent pas, abandonne les brebis à la vue du loup, et s'enfuit. Et le loup les ravit et les disperse. 13 C'est qu'il est salarié et qu'il n'a cure des brebis. 14 Je suis le bon berger. Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Et je donne ma vie pour mes brebis. 16 J'ai d'autres brebis î encore qui ne sont pas de cette bergerie; il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. 17 « Le Père m'aime parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 Personne ne me l'ôte, mais c'est moi qui la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre; tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père. »

                                                                     

                                                                  

 Vigiles de la Conception de la Mère de Dieu :                         

 Ct 6/10-12                                              

10 Quelle est celle-ci, qui apparaît comme l'aurore, belle comme la lune, radieuse comme le soleil, redoutable comme des troupes déployées? 11 Au jardin du noyer je suis descendu, pour voir la nouvelle verdure du vallon, pour voir si la vigne bourgeonne, si les grenadiers sont en fleurs. 12 Je ne savais pas; mon âme m'a transporté sur les chars d'Aminadab.

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com