Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 05:58

IRAK / Les chrétiens préparent leur valise pour éviter le cercueil Nouveau bilan m.a.j. 53 morts dont 46 fidèles et 75 blessés (A.F.P.) m.a.j. 22H50

France2 01.11.2010 parFTV avec l'A.F.P.
...
"Nous n'avons plus notre place ici. Qu'est-ce qu'ils veulent de nous? Que leur a-t-on fait ? Ils ont tué des innocents qui priaient. Ils veulent nous faire partir, et que fait le gouvernement? Asolument rien", a déclaré, plein de douleur, Mgr Kasha.(Mgr Pios Kashaest le vicaire épiscopal syriaque catholique de Bagdad)
"Tout le monde va partir. Ils attendent la fin de l'école et partiront", a-t-il ajouté.
...
A lire ICI
 
Enlignetoi.com01.11.2010
Trois prêtres parmi les 37 tués dans l’attaque d’une église à Bagdad
Selon des sources de l’Église d’Irak, trois jeunes prêtres ont été tués suite à l’attaque de l’église syro-catholique Notre-Dame du Perpétuel Secours pendant une messe célébrée hier soir (31 octobre). Les trois prêtres qui dirigeaient la célébration ont été pris en otage de même que plusieurs paroissiens.
Le père Wasim Sabieh et le Père Thaier Saad Abdal ont été tués pendant l’attaque. Le troisième prêtre, le Père Qatin, a été blessé et s’est éteint un peu plus tard à l’hôpital.
La suiteICI

R.F.I.01.11.2010 Fatma Kizilboga
Après la tuerie, les chrétiens irakiens très inquiets
A Bagdad, après la prise d’otages dans l’église Saidat al Najat (église Notre-Dame du Perpétuel secours) qui s’est soldée par la mort de 46 otages et 7 policiers et qui a fait 60 blessés, l’heure est au bilan pour la communauté chrétienne en Irak. Reportage à Bagdad dans une famille qui a perdu un proche dans l’assaut de dimanche.
La suiteICI

Le Progrès 01.11.2010
Bassam Youssef n'avait jamais pensé quitter l'Irak mais après avoir échappé dimanche au massacre dans une cathédrale au coeur de Bagdad, il a décidé de rejoindre l'exode de dizaines de milliers de ses coreligionnaires et d'abandonner son pays qu'il aimait tant.
"Maintenant, c'est décidé je pars. Je vais faire une demande d'asile aux Etats-Unis le plus tôt possible. C'est clair qu'ils ne veulent plus de nous dans ce pays qui est le mien", affirme cet employé au service clientèle d'une compagnie de téléphonie mobile. 
Dimanche, il s'est rendu à la cathédrale syriaque catholique Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel secours) pour assister à la messe, dans le quartier de Karada, quand l'inimaginable s'est produit. 
"Un quart d'heure après le début de la messe, nous avons entendu des explosions et des bruits d'arme automatique, puis les terroristes ont pénétré par la porte principale dans l'église", raconte ce jeune de 21 ans rencontré lundi sur le lieu de l'attentat. 
"Le père Athir a interrompu son sermon, et le père Wassim a tenté de mettre dans une pièce une cinquantaine de fidèles, dont moi. Il a ensuite essayé de parlementer avec les assaillants mais ils l'ont immédiatement abattu, ainsi que le père Athir", a-t-il ajouté. 
Selon lui, les attaquants, armés de kalachnikovs, de grenades et vestes d'explosifs, ont immédiatement ouvert le feu. "C'était la panique. Les terroristes ont jeté une grenade sur sept fidèles qui tentaient de s'échapper". 
La suite ICI

France24 01.11.2010 par Sarah Leduc avec France 2
"La valise ou le cercueil", l'impossible choix des chrétiens d'Irak 
L'attaque d'une église syriaque catholique du centre de Bagdad qui a fait plus de 50 morts, dimanche, accentue la pression sur la communauté chrétienne d'Irak, contrainte de vivre dans un climat d'insécurité permanent. 
La suite ICI


France24 01.11.2010
Attaque meurtrière à Bagdad : "Si ça continue, les chrétiens finiront par déserter complètement le pays"
"Au-delà des problèmes de sécurité, il y a beaucoup de pression sur notre communauté"

Mayssam est un chrétien de Bagdad qui travaille dans les médias.
Les événements de dimanche viennent s’ajouter à la longue liste d’attaques qui visent depuis 2003 la communauté chrétienne en Irak. Ces derniers sont encore majoritaires dans certains quartiers de la ville, comme Kerrada, Zayyouna ou Kam Sara. Mais le climat d’insécurité dans lequel baigne la ville a déjà poussé bon nombre d’entre eux à quitter la capitale, voire le pays. Beaucoup sont partis au Canada ou aux États-Unis.
Pour ceux qui restent en Irak, c’est l’exode vers le Nord du pays. Les chrétiens d’Irak sont en effet pour la plupart originaires des régions de Mossoul et de Kirkouk, dans le nord de l’Irak. Ils sont venus s’installer à Bagdad à la recherche d’un travail mais, avec les risques que cela représente aujourd’hui, beaucoup décident de repartir vivre au sein de leur famille. Au-delà des problèmes de sécurité, il y a de nombreuses pression sur notre communauté, qui ne peut plus pratiquer ses rites en toute liberté. Au mois d’avril dernier, par exemple, nous avons été empêchés de célébrer publiquement la fête de Pâques parce qu’elle coïncidait avec une fête musulmane.
Notre gouvernement actuel est trop faible pour nous assurer un minimum de sécurité. L’absence totale de protection lors de la messe de dimanche, à la veille d’une fête chrétienne importante, en est un exemple criant. Si cela continue, les chrétiens finiront par déserter complètement le pays. Je ne vous cache pas que moi-même, malgré mes contraintes professionnelles et la précarité de mes conditions matérielles, je songe sérieusement à quitter l’Irak dans les prochains mois pour immigrer vers les États-Unis. "
La suite ICI

La Croix 01.11.2010 recueilli par Victoire Meynial
MOHAMMED MOUSSAOUI Président du Conseil Français du Culte Musulman
« Le massacre qui s’est produit en Irak constitue une violation totale des principes de la religion musulmane, et nous le condamnons fermement et totalement. 
De plus, un crime qui survient dans un lieu de culte possède un caractère encore plus scandaleux. 
Même en temps de guerre, les sanctuaires de paix doivent être épargnés par ces attaques. Nous considérons comme très grave et préoccupant que les chrétiens d’Irak soient aujourd’hui obligés de fuir ; la communauté internationale doit les protéger. 
Les groupuscules islamistes doivent cesser de ternir l’image de l’islam en se référant à la religion musulmane pour justifier leurs actions. » 


COMMUNIQUE DE LA GRANDE MOSQUEE DE PARIS :
Nous nous élevons avec horreur et tristesse pour condamner le massacre de Chrétiens catholiques syriaques irakiens survenu dimanche 31 octobre 2010 dans l’Eglise Notre Dame du Salut à Baghdâd. Nous nous associons par le cœur et la prière à la souffrance de familles éplorées et durement touchées par cet acte sanguinaire.
Depuis toujours l’Islam entretient des rapports de respects et de protection des lieux de cultes chrétiens. Le Coran en fait mention, le recommande et souligne les qualités spirituelles et de modesties des hommes d’Eglise. L’Islâm n’est nullement l’ennemi du christianisme.
Rappelons que l’Emir Abdelkader, l’un des plus illustres musulmans du Maghreb, avait en son temps (1860) vaillamment protégé les Chrétiens de Damas contre de tels massacres perpétrés par fanatiques. Et les musulmans d’aujourd’hui, quels qu’ils soient, ne peuvent tolérer que tels agressions terroristes et sanglantes puissent se produire contre les Chrétiens vivant en terre d’islam.
L’objectif de ces fanatiques ne vise qu’à créer la mésentente et l’hostilité entre les Chrétiens et les Musulmans qui, de par le monde, luttent pour une fraternité spirituelle et une éradication profonde de la violence du cœur des hommes.
Paris, lundi 1er novembre 2010
Recteur Dalil BOUBAKEUR

COMPLEMENTS (plus récents en tête) :
20 Minutes Chrétiens dans le viseur d'Al Qaeda ICI 
A.F.P. Irak: 46 otages et 7 policiers tués dans l'attaque d'une église à Bagdad Nouvelle m.a.j. ICI 
A.F.P. L'UE condamne la prise d'otages dans une église de Bagdad ICI 
A.F.P. Attentat de Bagdad: l'Egypte refuse d'être "mêlée" à un acte "terroriste" Nouvelle m.a.j. ICI 
La Croix Une Les chrétiens de Bagdad frappés en pleine messe ICI 

La Croix En Egypte, les coptes sous la menaceICI 

La Croix Al-Qaida intensifie les menaces terroristesICI 

La Croix Le pape lance un appel aux institutions internationalesICI 
A.F.P. Les Etats-Unis condamnent la prise d'otages meurtrière à Bagdad ICI 
A.F.P. Irak: Sarkozy condamne la prise d'otage meurtrière dans une lettre à Talabani ICI 

A.F.P. Attaque d'une église à Bagdad: Besson propose d'accueillir 150 chrétiens irakiensICI 
A.F.P. Attaque en Irak: le Conseil des Eglises condamne "un acte de terreur" ICI 
RIA-NOVOSTI Moscou condamne l'attaque d'une église en Irak ICI



IRAK / Benoît XVI dénonce l'attaque féroce commise contre une église en Irak Nouveau Bilan 46 fidèles assassinés une soixantaine de blessés Al Qaeda menace les Coptes et tous les Chrétiens de la région M.A.J. 17:05

RADIO VATICAN 01.11.2010 Ici

Benoît XVI a évoqué à midi l'attaque "féroce" menée dimanche contre une église à Bagdad. Il a demandé que tous unissent leurs forces afin que cesse toute violence. 
Voici le texte intégral de son appel traduit en français. 

« Hier soir, dans un très grave attentat perpétré dans la cathédrale syro-catholique de Bagdad, il y a eu des dizaines de morts et de blessés, parmi lesquels deux prêtres et un groupe de fidèles réunis pour la Sainte Messe dominicale. 
Je prie pour les victimes de cette violence absurde, d’autant plus féroce qu’elle a touché des personnes sans défense, réunies dans la maison de Dieu, qui est maison d’amour et de réconciliation. 
Par ailleurs, j’exprime mon affectueuse proximité à la communauté chrétienne, de nouveau touchée, et j’encourage tous les pasteurs et fidèles à être forts et résistants dans l’espérance. Devant les atroces épisodes de violence, qui continuent à déchirer les populations du Moyen-Orient, je voudrais enfin renouveler mon appel affligé pour la paix : celle-ci est un don de Dieu, mais aussi le résultat des efforts des hommes de bonne volonté, des institutions nationales et internationales. 
Que tous unissent leurs forces afin que se termine toute forme de violence ! »
RADIO VATICAN M.A.J. 15H40
Ce qui devait être la fête de tous les saints s’est transformé en carnage. Dimanche soir, en Irak, au cœur de la capitale, Bagdad, des fidèles de l’église Notre-Dame du perpétuel secours ont été pris en otages par un groupe d’hommes armés se revendiquant d’Al Qaïda. Ces terroristes ont perpétré un massacre tuant deux prêtres et quarante-deux fidèles. Les forces de sécurité irakiennes appuyées par des soldats américains ont donné l’assaut peu après. Sept policiers ont été tués et quinze autres blessés lors des combats. Cinq terroristes ont été abattus et huit autres ont été arrêtés. Cette attaque est l’une des plus meurtrières contre des chrétiens en Irak.

Bien sûr, dès l’annonce de la prise d’otage, le Saint-Siège a exprimé sa plus vive préoccupation et ce lundi midi, après la prière de l’angélus, Benoît XVI n’a pas manqué de dénoncer cette attaque contre des chrétiens. Xavier Sartre RealAudioMP3

COMPLEMENTS (plus récents en tête) :
A.F.P. : Attentat de Bagdad: l'Egypte refuse d'être "mêlée" à un acte "terroriste" (mis à jour) ICI
A.F.P. : Irak: l'armée américaine dément avoir participé à l'assaut contre l'égliseICI 
A.F.P. : La Jordanie dénonce l'attaque "criminelle" d'une église en Irak ICI 
A.F.P. : Moscou condamne l'attaque de la cathédrale en Irak ICI
A.F.P. :  Irak: 46 otages et 7 policiers tués dans l'attaque d'une église à Bagdad ICI
Christian Post : Death Toll from Iraqi Church Siege Shoots Up to 52 ICI 
A.F.P. :  Attentat de Bagdad: l'Egypte refuse d'être "mêlée" à un acte "terroriste" ICI
A.F.P. : Irak: le recteur de la mosquée de Paris condamne un "massacre" de chrétiensICI
Le Parisien : Al-Qaïda frappe les chrétiens de Bagdad dans une église : 37 morts ICI
Famille Chrétienne : Benoît XVI condamne la "violence absurde" et "féroce" de la prise d’otages meurtrière de Bagdad ICI

IRAK / Attaque contre une église en Irak. Mgr Casmoussa : «ça va être la panique. »

 RADIO VATICAN 01.11.2010 Ici
« 37 otages tués, dont 5 femmes et 7 enfants, 56 blessés, dont 10 femmes et 8 enfants dans l’attaque d'une église à Bagdad. » 
C’est le bilan dressé par un responsable du ministère de l'Intérieur, sous couvert d'anonymat. « Dans l'assaut, 7 membres des services de sécurité ont été tués et 15 autres ont été blessés », a-t-il précisé. 
Cette attaque, perpétrée ce dimanche soir, veille de la Toussaint, est l'une des plus meurtrières commises contre les chrétiens en Irak. Elle a été revendiquée par un groupe de la mouvance d'Al-Qaïda. 
 
Mgr Basile Georges Casmoussa, archevêque syrien-catholique de Mossoul, déplore la passivité des autorités : « Ils sont sans réaction, nous nous voyons sans protection ». Charles-François Brejon l'a joint par téléphone ce lundi matin RealAudio

MP3

IRAK / 37 CHRETIENS ASSASSINES Nouveau bilan officiel

BAGDAD (Irak), 1 nov 2010 (AFP) Le Point Mis à jour 10:20

Irak: 37 otages et 7 policiers tués dans l'attaque d'une église (officiel)

Une messe en plein coeur de Bagdad s'est terminée en carnage, dimanche soir, lorsqu'un groupe d'Al-Qaeda a pénétré dans la cathédrale syriaque catholique, tuant entre 37 et 52 personnes selon les sources. Au moins deux prêtres et trente-cinq fidèles sont morts, et cinquante-six autres blessés. 
Cette attaque, perpétrée la veille de la Toussaint, est l'une des plus meurtrières commises contre les chrétiens en Irak. Elle a été revendiquée par un groupe de la mouvance d'Al-Qaeda qui a donné un ultimatum de 48 heures à l'Église copte d'Égypte pour libérer des musulmanes "emprisonnées dans des monastères" de ce pays, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE). 
"Il y a eu 37 otages tués, dont 5 femmes et 7 enfants, et 56 blessés, dont 10 femmes et 8 enfants, dans l'attaque dimanche soir de l'église à Bagdad", a affirmé un responsable du ministère de l'Intérieur sous couvert d'anonymat. Dans l'assaut, sept membres des services de sécurité ont été tués et quinze autres ont été blessés, a-t-il précisé. Par ailleurs, "cinq terroristes ont péri et huit suspects ont été arrêtés", a dit ce responsable. Selon lui, une centaine de fidèles se trouvaient dans l'église au moment de l'attaque. 
"Un vrai carnage"
Selon l'évêque chaldéen de Bagdad, Shlimoune Wardouni, deux prêtres de la cathédrale Sayidat al-Najat (Notre-Dame du Perpétuel-Secours), dans le quartier de Karrada, ont été tués et un troisième a reçu une balle dans les reins. "C'est un immense sentiment de tristesse qui m'envahit. Que peut-on dire ? C'est inhumain. Même les animaux ne se comportent pas ainsi entre eux", a-t-il déclaré. La suite ICI


Radio Vatican - A.F.P. : 
Les chrétiens d'Irak en deuil : un carnage dans une église de Bagdad
Dépêche AFP 010737 GMT NOV 10
Une messe en plein coeur de Bagdad s'est terminée en carnage dimanche soir lorsqu'un groupe d'Al-Qaïda a pénétré dans la cathédrale syriaque catholique, tuant deux prêtres et 35 fidèles, et en blessant 56 autres. Dans l'assaut, 7 membres des services de sécurité ont été tués et 15 autres ont été blessés. Par ailleurs, "cinq terroristes ont péri et 8 suspects ont été arrêtés". Cette attaque, perpétrée la veille de la Toussaint, est l'une des plus meurtrières commises contre les chrétiens en Irak. Elle a été revendiquée par un groupe de la mouvance d'Al-Qaïda qui a donné un ultimatum de 48 heures à l'Eglise copte d'Egypte pour libérer des musulmanes "emprisonnées dans des monastères" de ce pays, selon le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).
La cathédrale ressemble à un champ de bataille, a constaté un photographe de l'AFP. Le sol et les murs sont maculés de sang et criblés de balles. Des morceaux de chair sont visibles dans ce lieu saint. Les pupitres sont détruits ou renversés, et il y a partout du verre brisé.
Pour le père Yousif Thomas Mirkis, responsable de l'ordre des Dominicains, "l'opération a été préparée de longue date, au vu des armes et des munitions qui ont été retrouvées dans la cathédrale. Cela prend du temps pour les introduire".
"Des hommes, portant des habits militaires, ont pénétré dans l'église avec leurs armes et ont immédiatement tué un prêtre. Je me suis réfugié dans une petite salle où se trouvaient quatre autres fidèles", a raconté un otage, âgé de 18 ans, qui n'a pas voulu donner son nom.
"Peu après, deux des hommes armés sont entrés dans la pièce, ont tiré en l'air et sur le sol, blessant trois personnes, puis nous ont poussés dans la nef. Il y a eu ensuite des échanges de tirs et nous avons entendu des bruits d'explosions. Des vitres sont tombées sur les gens", a-t-il ajouté.
Les forces de sécurité irakiennes ont donné l'assaut vers 20H50 (18H00 GMT), avec les troupes américaines - qui malgré la fin de leur mission de combat fin août, peuvent toujours utiliser la force, si elles sont attaquées ou si l'Irak sollicite leur aide. (AFP)

**********
Dimanche soir, le directeur de la salle de presse du Saint-Siège avait expliqué que toute l’Eglise était « très proche » des chrétiens pris en otage à Bagdad, et leur exprimait « sa proximité spirituelle » en espérant « une solution rapide, sans violence et sans victime ultérieure ».

Le 1er août 2004, l’église Notre-Dame du Perpétuel secours avait déjà été visée par des attaques terroristes, de même que cinq autres lieux de culte chrétiens, faisant plusieurs morts et blessés.

La prise d’otage de ce dimanche intervient une semaine après la fin de l’Assemblée spéciale du Synode des évêques pour le Moyen-Orient. Pendant les dix jours du synode, la question des violences à l’encontre des chrétiens, notamment d’Irak, fut au cœur des discussions. (RV)


Note du Bloggueur : vous pouvez adresser vos condoléances et vos témoignages de solidarité au peuple Chrétien Irakien via l'Oeuvre d'Orient ici : contact@oeuvre-orient.fr

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com