Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 01:15

Question 60 : Si, présomptueusement, quelqu'un décide de faire une chose qui déplaît à Dieu, ne doit-il pas se désister de son mauvais dessein, plutôt que de continuer dans la faute par crainte de se démentir ?

 

RÉPONSE : L'Apôtre a dit : "Nous ne pouvons concevoir quelque chose de nous-mêmes et comme par nous-mêmes" (2 Cor 3,5); le Seigneur lui-même avoue : "Je ne puis rien faire de moi-même" (Jn 5,19), et "Ce que je vous dis, je ne vous le dis pas de moi-même" (Jn 14,10) et encore : "Je ne suis pas venu pour faire ma volonté, mais la volonté de mon Père qui m'a envoyé" (Jn 6,38).

Ce présomptueux doit donc venir à résipiscence, tout d'abord parce qu'il ose décider quoi que ce soit de lui-même alors qu'il ne faut même pas faire le bien par volonté propre, ensuite et à plus forte raison parce qu'il n'a pas craint de prendre l'initiative d'une chose qui déplaît à Dieu.

La conduite de Pierre montre clairement qu'il faut revenir sur une décision présomptueuse qui déplaît à Dieu. Il avait, en effet, cru pouvoir dire : "Vous ne me laverez jamais les pieds", mais lorsqu'il entendit le Seigneur affirmer : "Si je ne te lave pas tu ne seras pas avec moi", il se rétracta immédiatement et dit : "Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête" (Jn 13,8-9).

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com