Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 00:00

Question 190  : Faut-il avoir pitié de ses parents selon la chair et désirer leur salut ?

 

Réponse : Celui qui, selon l'expression du Seigneur, est né de l'esprit (Jn 3 :8), et a reçu le pouvoir de devenir enfant de Dieu (Jn 1 :12), rougit de la parenté charnelle. Il considère comme ses proches ceux qui le sont dans la foi, à l'exemple du Seigneur qui a dit : "Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique" (Lc 8 :21). Il a certes pitié de tous ceux qui sont éloignés de Dieu, mais de ses parents selon la chair comme de tous les autres. Si quelqu'un souffre davantage pour eux, et croit trouver une excuse à sa douleur dans ces paroles de l'Apôtre : "J'aurai voulu être anathème, loin du Christ, pour mes frères, mes parents selon la chair" (Rom 9 :3), qu'il apprenne, par le contexte, que l'Apôtre ne veut pas marquer son respect pour la famille selon la chair, mais pour Israël et les privilèges reçus de Dieu, et non parce que les Israélites étaient ses frères, mais parce que ses frères étaient Israélites et que Dieu avait daigné leur accorder tant d'extraordinaires privilèges. A eux appartiennent l'adoption et la gloire, et la foi et le culte, et les alliances et les promesses; chez eux se trouvent les Pères, d'eux est issu le Christ selon la chair (Rom 9 :4-5). Voilà pourquoi il attache tant de prix à leur salut, non qu'il considère la parenté charnelle mais l'Incarnation, en leur faveur, du Christ qui a dit : "J'ai été envoyé seulement pour les brebis de la maison d'Israël qui ont péri" (Mt 15 :53).

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com