Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 00:00

 

Question 220  : Doit-on permettre à qui le désire de s'adresser aux Sœurs ? Qui peut parler avec les Soeurs ? A quel moment ? De quelle façon ?

 

Réponse : A ce sujet, nous avons dit déjà dans les Grandes Réponses (voir Grandes Règles 33 et 45) que non seulement un homme ne peut parler à une femme, mais qu'un homme ne peut même pas converser à son gré, tout bonnement et au hasard des rencontres, avec un autre homme. Celui-là seul peut parler qui est reconnu pouvoir le faire utilement pour l'interlocuteur et pour lui-même, et encore, pas avec une femme.

Si l'on se souvient de ce que dit le Seigneur : "Les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole inutile" (Mt 12 :36), on redoutera dans tout ce que l'on fait d'encourir un jugement de ce genre. On obéira plutôt à la recommandation de l'Apôtre : "Que vous mangiez ou que vous buviez ou quoi que vous fassiez faites tout pour la gloire de Dieu" (1 Cor 10 :31) et, suivant cette autre : "Que tout se fasse de manière à édifier" (1 Cor 14 :26), on ne voudra rien faire d'oiseux ou d'inutile.

Pour ce qui est de la personne, du temps et de la manière, on veillera à éviter même le soupçon du mal. On se gardera de tout ce qui peut scandaliser et l'entretien aura pour but l'édification de la foi. Il n'est cependant pas opportun non plus de permettre des entretiens seul à seul : "Deux valent mieux qu'un" (Eccli.4 :9 (LXX)), est-il dit, et en même temps ils sont plus dignes de foi. Par contre : "Malheur à qui est seul parce que s'il tombe, personne ne l'aidera à se relever" (Eccli.4 :10).

 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com