Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 07:24
The Transfiguration, an iconostasis icon form the 12th century - A icon from the Monastery of St. Catherine in the Sinai of Egypt

Je me souviens avec une clarté totale comment et ce qui m'est arrivé, après ces paroles.

Au début, j'ai senti comme si quelque chose se serrait autour de moi, après cela suivit la sensation de froid désagréable, et le retour de cette capacité (qui était absente en moi juste avant cela) de sentir de telles choses, me ramena vivement à la conception de ma vie antérieure. Un sentiment de deuil profond vint sur moi, comme si j'avais perdu quelque chose (je noterai encore ici, que ce sentiment est toujours resté avec moi après les événements décrits ci-dessus).

Le désir de retourner à mon ancienne forme de vie, bien que jusqu'à présent il n'y avait rien de particulièrement douloureux en elle, n'a pas une fois été présent en moi, en aucune façon je n'étais tiré vers elle, rien en elle ne m'attirait.

Lecteur, avez-vous déjà eu l'occasion de voir une photographie qui avait été laissée pendant une laps de temps considérable dans un endroit humide? L'image en elle a été préservée, mais est devenue floue à cause de l'humidité, de la moisissure, et au lieu d'une image précise et belle, on a une sorte de constante opacité gris clair. De même, la vie ici-bas, est devenue pour moi comme effacée, elle apparaît comme une sorte d'image monotone et insipide, et elle apparaît donc ainsi à mes yeux, même à l'heure actuelle.

Comment et pourquoi j'ai soudain ressenti cela, je ne sais pas, mais une chose est certaine: elle n'avait en aucune façon, un quelconque attrait pour moi. L'horreur que j'avais vécu auparavant concernant ma séparation d'avec le monde environnant, maintenant, pour une raison quelconque, avait perdu sa signification étrange pour moi. Par exemple, je voyais ma sœur et je compris que je ne pouvais pas m'associer avec elle, mais cela ne me troublaiten aucun cas. J'étais content de la voir et de tout savoir sur elle. Contrairement à ce qui était précédemment, je n'avais même pas le désir d'annoncer ma présence de quelque manière que ce soit.

Et d'ailleurs, ce n'était pas ma principale préoccupation. Le sentiment d'être compressé de tous les côtés me causait des souffrances sans cesse croissantes. Il me semblait que j'étais coincé entre des pinces, et cette sensation s'accroissait avec le temps. Pour ma part, je ne restais pas passif. Que j'ai fait quelque chose, que je me sois efforcé de me libérer, ou que je n'ai fait aucun effort pour me libérer, pour faire face et et surmonter ce sentiment, je ne suis pas en mesure de le certifier. Je me souviens seulement que j'ai ressenti une sensation de pression de plus en plus grande en moi, et, enfin, j'ai perdu conscience.


Version Française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Orthodox Life
Vol. 26, No. 4
Holy Trinity Monastery
Jordanville, N.Y.
USA
+
Crédit icône:
Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com