Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 07:32

 

 

 

icône contemporaine

 

28 novembre

 

D'une famille nombreuse dont le père était prêtre, il grandit à Poltava en Ukraine. Envoyé à l'école ecclésiastique de Kiev, il fut déçu de l'enseignement qui y était donné, et la quitta au bout de quatre ans pour se retirer dans la solitude d'un petit monastère, un skite de Roumanie avec d'autres moines chassés à l'époque par Pierre le Grand. Il se rendit ensuite à la Sainte Montagne (Mont Athos) et vécut dans la solitude près du monastère de Pantocrator. Pendant quatre ans, il dut faire face à la pauvreté et au découragement. Il rencontra alors un ancien qu'il avait connu en Moldo-Valachie et qui le tonsura moine, lui donnant le nom de Païssy. A partir de ce moment il fut entouré de disciples et la petite communauté commença à grandir. Elle cherchait à redonner vie au monastère de Simonopetra. Mais l'opposition de l'administration turque l'obligea à quitter l'Athos en 1763, pour aller s'installer en Roumanie. Avec ses frères, il expérimenta " la prière intérieure " tout en traduisant avec une grande rigueur critique de nombreux Pères : Hésychius, Théodore Studite, Isaac le Syrien, etc... aidé d'ailleurs par de nombreux collaborateurs. La guerre russo-turque lui fit quitter Dragormina et il ouvrit plusieurs monastères accueillant bientôt plus de mille moines venue de la Russie et des Balkans. Ces traductions et son rayonnement de sainteté furent à l'origine d'un vaste mouvement de restauration de la vie spirituelle russe.

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com