Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 00:02
St Jean Chrysostome
Saint Jean Chrysostome avait de sérieux doutes sur la propriété privée. Les disputes ne commencent-elles pas quand on commence à introduire la froide distinction entre le "mien" et le "tien"? [Il] n'était pas tant préoccupé par les résultats que par les causes, dans cette orientation de la volonté. Où un homme va-t-il rassembler ses trésors? Saint Jean Chrysostome se souciait de la justice dans sa défense de la dignité humaine. L'homme ne fut-il pas créé à l'image de Dieu? Dieu ne souhaite-Il pas le salut et la conversion de tout homme, quelle que soit sa position sociale et même quel que soit son comportement dans le passé? Tous sont appelés à la repentance et tous peuvent se repentir. Il n'y avait cependant aucun oubli des choses matérielles dans ses sermons. Les biens matériels viennent aussi de Dieu et ne sont pas intrinsèquement mauvais. Ce qui est mauvais, c'est seulement l'utilisation injuste des biens ai profit de quelques uns alors que les autres meurent de faim. La réponse à ceci est l'amour. L'amour n'est pas égoïste, n'est pas ambitieux. Saint Jean Chrysostome considérait l'Eglise primitive: " Observez, disait-il, l'accroissement de la piété. Ils rejettaient leurs richesses et se réjouissaient, et avaient grande joie, car plus grandes étaient les richesses qu'ils recevaient sans labeur. Aucun d'eux ne faisait de reproches, aucun n'était envieux, il n'y avait pas en eux d'orgueil ou de mépris. Il n'était pas question du "mien" ou du "tien". De là venait la joie qui présidait à leur table: personne ne semblait manger ce qui était à lui ou à son prochain [ils partageaient tout]. Ils ne considéraient pas la propriété de leurs frères comme étrangère à eux-mêmes: c'était la propriété du Maître. Ils ne considéraient pas non plus quoi que ce soit comme leur bien propre: tout était à leurs frères." Comment cela était-il possible, se demandait saint Jean Chrysostome. Par l'inspiration de l'amour, en reconnaissance de l'ineffable Amour de Dieu.
 
Version française Claude Lopez-Ginisty d'après Père Georges Florovsky
Cité in Where Moth And Rust Do Not Consume Light & Light Publishing Minneapolis, USA 1983
 
 
 
 
Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :