Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 06:59
Pantocrator


Le sentiment de peur que j'ai vécu m'a pris si complètement que je n'étais pas même conscient de savoir si nous avions continué notre vol lors de cette  terrible rencontre, ou si elle nous avait arrêtés pendant un certain temps. J'ai réalisé que nous étions en mouvement, que nous continuions à remonter seulement quand l'étendue infinie de l'espace se répandit devant moi à nouveau.

Après avoir traversé une partie de sa distance, j'ai vu une lumière brillante au dessus de moi, elle ressemblait, me semblait-il, à notre soleil, mais elle était beaucoup plus intense. Là, évidemment, il y a une sorte de royaume de  lumière.

"Oui, en fait un royaume, plein de la puissance de la lumière", à en croire un genre particulier de sentiment encore incompris de moi, je le pensais. Parce qu'il n'y avait pas d'ombre à cette lumière. "Mais comment peut-il y avoir de la lumière sans ombre?" Immédiatement mes conceptions perplexes firent leur apparition.

Et soudain, nous avons rapidement été emportés dans le champ de cette lumière, et elle m'a littéralement aveuglé. J'ai fermé les yeux, mis les mains sur mon visage, mais cela n'a pas aidé car mes mains ne donnaient pas d'ombre. Et que signifiait ici une telle protection?

"Mon Dieu, qu'est ce, quel type de lumière est-ce? Pourquoi pour moi est-elle comme les ténèbres habituelles! Je ne peux pas regarder, et comme dans les ténèbres, je ne peux rien voir", ai-je  imploré, comparant ma vision terrestre à celle de mon présent état, et oubliant, ou peut-être même ne prenant pas conscience que désormais une telle comparaison n'était d'aucune utilité ici, que maintenant je pouvais voir même dans l'obscurité.

Cette incapacité à voir, à regarder, augmenta en moi la peur de l'inconnu, naturel dans cet état qui consistait pour moi à me trouver dans un monde inconnu pour moi, et alarmé, j'ai pensé: "Qu'est-ce qui adviendra ensuite? Allons-nous bientôt passer cette sphère de lumière, et y a-t-il une limite à cela, une fin? "

Mais quelque chose de différent s'est passé. Majestueusement, sans colère, mais avec autorité et fermeté, ces paroles résonnèrent au-dessus de nous: "Pas prêt!"

Et après cela, par la suite il y eut un arrêt immédiat à notre envol rapide vers le haut, nous avons rapidement commencé à descendre.

Mais avant que nous quittions ce domaine, je fus doté de la capacité d'apprendre un phénomène très merveilleux.

A peine les mots avaient-ils résonné d'en haut que tout dans ce monde,  semblait-il, chaque particule de poussière, le moindre des atomes, répondit à ces paroles avec leur accord, comme si un million d'échos les répétait dans une langue qui ne peut être perçue par l'ouïe, mais perçue et comprise par le cœur et l'esprit, en exprimant son accord à l'unisson avec la décision ainsi décidée. 
Et dans cette unité de volonté il y avait une merveilleuse harmonie, et dans cette harmonie si indicible, un bonheur exalté, devant lequel tous les charmes  et les ravissements de notre terre apparaissaient comme une sombre journée sans soleil. 
Cet écho composé de plusieurs millions de voix résonnait sous la forme d'un accord musical inimitable, et toute l'âme tendait vers lui, lui répondant tout à fait dans un état dépourvu de tous soucis et dans un transport ardent de zèle pour ne faire qu'un avec cette omniprésente, et très merveilleuse harmonie.

 
 
 
Version Française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Orthodox Life 
  Vol. 26, No. 4 
Holy Trinity Monastery
Jordanville, N.Y.
Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com