Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 09:58

Le péché et la grâce

 

Eglise romaine et péché originel

 

Eglise orthodoxe et péché originel

 

Une désobéissance d'Adam et Eve à une interdiction donnée par Dieu. Elle entraîne pour nos premiers parents et pour nous la perte de la vie "surnaturelle".

 

Cela souligne que, pour nos frères romains, la grâce serait "quelque chose" que Dieu aurait ajouté à la nature de l'homme. Et qu'Il aurait retirée.

 

Grâce = don créé, surnaturel.

 

L'Eglise romaine maximalise le caractère de désobéissance, et introduit le retrait de dons (surnaturels) surajoutés.

 

Le péché originel n'est plus présenté par rapport à la vie (thèse orthodoxe), mais par rapport à une règle à laquelle il fallait obéir.

 

L'acte libre et volontaire de désobéissance consiste en ce que l'homme se détourna de Dieu (arbre de Vie = connaissance de Dieu) pour se fonder sur lui-même. Non pas avec Dieu, mais comme si lui, homme, était "comme Dieu" (arbre de la connaissance du bien et du mal = l'homme enfermé dans son plan).

 

Grâce = lumière incréée.

 

Le péché originel fut : un acte d’orgueil (= "être comme Dieu" et vouloir s'enfermer dans son propre plan) ; une désobéissance aux lois mêmes de la vie (qui sont les commandements de Dieu) ; une absence de repentir, en présence des conséquences de l'acte.

 

C'est à sa propre vie que l'homme porte atteinte en péchant.

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com