Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 07:11
Saint Jérome : le chrétien
 

 
LE CHRETIEN 
Il n’y a rien de plus heureux qu’un chrétien à qui le ciel a été promis; rien de plus exposé aux fatigues, sa vie étant tous les jours en danger; rien de plus fort, parce qu’il surmonte le démon; rien de plus faible, parce qu’il se laisse vaincre par ses passions. Il est un infinité d’exemples de tout cela. Un larron a de la foi sur la croix, et il entend ces paroles: “ En vérité, tu seras aujourd’hui dans le paradis avec moi.” De la grandeur de l’apostolat, Judas tombe dans la perfidie et la trahison, et le banquet où il eût l’honneur d’assister, ni le baiser qu’il reçut ne peuvent l’empêcher de livrer comme un homme celui qu’il connaissait bien pour le Fils de Dieu. Il n’était rien de moins considérable que la Samaritaine et cependant, non seulement elle eût de la foi et connut au bord d’une fontaine, le Sauveur que le peuple ne connaissait point dans la synagogue, mais encore elle fut cause du salut de plusieurs autres et eut le bonheur de faire reposer Jésus-Christ qui était las, et de lui donner à manger pendant que ses apôtres étaient absents. Il n’était rien de plus sage que Salomon, cependant il se laissa séduire par les femmes. Le sel est excellent, l’on s’en servait dans les sacrifices, et saint Paul commande que tous vos discours en soient assaisonnés: toutefois s’il vient à se gâter, il ne sert plus à rien. 
Celui qui cherche Jésus-Christ et le pain de vie ne s’inquiète point de la nourriture qu’il donne à son corps.
Lisez continuellement la Sainte Ecriture et élevez souvent votre âme à Dieu par la méditation et la prière.
Regardez les flatteurs comme vos ennemis.
Faites part de vos biens aux pauvres et à vos frères et distribuez vous-même vos aumônes, car il est rare de trouver de l’honnêteté parmi les hommes, souvenez-vous de l’avarice et de la perfidie de Judas au milieu des Apôtres. Ne mettez pas de vanité à être pauvrement vêtu.
Eloignez-vous des gens du monde et surtout des grands.
Ayez la simplicité de la colombe pour ne tromper personne, et la prudence du serpent, pour n’être point trompé par les autres.
Ne donnez que l’habit, la nourriture et rien qui ne soit absolument nécessaire, de peur que les chiens ne mangent le pain des enfants.
Une âme chrétienne est le véritable temple de Jésus-Christ: embellissez donc la vôtre pour l’y recevoir.
Ne vous laissez pas séduire par les titres et les qualités; car Dieu vous connaît au dedans et au dehors. C’est quelque chose de grand d’être chrétien, sans chercher à le faire paraître.
 
Saint Jérôme
 
in Saint Jérome, AVIS & INSTRUCTIONS, Editions Victor Palme, Paris 1823.

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com