Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2018 2 13 /11 /novembre /2018 00:09
Saint Jean Chrysostome (347-407)

 

13 novembre

Fils unique d'un officier supérieur, il avait été chrétiennement élevé par sa mère, restée veuve à vingt ans. Quand elle mourut (v. 372), Jean dit adieu au barreau, au théâtre et au monde, et alla vivre en anachorète dans les montagnes. Les cinq années qu'il y passa (373-378) ruinèrent pour un temps sa santé. S'étant agrégé au clergé d'Antioche, il reçut le diaconat en 381 et le sacerdoce en 386. Dès lors, il prêcha; et ce fut pour la grande métropole syrienne, devenue plus importante que Rome, une fête d'éloquence qui dura douze ans (386-398). En 398, sous un prétexte quelconque, Jean fut appelé à Constantinople, où le vieux Nicaise venait de mourir. A ce patriarche, qui n'était guère bon qu'à dîner en ville, l'impératrice Eudoxie et Arcadius, son très obéissant époux entendaient donner comme successeur Jean Bouche-d'Or (Chrysostomos), le plus grand orateur de l'Orient. Celui-ci dut se soumettre; mais prenant sa charge au sérieux, il ne tarda pas à déplaire. Il déposa nombre d'évêques indignes, tenta de rendre de la moralité à son clergé, pourchassa les moines qui faisaient du tourisme au lieu de prier dans leur couvent. Devant des foules qui s'écrasaient pour l'entendre, il prêchait, sans l'expurger, l'Évangile, tonnant à l'occasion contre les scandales des gens de cour et des riches, sans cesse proclamant le droit des pauvres à ne point mourir de faim. Eudoxie, qui se sentait visée, fit appel à Théophile, patriarche d'Alexandrie, pour se débarrasser de son censeur. Celui-ci, un jaloux et méchant homme, accourut. Il réunit un concile de ses amis où Jean, inculpé d'on ne sait quelle hérésie, fut déposé (403), à la suite de quoi il dut partir en exil. Il résida quatre ans à Cucusus (Gôksum, Turquie) ; puis il fut relégué à quatre cents lieues vers le nord, au pied du Caucase, chez les barbares. Les soldats chargés de l'y conduire savaient ce qu'on attendait d'eux; aussi Jean mourut-il en route. Ses dernières paroles avaient été : " Seigneur, que ta volonté soit faite en toutes choses sur la terre comme au ciel. " Six cents discours et sermons nous restent de ce grand homme si sympathique, parmi lesquels les chefs-d'oeuvre ne se comptent pas, et qui presque tous sont aussi actuels qu'au IVe siècle.

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com