Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2019 4 17 /01 /janvier /2019 00:13
Silence vis-à-vis des pécheurs ?

Question 47 : Faut-il garder le silence vis-à-vis des pécheurs ?

 

RÉPONSE : Non, c'est ce qui ressort clairement des préceptes du Seigneur qui a dit dans l'Ancien Testament : "Tu corrigeras ton frère et tu ne pécheras pas à cause de lui" (Lév 19,17); et dans l'Évangile : "Si ton frère pèche contre toi, va, reprends-le entre lui et toi et, s'il t'écoute, tu auras sauvé ton frère; s'il ne t'écoute pas, prends avec toi un ou deux autres, afin que ta parole ait plus de valeur confirmée par deux ou trois témoins. S'il ne t'écoute pas, dis-le à l'assemblée et s'il n'écoute pas non plus l'assemblée, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain" (Mt 18,15-17).

La condamnation portée contre ce silence coupable est terrible; qu'on en juge par cette sentence générale énoncée par le Seigneur : "Celui qui n'obéit pas au Fils ne verra pas la vie, la colère du Seigneur pèse sur lui" (Jn 3,36), ou encore par les faits rapportés dans l'Ancien et le Nouveau Testament. En effet, lorsque Achar déroba le lingot d'or et le manteau, la colère de Dieu s'appesantit sur le peuple tout entier, bien qu'il ignorât et la faute et son auteur, persistant jusqu'à ce qu'on eut découvert celui-ci et qu'on lui eut fait subir avec tous ses biens cette épouvantable destruction (Jos 7,21-26).

Héli, lui, n'avait pas gardé le silence devant ses enfants, véritables fils de pestilence; il les avait même souvent repris et leur avait dit : "Non, mes enfants, ce que j'entends dire de vous n'est pas bien" (1 Sam 2,24); il leur avait souvent montré qu'ils avaient tort de commettre le mal et n'échapperaient pas au châtiment; cependant, parce qu'il ne les corrigea pas complètement et ne montra pas à leur égard toute l'énergie nécessaire, il excita tellement la colère de Dieu, que tout le peuple périt avec ses fils, que l'arche fut prise, et que lui-même finit en outre misérablement.

Si une telle colère s'allume contre ceux qui ignorent la faute et contre ceux mêmes qui l'ont réprouvée et ont protesté contre elle, que dire de ceux qui la connaissent et se taisent. Si leur conduite ne rappelle pas ce que l'Apôtre disait aux Corinthiens : "Pourquoi n'avez-vous pas été plus attristés, de façon à exclure d'entre vous celui qui a commis cette faute ?" (1 Cor 5,2) et ce que lui-même atteste d'eux ensuite : "Voilà combien le fait d'avoir été attristés selon Dieu a suscité en vous de zèle, d'ardeur à vous justifier, d'indignation, de crainte, de désir, d'émulation, d'énergie à venger le crime. Vous avez montré par toute votre conduite que vous étiez purs en cette affaire" (2 Cor 7,11), ils risquent tous de subir avec le coupable la même mort ou une mort plus terrible encore, d'autant qu'on est plus coupable de mépriser le Seigneur que d'enfreindre la loi de Moïse (Héb 10,29), et que l'on a osé commettre à nouveau une faute déjà commise et déjà condamnée, car : "S'il a été tiré sept fois vengeance de Caïn, il a été tiré soixante-dix fois sept fois vengeance de Lamech" (Gen 4,24) pour le même crime.

 

SAINT BASILE LE GRAND : question 47

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com