Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 01:59

Question 4 : Si, pour des fautes mêmes les plus légères, on harcèle des frères en leur disant : "Il faut faire pénitence" ne manque-t-on pas soi-même de miséricorde et ne pèche-t-on pas contre la charité ?

 

Réponse : Pas un iota, pas un point ne tombera de la loi, a déclaré le Seigneur, avant que tout ne soit accompli (Mt 5,18) et, il l'a assuré, les hommes rendront compte, au jour du jugement, de toute parole oiseuse qu'ils auront prononcée (Mt 12,36). Il ne faut donc rien regarder comme n'ayant pas d'importance, car "celui qui méprise quelque chose en sera méprisé" (Pro 13,13).

Du reste quelle faute osera-t-on appeler légère, si l'Apôtre a dit qu'en violant la loi vous offensez Dieu ? (Rom 2,23)

Et si l'aiguillon de la mort est le péché, non tel ou tel péché, mais, évidemment, tout péché sans distinction, c'est en se taisant que l'on est cruel et non pas en faisant des reproches, comme on le serait en enfermant le venin d'une morsure dans la plaie plutôt qu'en l'en retirant. C'est ainsi également qu'on manquerait à la charité, car il est écrit : "Celui qui ménage le bâton hait son fils, et celui qui aime châtie au contraire avec soin" (Pro 13,24).

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com