Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 00:00

 

Question 183  : Lorsque des membres de la fraternité entrent en contestation, est-il sans danger de garder avec soi, par charité, de tels compagnons de vie ?

 

Réponse : Le Seigneur a dit : "Accordez, Père, qu'ils soient un en nous comme toi et moi nous sommes un" (Jn 17 :21); l'Apôtre a écrit : "unanimes et d'un même sentiment" (Phil.2 :2), et les Actes racontent que "les fidèles n'avaient qu'une seule âme et un même coeur" (Act.4 :32).

Certes, les frères en discorde sont étrangers à ces dispositions; quant à la charité bien ordonnée, elle observe ce principe : "Celui qui aime prend soin de corriger" (Pro 13 :24); mal ordonnée, quelle qu'elle soit, elle est mauvaise, selon la parole du Seigneur : "Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi, n'est pas digne de moi" (Mt 10 :37).

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com