Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 01:26
S'il n'y avait la vie éternelle, notre chagrin serait sans limite
Sans limite et sans consolation serait notre chagrin lors de la perte d'êtres chers, si le Seigneur ne nous avait donné la vie éternelle. Notre vie serait sans but si elle se terminait par la mort. Quel bénéfice y aurait-il alors à la vertu et aux bonnes œuvres ? Alors il serait plus approprié de dire : « Buvons et mangeons, car demain nous mourrons ! »
Mais l'homme a été créé pour l'immortalité, et par sa résurrection le Christ a ouvert les portes du royaume céleste, de la béatitude éternelle pour ceux qui auront cru en Lui et auront vécu dans la droiture. Notre vie terrestre est une préparation pour la vie future, et cette préparation s'achève avec notre mort. "Les hommes ne meurent qu’une fois, après quoi il y a un jugement" (Héb. 9,27). 
Alors l'homme quitte tous ses soucis terrestres ; le corps se désagrège, afin de se relever à la résurrection universelle. Souvent cette vision spirituelle commence chez les mourants même avant leur mort, et tout en voyant encore ceux qui les entourent et même en parlant avec eux, ils voient ce que les autres ne peuvent voir.
Saint Jean de San Francisco (Maximovitch)
Repris (avec modifications) de http://stmaterne.blogspot.fr
Publié par + JFV
Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com