Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 01:28

 

 

SENS DES MOTS - Orthodoxe ne s'oppose pas à catholique. Aucune opposition possible entre ces deux mots d'origine grecque.

 

Venant de "cata'olon", CATHOLIQUE suggère la pleine qualité de ce qui est intègre. On qualifie de catholique ce qui est universel en raison de son intégrité : vrai partout et toujours ; partout et toujours la même foi, la même Eglise.

 

ORTHODOXE vient de "ortho" (juste, ou droit) et "doxa" (gloire, ou glorification). On qualifie d'orthodoxe ce qui se rapporte à la glorification juste et droite de la trinité divine, Père et Fils et Saint Esprit.

 

Serait-on orthodoxe sans être catholique ? Ou vraiment catholique sans être orthodoxe ? Les définitions répondent d'elles-mêmes.

 

On dit : foi catholique, peuple orthodoxe.

 

On dit : "Je crois en l'Eglise une, sainte, catholique et apostolique".

 

On dit : Eglise orthodoxe ou Eglise catholique. Ou encore : Eglise catholique orthodoxe.

 

Le mot ORTHODOXE suggère que le comportement (juste glorification) ne saurait être séparé de la pensée (foi intègre et universelle, ou catholique).

 

NÉFASTE ÉQUIVOQUE - Il ne faut rien connaître de la nature et de l'histoire de l’Eglise pour reléguer "l'Orthodoxie" en Orient et le "Catholicisme" en Occident.

 

Cette équivoque est irrecevable. Mais elle existe aujourd'hui.

 

D'où vient-elle ?

 

RÉPONSE DE L'HISTOIRE - Pendant les 10 premiers siècles de notre ère chrétienne, toutes les Eglises (ce qui veut dire : l'Eglise en tous lieux) furent catholiques orthodoxes. En Occident aussi bien qu'en Orient. Dans les Gaules qui devinrent la France ; en Bretagne qui devint l'ensemble des pays anglais, irlandais, écossais ; en Germanie qui devint l'Allemagne ; en Espagne, en Italie et à Rome... aussi bien qu'en Afrique, à Jérusalem ou à Antioche, en Grèce, etc. La Russie s'ouvrit au même christianisme vers l'an 1000. Ce fut le millénaire de l'Eglise indivise.

 

Il n'y était nulle part question d'un pape romain dominant l'épiscopat universel. Au VIe siècle, tous les évêques étaient appelés "papes", ce qui veut dire : "père", papa. Puis deux évêques portèrent spécialement ce titre : les deux patriarches d’Alexandrie et de Rome. Les prêtres des paroisses russes et grecques sont toujours appelés "popes", ce qui veut dire la même chose que pape.

 

L'évêque romain n'étendait point sa juridiction au-delà de la ville de Rome et sa campagne immédiate. Non seulement il ne fut jamais le "patriarche d'Occident", mais, à proximité de son siège qui fut jusqu'en 476 la capitale d'un prestigieux empire, d'autres Eglises italiennes, celle de Milan par exemple, s'administraient elles-mêmes en toute indépendance.

 

L'Occident orthodoxe dura près de 10 siècles et demi. Nos ancêtres, les chrétiens de l'ancienne Gaule et de la France mérovingienne et carolingienne, étaient des orthodoxes.

 

Pourquoi et comment l'unité millénaire de l'Eglise catholique se rompit-elle au XIème  siècle ?

 

Depuis longtemps, un fossé psychologique s'élargissait entre Orientaux et Occidentaux. D'un côté, un monde grec ; de l'autre, l'ensemble latino-germanique. Civilisations et cultures s'opposaient ; les problèmes de la vie n'étaient pas les mêmes ; on ne se comprenait plus. Finalement, la politique s'en mêla.

 

Au IXème siècle, le roi germanique Charlemagne voulut édifier un empire rival de celui de Byzance, seul légitime héritier de cet empire romain qui, depuis l'an 476, n'existait plus en Europe occidentale. Il inventa de toutes pièces que l'évêque romain, qui devait le sacrer en 800, dépassait en autorité celui de Constantinople. On fabriqua des faux, sur la base desquels, par la suite, un parti papiste, dit réformateur, se forma en Occident. Peu après la rupture de 1054 entre Constantinople et Rome, ce parti triompha ; sous le pape Grégoire VII, la millénaire Eglise des Gaules, et avec elle toutes les autres Eglises orthodoxes d'Occident, furent englouties par le nouveau système ecclésiastique romain.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com