Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 01:48

HYPOSTASE ET NATURE

 

Première réalité. Pierre n'est pas Paul, ni Jean, ni Marguerite. Qu'est-ce qu'une personne humaine ?

 

Un être irremplaçable et unique.

 

En grec : hypostasis. Hypostase.

 

Deuxième réalité. Pierre, Paul, Jean, Marguerite ont une ontologie commune. Ils ont en commun d'être des êtres humains.

 

Ce qu'ils ont en commun, c'est la nature humaine. Le "Nous tous".

 

En grec : physis. Nature.

 

Hypostasis et physis. Nous ne sommes pas l'un sans l'autre. Mais l'un et l'autre. "Je" et "Nous tous". Tel est l'ordre établi par Dieu. Et cet ordre est inscrit en Dieu.

 

Conne quoi nous ne pouvons acquérir l'intelligence de l'homme qu'en commençant considérer Dieu, tel qu'Il Se révèle à nous dans le contenu de la foi. Et intelligence de l'homme, notre connaissance de nous-même valent ce que vaut notre réception de la révélation trinitaire.

 

"Créateur du ciel" = de chacun des anges, de toute la nature angélique.

 

«Et de toute la terre" =     de chacun des hommes, de toute la nature humaine.

 

Or, qui est Dieu ?

 

Père : première Hypostase. En Dieu, le Père est source de la divinité.

 

Les théologiens orthodoxes disent : monarchos, "seule source"

 

Fils engendré, non créé, hors le temps dont nous avons l'expérience : deuxième Hypostase.

 

Esprit Saint : hors le temps passé-avenir, l'Esprit, troisième Hypostase, procède du Père.

 

Le Saint Esprit procède du Père seul.

 

Où réside l'unité en Dieu ? Dans l'hypostase du Père. De qui est engendré le Fils ? De qui procède l'Esprit ?

 

Père et Fils et Saint Esprit sont une seule et même substance divine, une seule et même essence divine, une seule et même nature divine : un seul Dieu. Et nous disons : gloire à Toi, Père et Fils et Saint Esprit, gloire à TOI !

 

Devant ce premier et essentiel secret de la vie, les mots humains, à l'image de l'espace limité et du temps qui commence et finit, trébuchent et s'avouent vaincus. Nous touchons ici les limites de l'intelligence créée. De Dieu nous savons qu'Il S'est révélé Trinité. De Dieu nous ne connaissons que la manifestation, les œuvres innombrables.

 

Mais dans son essence, dans sa nature, Dieu reste infiniment inconnaissable.

 

On ne définit pas Dieu. Nos formules ne Le contiennent pas.

 

A partir de la réponse de la Tradition (foi transmise et vie transmise) à la question "qui est Dieu ?" : jaillissent autant de réponses que la vie (avec la mort dedans) nous pose de problèmes.

 

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Catéchèse

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com