Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 03:12

 

 
 
 
 
L'athéisme! Grand titre et orgueil de l'homme contemporain. Celui qui le reçoit (pour le recevoir il vous suffit d'être tonsuré moine des incroyants), il apparaît aux autres comme sage, même s'il est analphabète; sérieux, même s'il est ridicule; officiel, même s'il est insignifiant; important, même s'il n'a pas d'importance; scientifique, même s'il est incompétent.
Je ne parle pas de la personne qui souhaite vraiment croire, mais ne le peut pas, même si la raison profonde de l'incrédulité est toujours la fierté, cette vipère qui se cache avec tant d'art dans l'homme, qu'il ne peut pas comprendre. Quoi qu'il en soit, les gens qui se débattent et luttent contre leur ego incroyant, ont notre sympathie. Pour eux, nous, qui croyons, demandons à Dieu de les aider à croire, comme il l'a fait pour le père avec son enfant malade, en priant le Christ de le guérir. Et il répondit: "Si tu crois, tout est possible au croyant". Et le père tout haut et avec des larmes répondit: "Je crois Seigneur. Aide-moi dans mon peu de foi ".
Les incroyants auxquels nous faisons allusion ici ne sont pas ainsi. Ils n'ont non seulement jamais pleuré avant d'ouvrir avec la douleur et la contrition la porte fermée, la porte du repentir, comme ce père tourmenté l'a fait, comme l'écrit la Bible, mais ils n'ont même pas été émus,  ni n'ont senti toute l'amertume de leur incrédulité, ni assumé aucune responsabilité ou blâme. 
Tout le blâme est à Dieu qui ne leur apparaît pas pour leur dire: "Venez, poussez-moi, touchez-moi, parlez-moi comme vous parlez entre vous, analysez-moi avec votre chimie,  disséquez-moi avec vos lames anatomiques, pesez-moi, mesurez-moi, satisfaites vos sentiments incrédules, et assouvissez votre logique insatiable ".
Ces mécréants auto-proclamés, quand ils montrent leur intelligence, enflée par des airs de fierté et l'agilité rusée de leur cerveau, ne sont pas en mesure de comprendre combien stupides et bornés, ils apparaissent à ceux qui croient. Parce que pour croire, ils exigent des preuves certaines qui les font prendre en pitié par les croyants pour le point de vue limité qu'ils ont sur l'esprit et les questions spirituelles. 
Le croyant sait bien jusqu'où la réflexion de l'incroyant peut mener, car lui aussi, en tant que personne, a la même logique, la logique de la chair, la logique de ce monde. 
Tandis que l'incroyant ignore ce qui est dans le croyant, et ce qui est au-delà des connaissances pratiques, à savoir les mystères qui sont cachés aux yeux et à cause de cela, il croit qu'ils n'existent pas. Avec sa folie, il se sent content de lui-même, et parle avec mépris de ceux qui sont en mesure de sentir le sens profond du monde, tandis que le malheureux est aveugle et sourd et il croit qu'il peut tout entendre. 
Le croyant a la vue spirituelle et l'audition spirituelle, ainsi qu'un certain type de "pouvoir de sensation supérieur". L'incroyant, comment pourrait-il comprendre le monde mystique avec les moyens grossiers à sa disposition, à savoir les sensations corporelles? Comment pourrait-il toucher les messages subtils et étranges du monde, quand ce misérable n'a pas les antennes qui sont nécessaires pour les recevoir?
L'apôtre Paul dans sa Première Epître aux Corinthiens, à sa manière connue de lui seul, écrit à propos de ce qu'il est possible pour un croyant de sentir, et de ce que peut ressentir un non-croyant. Nous prêchons, dit-il, la sagesse de Dieu qui est incorporée dans le mystère et qui est caché, la sagesse que Dieu a destiné avant l'heure, pour notre gloire, et qu'aucun des dirigeants de ce monde n'est parvenue à connaître (à savoir, les sages de la sagesse du monde ) et Il découvre, ce que, selon les Écritures, l'œil n'a pas vu, ni l'oreille n'a point entendue, ni n'est monté au cœur de tout homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui L'aiment. 
Pour nous, Dieu les a révélées par son Esprit Saint. Parce que le Saint Esprit sonde tout, même la profondeur de Dieu. Quel homme connaît les ressources de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? 
De même, personne ne connaît les mystères de Dieu, mais seul l'Esprit de Dieu les connaît. Nous n'avons pas reçu l'esprit du monde (à savoir la philosophie et la connaissance du monde), mais l'Esprit de Dieu pour comprendre toutes les choses qu'Il nous a données. Et celles-ci (les dons) ne sont pas exprimées avec des mots qui utilisent la sagesse humaine, mais les mots que le Saint-Esprit enseigne, parlant spirituellement avec des gens spirituels. Malheureusement l'homme de la connaissance du monde (rationnel), n'accepte pas ce qui est dit par l'Esprit de Dieu, parce qu'il croit que c'est un non-sens et il n'est donc pas en mesure de comprendre comment l'examiner spirituellement. L'homme spirituel examine chaque personne, alors qu'il ne peut pas être examiné par quiconque".
Photios Kontoglou
 
 
Version française Claude Lopez-Ginisty d'après

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com