Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 03:19


Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre et tout en eux, et Dieu vit que cela était bon. Puis il s'est reposé, et ce fut le septième jour: "Et le septième jour Dieu acheva son œuvre qu'Il avait faite, et Il S'est reposé le septième jour de toute Son œuvre." (Genèse 2:2).

C'est pourquoi, comme Dieu l'a commandé, nous nous "rappelons le jour du sabbat pour le sanctifier" (Exode 20:8-11). Techniquement, nous ne sommes pas appelés à un "repos" mais à "garder le sabbat." Comme saint JeanChrysostome l'explique, nous ne sommes pas appelés à une sorte de léthargie spirituelle, mais à "nous abstenir de tout mal, et à faire les seules choses qui se rapportent au service de Dieu." Le repos du sabbat est le repos idéal et le goût du repos éternel. Le jour du sabbat, nous nous reposons dans l'état spirituel que nous avons réalisé en persévérant fidèlement à travers chaque voyage d'une semaine dans le monde, en étant revenu avec succès à la célébration de la Résurrection.

Dans l'Église orthodoxe, la journée liturgique commence le soir avec le coucher du soleil. Cette pratique suit le récit biblique de la création: "Et il y eut un soir et il y eut un matin, et ce fut le premier jour" (Genèse 1:5). À Vêpres nous chantons le psaume du soir, "Le soleil connaît son coucher, / Tu pose les ténèbres et il fait nuit" (Psaume 104:19-20), et le Psaume 141, "Seigneur, je crie vers Toi,écoute-moi, / Ecoute-moi, ô Seigneur. / Que ma prière monte vers Toi comme de l'encens, / Et l'élévation de mes mains comme le sacrifice du soir. "Aux grandes vêpres le samedi soir, la veille du Jour du Seigneur, les hymnes variables chantent toujours la louange de la résurrection du Christ d'entre les morts, car la soirée est venue où nous entrons mystiquement dans le Huitième Jour qui aboutira à la Divine Liturgie du dimanche. L'antique hymne "Lumière joyeuse", et l'hymne de congé, "Maintenant Tu peux laisser Ton serviteur s'en aller en paix" (la prière de saint Siméon le Théophore), sont des éléments essentiels pour le peuple de Dieu, le samedi soir, par lequels il se prépare pour le repos du Sabbat.

Dans notre culture, une foi incroyable est placée dans des soirées de week-end remplies de plaisirs corporels et de relâchement comme un remède à l'angoisse, l'insécurité, l'affairement, l'agitation, le vide, et la fatigue qui nous ont agressés au cours de la semaine de travail. Pourtant, ce n'est qu'une distraction, un mouvement désespéré loin de la routine écrasante qui se traduit habituellement seulement par une augmentation de notre vide spirituel, qui laisse nos corps épuisés et abusés. Une échappatoire véritable ("se libérer" ou "éviter le danger") du corps et l'âme se trouve uniquement dans la liberté et l'immobilité du Christ. Les activités antichrétiennes vides ou tout simplement stupides du week-end et surtout le samedi soir, dérobent à notre cœur et à notre âme la préparation au culte du Jour du Seigneur, où se trouve la véritable évasion. Tous ceux qui ont connu la fréquentation fidèles aux vêpres savent comment comment cela contribue à combler le cœur de calme et de paix quand nous entrons dans les ténèbres qui seront transformées par la Lumière de la Résurrection du Christ.

Comme les célibataires, des familles entières, ou les parents / grands-parents / parrains à tour de rôle gardent les enfants, et que toute une communauté travaille ensemble pour soutenir la culture du Christ dans le monde, dans nos cœurs, dans nos esprits, continuons à fréquenter fidèlement les offices de Vêpres, en particulier le samedi soir, avec l'amour de Dieu qui se manifeste dans l'observance de Ses commandements. Garder le Jour Saint du Seigneur commence le samedi soir. La réception illuminatrice de la Sainte Communion, pleine de grâce, qui réchauffe le cœur et l'âme commence le samedi soir. Venez vous détendre dans le calme, chanter une hymne, allumer un cierge, utiliser votre chapelet, et communier avec Dieu et le prochain. C'est une fête pour l'âme.

Version française Claude Lopez-Ginisty  http://www.orthodoxologie.blogspot.com/ d'après
cité par
+

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com