Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2017 4 02 /11 /novembre /2017 01:11
Père Seraphim (Rose):

Père Seraphim (Rose):

 

Quelques années avant sa mort, le Père Seraphim reçut une lettre d'une femme afro-américaine qui, comme catéchumène faisant l'apprentissage de l'orthodoxie, avait du mal à comprendre l'attitude peu charitable que certains chrétiens orthodoxes montraient à ceux qui étaient hors de l'Eglise, attitude qui lui rappelait la façon dont les siens avaient été traités. "Je suis profondément troublée", écrivait cette femme  "de la façon dont l'orthodoxie voit ce que le monde pourrait appeler les chrétiens d'Occident, c'est-à-dire, les protestants et les catholiques romains. J'ai lu de nombreux articles de nombreux auteurs orthodoxes, et quelques uns utilisent des mots comme "papistes", etc, ce que je trouve très inquiétant et très injurieux. Je les trouve choquants, parce qu'une personne d'une race qui a été soumise à beaucoup d'injures, je méprise et ne veux pas prendre l'habitude d'injurier moi-même. Même "hérétique" me dérange...
 
 
"Où en suis-je avec mes amis et mes parents? Ils ne connaissent pas l'orthodoxie ou ils ne la comprennent pas. Pourtant, ils croient et adorent le Christ... Dois-je traiter mes amis et mes parents comme s'ils n'avaient pas de Dieu, pas de Christ?... Ou puis-je les appeler chrétiens, ou seulement ceux qui ne connaissent pas la véritable Eglise?
 
"Quand je pose cette question, je ne peux pas m'empêcher de penser à Saint Innocent d'Alaska quand il a visité les monastères franciscains en Californie. Il est resté tout à fait orthodoxe, pourtant il traitait les prêtres, qu'il a rencontré là-bas avec gentillesse et charité et non pas avec des insultes. Cela,  c'est je l'espère, ce que l'orthodoxie dit sur la façon dont on doit traiter les autres chrétiens. "
 
Le dilemme de cette femme était en fait assez commun aux gens qui viennent à la foi orthodoxe. Maintenant arrivé à la fin de sa courte vie et ayant rejeté son amertume de jeunesse, le père Seraphim répondit comme suit:
 
J'ai été heureux de recevoir votre lettre-heureux non pas parce que vous êtes confuse au sujet de la question qui vous préoccupe, mais parce que votre attitude révèle que dans la vérité de l'orthodoxie à laquelle vous êtes attirée, vous souhaitez trouver de la place aussi pour une attitude aimante et de compassion envers ceux qui sont en dehors de la foi orthodoxe.
 
Je crois fermement que c'est effectivement ce que l'orthodoxie enseigne...
 
Je vais exposer brièvement ce que je crois être l'attitude orthodoxe envers les chrétiens non-orthodoxes.
 
1. L'orthodoxie est l'Eglise fondée par le Christ pour le salut de l'humanité, et donc nous devons nous garder avec notre vie la pureté de son enseignement et de notre fidélité à elle. Dans l'Église orthodoxe seule est donnée la grâce par les sacrements (la plupart des autres églises ne prétendent même pas avoir des sacrements dans l'acception sérieuse de ce terme). L'Eglise orthodoxe est le seul Corps du Christ, et si le salut est déjà assez difficile au sein de l'Eglise orthodoxe, combien plus difficile doit-il être hors de l'Eglise!
 
2. Toutefois, ce n'est pas à nous de définir l'état de ceux qui sont hors de l'Eglise orthodoxe. Si Dieu veut accorder le salut à quelques-uns qui sont chrétiens de la meilleure façon qu'ils connaissent, mais sans jamais connaître l'Église orthodoxe, c'est Lui que cela concerne, pas nous. Mais quand Il fait cela, c'est en dehors de la voie normale qu'Il a établie pour le salut, qui est dans l'Église, en tant que partie du Corps du Christ. Je me puis pas, en ce qui me concerne, accepter l'expérience des protestants d'être "né de nouveau" dans le Christ, j'ai rencontré des gens qui ont entièrement changé leur vie grâce à la rencontre du Christ, et je ne peux pas nier leur expérience tout simplement parce qu'ils ne sont pas orthodoxes. J'appelle ces gens des chrétiens "subjectifs" ou "débutants". Mais jusqu'à ce qu'ils soient unis à l'Église orthodoxe, ils ne peuvent pas avoir la plénitude du christianisme, ils ne peuvent pas être objectivement chrétiens comme appartenant au Corps de Christ, et recevoir la grâce des sacrements. Je pense que c'est pourquoi il y a tant de sectes parmi eux, ils commencent la vie chrétienne avec une authentique conversion au Christ, mais ils ne peuvent pas continuer la vie chrétienne dans le droit chemin jusqu'à ce qu'ils soient unis à l'Église orthodoxe, et ils ont donc substitué leur propres opinions et expériences subjectives aux enseignements et aux sacrements de l'Eglise.
 
A propos de ces chrétiens qui sont hors de l'Eglise orthodoxe, donc je dirais: ils n'ont pas encore la pleine vérité, peut-être qu'elle n'a tout simplement pas encore été révélée à eux, ou peut-être est-ce  notre faute de ne pas vivre et d'enseigner la foi orthodoxe d'une manière qu'ils peuvent comprendre. Avec ces gens-là nous ne pouvons être unis dans la foi, mais il n'y a aucune raison pour que nous devions les considérer comme totalement étrangers ou égaux aux païens (bien que nous ne devrions pas non plus être hostiles aux païens car ils n'ont pas encore vu la vérité! ). Il est vrai que la plupart des hymnes non-orthodoxe contiennent un enseignement ou du moins un accent mis sur ce qui est faux -en particulier l'idée que quand on est "sauvé", on n'a pas besoin de faire quelque chose de plus parce que le Christ a tout fait. Cette idée empêche les gens de voir la vérité de l'Orthodoxie, qui met l'accent sur l'idée de lutter pour son salut, même après que Jésus-Christ nous l'ait donnés, comme le dit saint Paul: Travaillez à votre salut avec crainte et tremblement [Phil. 2:12]. Mais presque tous les chants religieux de Noël sont tous justes, et ils sont chantés par des chrétiens orthodoxes en Amérique (certains d'entre eux, même dans les monastères les plus stricts!).
 
Le mot "hérétique" est en effet trop souvent utilisé de nos jours. Il a un sens et une fonction précis pour distinguer de nouveaux enseignements de la doctrine orthodoxe, mais peu de chrétiens non-orthodoxes  aujourd'hui sont consciemment "hérétiques", et cela n'apporte vraiment rien de bon de les appeler ainsi.
 
En fin de compte, je crois, que l'attitude de père Dimitri Doudko est la bonne: Nous devrions considérer les non-orthodoxes comme des personnes à qui l'Orthodoxie n'a pas encore été révélée, comme des gens qui sont potentiellement orthodoxes (si seulement nous nous leur donnions un meilleur exemple!). Il n'y a aucune raison pour que nous ne puissions pas les appeler chrétiens et être en bons termes avec eux, reconnaître que nous avons au moins notre foi dans le Christ en commun, et vivre dans la paix, notamment avec nos propres familles. L'attitude de saint Innocent à l'égard des catholiques romains en Californie est un bon exemple pour nous. Une attitude dure, polémique est de mise seulement lorsque les non-orthodoxes cherchent à nous priver de nos troupeaux ou à modifier notre enseignement...
 
Quant aux préjugés, ceux-ci appartiennent à des personnes, pas à l'Eglise. L'Orthodoxie ne vous oblige pas à accepter tous les préjugés ou les opinions sur les autres races, nations, etc.
 
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Hieromonk Damascene
Father Seraphim Rose/ His Life and Works
St Herman of Alaska Brotherhood
Etna, California
USA/2003
Righteous Seraphim (Rose) of Platina - 20th c.
 

Acathiste à notre père parmi les saints Seraphim (Rose)

 
 
St+SEraphim+Rose+2.jpg
 
 
 
Kondakion 1
Longtemps tu fus en quête de la Vérité* Et lorsque tu découvris l’Eglise Orthodoxe* Tu te débarrassas à jamais du vieil homme* Jamais tu ne jetas un regard au passé* Tu revêtis le Christ et cheminas serein* C’est pourquoi nous te louons en te proclamant :
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Ikos 1
Jadis à la recherche du chemin de Dieu* Tu le rencontras dans le visage du Christ* Ayant trouvé la perle rare d’Evangile* Tu acceptas de l’acquérir avec ta vie* Tu abandonnas tout pour suivre le Seigneur* Pour ta conversion radicale, nous disons :
Réjouis-toi Errance qui s’achève dans la Vérité
Réjouis-toi Rencontre décisive de l’Unique Voie
Réjouis-toi Rejet des illusions de ce monde éphémère
Réjouis-toi Acceptation des vérités évangéliques
Réjouis-toi Abandon total à la grâce sanctifiante
Réjouis-toi Noble acquisition des richesses véritables
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 2
Dès l’enfance de ta vie dans l’Orthodoxie* Tu eus pour modèle le saint pontife Jean* Et tu compris en voyant sa très sainte vie* Que le Royaume se conquiert par l’oubli de soi* Par le jeûne et par l’ascèse de la prière* Œuvrant dans l’humilité en chantant vers Dieu: Alléluia !
 
Ikos 2
L’exemple admirable du saint hiérarque Jean* T’ouvrit immédiatement les portes du Ciel* Tu vécus comme les Saints Pères de jadis* Orant et labourant dans le champ des vertus* Te tenant à la lisière du paradis* Lisant les Pères qui te chantent à présent :
Réjouis-toi Disciple parfait qui est digne de son maître
Réjouis-toi Pèlerin magnifique de l’inaccessible
Réjouis-toi Athlète luttant pour les plus hautes vertus
Réjouis-toi Qui fis de ton être une prière incarnée
Réjouis-toi Qui pris les armes pour t’emparer du Royaume
Réjouis-toi Digne enfant spirituel du saint thaumaturge
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 3
Tu pris le nom de saint Séraphim de Sarov* Et comme lui tu te fondis dans la prière* Tu devins érudit pour traduire les Pères* Et partager avec le monde le trésor* Que la Tradition accumula pour nos âmes* Dans ton âme reconnaissante tu chantais : Alléluia !
 
Ikos 3
Les saints de Russie devinrent tes commensaux* Et tu vécus en esprit avec les saints moines* De l’Athos de la Grèce et de la Roumanie* Tu fis revivre par tes belles traductions* Les Pères qui luttèrent pour le Christ en Gaule* Et tous en un chœur unanime te célèbrent :
Réjouis-toi Contemporain des spirituels de tous temps
Réjouis-toi Imitateur des saints ascètes de jadis
Réjouis-toi Commensal des héros de l’Eglise d’antan
Réjouis-toi Illustre compagnon des moines d’autrefois
Réjouis-toi Traducteur émérite des œuvres pieuses
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 4
Tu devins moine au désert de Californie* Et dans cette solitude de Platina* Comme au feu ardent l’or est sept fois affiné* Tu te purifias par le jeûne et la prière* Tu partis sagement à l’assaut du Royaume* Chantant sans discontinuer vers le Seigneur : Alléluia !
 
Ikos 4
Avec Père Herman luttant pour le Seigneur* Dans le froid l’hiver et la fournaise l’été* Sous la protection de Saint Germain d’Alaska* Tu bâtis un monastère pour servir Dieu* Où tu t’efforças d’imiter les saints anciens* Et les ascètes de jadis te proclamèrent :
Réjouis-toi Qui pris le chemin du désert pour le Seigneur
Réjouis-toi Qui revêtis le Christ dans toutes tes pensées
Réjouis-toi Qui entrepris le combat contre les passions
Réjouis-toi Noble guerrier dans la bataille de l’Amour
Réjouis-toi Sentinelle veillant avec l’arme du cœur
Réjouis-toi Soldat valeureux dans les luttes monastiques
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 5
Tu travaillais et priais pendant tout le jour* Pendant la nuit tu priais et tu travaillais* Traduisant pour l’illumination de nos âmes* Assoiffées comme la tienne de Vérité* Les œuvres spirituelles des Pères Saints* Psalmodiant sans cesse vers Dieu un éternel : Alléluia !
 
Ikos 5
En nourrissant les esprits par tes traductions* Tu aidais aussi à vêtir la nudité* Des esprits que notre siècle avait dépouillés* Et par tes propres livres tu montrais la Voie* Qui conduit lentement mais sûrement vers Dieu* Pour ta grande sollicitude nous te chantons :
Réjouis-toi Frêle esquif de l’ascèse qui conduit au port
Réjouis-toi Illuminateur des chercheurs de la Voie Sainte
Réjouis-toi Traducteur dans ta vie du langage des Cieux
Réjouis-toi Manne théologique des cœurs à l’écoute
Réjouis-toi Borne lumineuse sur le chemin de Dieu
Réjouis-toi Havre silencieux de la prière pure
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 6
Malgré la dureté de vie à Platina*Tu vis au-delà de toute réalité* La Face cachée de Dieu Qui veille et attend* Et tu poursuivis donc ton labeur patiemment* Pour faire connaître au monde l’Orthodoxie* Afin que reconnaissant il chante vers Dieu : Alléluia !
 
Ikos 6
Ton âme imprégnée de prière et Tradition* Chemina paisiblement dans le temps de Dieu* En compagnie des saints et ascètes du Christ* Méprisant les richesses vaines de l’époque* Mais compatissante pour tous les égarés* Auxquels tu montrais l’Eglise où l’on te proclame :
Réjouis-toi Terre bonne et fertile de l’Orthodoxie
Réjouis-toi Jardin déployant toutes les fleurs de l’Eglise
Réjouis-toi Verger offrant à profusion des fruits suaves
Réjouis-toi Bénédiction incarnée de l’Amour du Père
Réjouis-toi Reflet fidèle de l’enseignement du Fils
Réjouis-toi Moisson abondante des dons du Saint Esprit
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 7
Enraciné dans l’Eglise russe en exil* Depuis ta découverte de l’Orthodoxie* Tu fus jugé digne un jour de devenir prêtre* Et dès lors tu pus célébrer les saints mystères* Et recevoir au sein du havre salvifique* De nouveaux convertis qui chantèrent vers Dieu : Alléluia !
 
Ikos 7
Tu devins un luminaire dans les ténèbres* Dans la nuit du monde une lueur de salut* Les gens commencèrent à venir pour te voir* Et chercher auprès de toi le chemin de Dieu* Et comme un père nourricier tu leur donnas* La nourriture appropriée et ils te chantent :
Réjouis-toi Temple où sourd sans cesse l’oraison hésychaste
Réjouis-toi Lutrin humain où reposent les Ecritures
Réjouis-toi Encens de bonne fragrance devant le Christ
Réjouis-toi Cierge qui se consume lentement en Dieu
Réjouis-toi Chœur et Ambon des vertus de la Sainte Eglise
Réjouis-toi Lampade perpétuelle devant l’Icône
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 8
Défenseur ardent et zélé de la foi droite* Tu te tins à l’écart des querelles du monde* Gardant la prière et la compagnie des saints* Imitant par ta vie leur ascèse parfaite* Et les faisant connaître aux enfants de ce monde* Tandis que dans ton âme tu clamais vers Dieu : Alléluia !
 
Ikos 8
Cheminant sans répit sur le chemin ardu* Qui mène vers le Ciel en ignorant le siècle* Tu conservas la Voie Royale de la foi* Et ignorant le fanatisme et le laxisme* Tu restas droit comme le cèdre du Liban* Louant ta sagesse ineffable nous disons :
Réjouis-toi Livre ouvert où les âmes trouvent réconfort
Réjouis-toi Présence subtile qui exalte l’esprit
Réjouis-toi Regard compatissant de tendresse sur nous
Réjouis-toi Réconfort aimant de l’esprit qui mène au Christ
Réjouis-toi Onguent de miséricorde sur nos plaies vives
Réjouis-toi Messager de l’Amour pour notre temps troublé
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 9
Imitateur zélé des Pères d’autrefois* Tu ne faisais jamais acception de personnes* Tu voulais manifester au monde incrédule* La pérennité du message d’Evangile* Tu donnais ton temps et ta vie pour le Seigneur* Transfigurant les jours en louanges à Dieu : Alléluia !
 
Ikos 9
Le troupeau des brebis logiques du Seigneur* Sous ta houlette douce et ferme s’agrandit* Et tes enfants spirituels eurent par toi* Accès aux richesses insignes de l’Orthodoxie* Tu fus la manne au désert d’un monde sans Dieu* Tu les menas vers le salut et ils s’exclament :
Réjouis-toi Toi dont la paternité fut toute douceur
Réjouis-toi Riche pasteur dans les jachères spirituelles
Réjouis-toi Berger magnifique des ouailles du Seigneur
Réjouis-toi Guide assuré dans la montée au Paradis
Réjouis-toi Père des égarés d’un monde sans repères
Réjouis-toi Exemple insigne sur les chemins du salut
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 10
Et ton monastère comme la nef de l’Eglise* Traversa victorieusement les tempêtes* Grâce à la protection de la Mère de Dieu* Et des saints bienheureux de la terre et du Ciel* Et saint Jean de San Francisco veillait sur tous* Tandis que s’élevait l’éternelle louange : Alléluia !
 
Ikos 10
Comme un phare éclairant pendant une tempête* Dans la nuit de l’indifférence de ce temps* Tu parlas du Christ à temps et à contretemps* Tu fis des conférences et écrivis des livres* Afin d’arracher aux illusions de ce monde* Les âmes de ceux qui reconnaissants te dirent :
Réjouis-toi Colonne inébranlable de l’Orthodoxie
Réjouis-toi Rempart de la Tradition multiséculaire
Réjouis-toi Nourriture des affamés de la Vérité
Réjouis-toi Breuvage de ceux qui ont soif de la Parole
Réjouis-toi Consolation des chercheurs perdus du siècle
Réjouis-toi Digne porteur du nom du Staretz de Sarov
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 11
Ta lecture des Pères et ta propre sagesse* T’avaient bien préparé à affronter la mort* Tu savais qu’elle n’était nullement la fin* Mais le commencement lumineux de la Vie* La porte grande ouverte sur l’Eternité* Et l’entrée dans le chœur des élus où l’on chante : Alléluia !
 
Ikos 11
Soudain dans le cours de cette vie pour le Christ* Tu fus atteint d’une terrible maladie* Tu supportas avec courage les souffrances* Et tu t’en allas rejoindre dans le Royaume* Saint Jean de Changhaï et saint Pierre l’Aléoutien* Qui t’accueillirent au Ciel en te proclamant :
Réjouis-toi Etoile pure au firmament de notre Eglise
Réjouis-toi Acceptation de la volonté du Seigneur
Réjouis-toi Pureté affinée au creuset de souffrance
Réjouis-toi Saint Luminaire retourné vers la Lumière
Réjouis-toi Athlète victorieux du combat pour Dieu
Réjouis-toi Tu as rejoint le Christ et tous les saints
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 12
La douleur de tes frères et de tes enfants* Fut effacée par la beauté de ton visage* Et la quiétude heureuse qui en émanait* Tu souriais et l’on pouvait enfin comprendre* Que tu avais atteint le havre du salut* Où les justes et les anges chantent vers Dieu : Alléluia !
 
Ikos 12
Vase précieux de la prière et de l’ascèse* Canal insigne des bénédictions de Dieu* Pour les chercheurs et pèlerins de notre siècle* Dieu manifesta la faveur que tu avais* Dans les miracles accomplis par ton recours* Emerveillés nous te louons par ces paroles :
Réjouis-toi Depuis le Ciel tu continues ton œuvre sur terre
Réjouis-toi Tel saint Séraphim de Sarov tu es vivant
Réjouis-toi Tu poursuis au Royaume ton intercession
Réjouis-toi Tu demeures à l’écoute de tes enfants
Réjouis-toi Itinéraire exemplaire devant le Christ
Réjouis-toi Modèle pour les générations à venir
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 13
Tu es devenu un modèle pour nous tous* Par ta vie tout entière consacrée au Christ* Par la ferme paternité spirituelle* Que tu exerças par tes écrits pleins de grâce* Et par tes paroles prégnantes de l’Esprit* C’est pourquoi reconnaissants nous crions vers Dieu : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
 
Ikos 1
Jadis à la recherche du chemin de Dieu* Tu le rencontras dans le visage du Christ* Ayant trouvé la perle rare d’Evangile* Tu acceptas de l’acquérir avec ta vie* Tu abandonnas tout pour suivre le Seigneur* Pour ta conversion radicale, nous disons :
Réjouis-toi Errance qui s’achève dans la Vérité
Réjouis-toi Rencontre décisive de l’Unique Voie
Réjouis-toi Rejet des illusions de ce monde éphémère
Réjouis-toi Acceptation des vérités évangéliques
Réjouis-toi Abandon total à la grâce sanctifiante
Réjouis-toi Noble acquisition des richesses véritables
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
Kondakion 1
Longtemps tu fus en quête de la Vérité* Et lorsque tu découvris l’Eglise Orthodoxe* Tu te débarrassas à jamais du vieil homme* Jamais tu ne jetas un regard au passé* Tu revêtis le Christ et cheminas serein* C’est pourquoi nous te louons en te proclamant :
Réjouis-toi Saint Hiéromoine Séraphim de Platina !
 
+
 
PRIERE AU SAINT HIEROMOINE SERAPHIM DE PLATINA
 
Saint Père Séraphim de Platina* Toi qui lorsque tu trouvas le Christ* Le suivis sans hésiter en abandonnant tout* Intercède pour nous qui sommes faibles et pusillanimes* Afin que suivant ton exemple saint* Nous donnions à Dieu la première place dans notre vie* Et que sans discontinuer nous progressions dans notre chemin* Afin d’atteindre le lieu bénis où avec tous les saints tu vis à présent*
Prie pour nous afin que nous soyons fidèles au Christ jusques à la mort* Que jamais nous ne reniions la sainte Tradition de l’Eglise* Et que nous œuvrions dans la prière incessante à l’édification du Temple du Saint Esprit*
Prie pour nous pour qu’à ton saint exemple* Nous ne soyons jamais découragés par les épreuves* Par les tourmentes et les contraintes de la vie mondaine* Mais que toujours nous ayons en mémoire les promesses de la Vraie Vie*
Prie pour nous enfin pour que portés par ta prière sainte* Nous devenions à jamais des colonnes de foi dans l’Eglise* Et que jamais nous ne chutions sans nous relever aussitôt dans la louange et l’espérance*
Saint Père Séraphim de Platina* Sois notre frère, notre modèle et notre guide sur la terre des vivants* Et intercède auprès du Dieu de miséricorde pour qu’Il nous prenne en pitié* Et nous garde par tes saintes prières* Jusques au temps béni du Royaume à venir* Amen !

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com