Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 23:43

 

Le matin : Levée de la croix

1 P 3, 18-19

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, Lui  juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu ; Il a été mis à mort quant à la chair, et rendu vivant quant à l'Esprit.

 

Messe des eaux

 

Lecture du livre de la Genèse. Gn 1, 1 à 2, 3 (ou 1, 1-10)

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se mou­vait au-dessus des eaux.

Dieu dit : que la lumière soit. Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et Il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.

Dieu dit : qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux. Et Dieu fit l'étendue, et Il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'éten­due. Et cela fut ainsi. Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le deuxième jour.

Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi. Dieu appela le sec terre, et Il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que c'était bon. Puis Dieu dit : que la terre produise de la verdure, de l'herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

La terre produisit de la verdure, de l'herbe portant de la semence selon son espèce, et des ar­bres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le troi­sième jour.

Dieu dit : qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ; et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; Il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que c'était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le quatrième jour.

Dieu dit : que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l'étendue du ciel. Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; Il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que c'était bon. Dieu les bénit, en disant : soyez féconds, multipliez, et rem­plissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour.

Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi. Dieu fit les ani­maux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon.

Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l'homme à son image, Il  le créa à l'image de Dieu, Il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Et Dieu dit : Voici, Je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture. Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, Je donne toute herbe verte pour nour­riture. Et cela fut ainsi. Dieu vit tout ce qu'Il avait fait et voici, c'était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'Il avait faite ; et Il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'Il avait faite.

 

Lecture du livre de l'Exode. (composée)

On annonça au roi d'Égypte que le peuple avait pris la fuite ; alors le coeur de Pharaon et celui de ses serviteurs furent changés à l'égard du peuple. Ils dirent : Qu'avons-nous fait de laisser aller Israël et de nous priver de ses services. Et Pharaon fit atteler son char et il prit son peuple avec lui. Il prit six cents chars d'élite et tous les chars de l'Égypte ; il y avait sur tous des combattants.

Le Seigneur endurcit le coeur du Pharaon, roi d'Égypte, et Pharaon poursuivit les enfants d'Israël qui étaient sortis la main levée. Les Égyptiens les poursuivirent donc et les atteignirent comme ils étaient campés près de la mer; tous les chevaux des chars de Pharaon, ses cavaliers et son armée les atteignirent près de Philharots, vis-à-vis de Beelséphon.

Pharaon approchait. Moïse étendit la main sur la mer et le Seigneur refoula la mer par un vent impétueux d'Orient qui souffla toute la nuit et mit la mer à sec, et les eaux se divisèrent. Les enfants d'Israël entrèrent au milieu de la mer à sec, et ses eaux formaient pour eux une muraille à droite et à gauche.

Les Égyptiens les poursuivirent et, tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers, entrèrent à leur suite au milieu de la mer.

A la veille du matin, le Seigneur, dans la colonne de feu et de fumée, regarda le camp des Égyptiens et y jeta l'épouvante. Il fit tomber les roues hors de leurs chars qui n'avançaient plus qu'à grand peine. Les Égyptiens dirent alors : "Fuyons devant Israël car le Seigneur combat pour lui contre nous." Le Seigneur dit à Moïse : " étends ta main sur la mer et les eaux reviendront sur les Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers." Moïse étendit sa main sur la mer et, au point du jour, la mer reprit sa place habituelle. Les Égyptiens, en fuyant, la rencontrèrent et le Seigneur les culbuta au milieu de la mer. 

Les eaux, en revenant, couvrirent les chars, les cavaliers et toute l'armée de Pharaon qui étaient entrés dans la mer à la suite des enfants d'Israël, et pas un seul n'en réchappa.  Mais les enfants d'Israël avaient marché à sec au milieu de la mer, les eaux ayant formé pour eux une muraille à droite et à gauche.

Elevant la voix :

Lec.     Alors, Moïse et les enfants d'Israël chantèrent ce cantique au Seigneur. Ils dirent :

Ch.      Chantons le Seigneur.

Lec.     Chantons le Seigneur car Il a fait éclater sa gloire.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Il a jeté à l'eau cheval et cavalier.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Le Seigneur est ma force et c'est Lui que je chante, c'est Lui qui m'a sauvé.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Voici mon Dieu, je Le célébrerai, le Dieu de mon père, et je L'exalterai.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Le Seigneur est un vaillant guerrier, le Seigneur est son nom.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Les chars de Pharaon et son armée, Il les a précipités à la mer.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     L'élite de ses cavaliers, Il l'a engloutie dans la mer rouge.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Les abîmes les ont recouverts, ils sont descendus au fond des eaux comme une pierre.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Lec.     Le Seigneur régnera à jamais et à toujours.

Ts.       Chantons le Seigneur.

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com