Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 18:20
Le monastère de Sumela, Trabzon 2007
Sümela Manastırının iç kısmı

Le Monastère de Sumela (Παναγία Σουμελά, turc : Sümela Manastırı) se situe au pied d'une falaise raide faisant face à la vallée de l'Altındere dans la région de Maçka dans la province de Trabzon en Turquie. Il s'agit d'une attraction touristique majeure située dans le Parc National d'Altındere. Il se situe à une altitude d'environ 1200 mètres donnant sur une grande partie du paysage alpestre ci-dessous.

Selon la tradition locale - non soutenue par les documents historiques - le monastère a été fondé pendant l'année 386 (pendant le règne de l'empereur Theodosius I, 375 - 395) par deux prêtres athéniens - Barnabas et Sophronius. La légende déclare qu'ils ont trouvé une icône de Vièrge Marie dans une caverne sur la montagne et ont décidé de rester afin d'établir le monastère.

Pendant sa longue histoire, le monastère est tombé dans la ruine plusieurs fois et reconstitué par les empereurs successifs ; pendant le VIe siècle, il a été reconstitué et agrandi par le General Bélisaire à la demande de Justinien.

Il a atteint sa forme actuelle au XIIIe siècle après son apogée pendant le règne de Alexis III (1349 - 1390) des Comnènes de l'Empire grec de Trébizonde (etabli en 1204). À ce moment-là, on lui a accordé un revenu des fonds impériaux. Pendant la période de Manuel III, le fils d'Alexis III, et les règnes des princes suivants, Sumela a gagné de nouvelles concessions impériales et davantage de richesses.

Après la conquête par le Sultan Ottoman Mehmed II en 1461, on lui a accordé la protection par ordre du Sultan, des droits lui furent garantis et des privilèges donnés qui furent renouvelés par les Sultans successifs. Les moines et les voyageurs continuèrent à demeurer là pendant toutes ces années et le monastère fut une étape extrêmement populaire jusqu'au XIXe siècle.

Le monastère a été saisi pendant un certain temps par les Russes pendant l'occupation de Trébizonde entre 1916 et 1918.

Il a été finalement abandonné en 1923, à la suite des échanges de population entre la Grèce et la Turquie après le Traité de Lausanne.

Aujourd'hui son activité principale est d'être une attraction touristique. Sa situation donnant sur les forêts et cours d'eaux au-dessous le rendent extrêmement populaire pour l'esthétisme des paysages aussi bien que pour son intérêt culturel et religieux.

Le gouvernement turc entreprend actuellement les travaux nécessaires de restauration du site.

Partager cet article

Repost0
Published by Eglise Orthodoxe de France : Cathedrale St Irenee - dans La vie de l'église

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com