Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 23:46

 

EPîTRE

Lec.     Lecture des Actes des apôtres. (Actes 10, 37-43)

En ces jours-là, Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point de favoritisme, mais qu'en toute nation celui qui Le craint et qui pratique la justice Lui est agréa­ble. Il a envoyé la parole aux fils d'Israël, en leur annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous.

Vous savez ce qui est ar­rivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée, à la suite du baptême que Jean a prêché ; vous savez comment Dieu a oint du Saint­-Esprit et de force Jésus de  Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec Lui. Nous sommes té­moins de tout ce qu'Il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils L’ont tué, en Le pendant au bois. Dieu L’a ressuscité le troisième jour, et Il a permis qu'Il apparaisse, non à tout le peuple, mais aux témoins choi­sis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec Lui, après qu'Il ait ressuscité des morts. Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est Lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts. Tous les prophètes rendent de Lui le témoignage que quiconque croit en Lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

      

EVANGILE

          

Lec.     Lecture du saint Evangile selon saint Luc. (Luc 24, 13-35)

Ts.      Gloire à Toi, Seigneur.

En ce temps-là, voici, ce même jour, deux dis­ciples de Jésus allaient à un village nommé Emmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades ; et ils s'entrete­naient de tout ce qui s'était passé. Pendant qu'ils parlaient et discu­taient, Jésus s'approcha, et fit route avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de Le reconnaître. Il leur dit : de quoi vous entretenez-vous en marchant ? Et ils s'arrêtèrent, l'air at­tristé. L'un d'eux, nommé Cléopas, Lui répondit : es-Tu le seul qui, séjour­nant à Jérusalem ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci ? Quoi ? leur dit-Il. Et ils Lui répondirent : Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles de­vant Dieu et devant tout le peuple, et comment les principaux prêtres et nos magistrats L'ont livré pour Le faire condamner à mort et L'ont crucifié. Nous espérions que ce serait Lui qui délivrerait Israël ; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées. Il est vrai que quelques femmes d'entre tous nous ont fort étonnés ;  s'étant rendues de grand matin au sépulcre et n'ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire que des anges leur sont apparus et ont annoncé qu'Il est vivant.

Quelques-uns de ceux qui étaient avec nous sont allés au sépul­cre, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais Lui, ils ne L’ont point vu. Alors Jésus leur dit : ô hommes sans intelligence, et dont le coeur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes. Ne fallait­-il pas que le Christ souffre ces choses, et qu'Il entre dans sa gloire ? Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, Il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui Le concer­nait. Lorsqu'ils furent près du vil­lage où ils allaient, Il parut vouloir aller plus loin. Mais ils Le pressèrent, en disant : Reste avec nous, car le soir approche, le jour est sur son déclin. Et Il entra, pour rester avec eux. Pen­dant qu'Il était à table avec eux, Il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils Le recon­nurent ; mais Il disparut de devant eux. Et ils se dirent l'un à l'autre : notre coeur ne brûlait-il pas au-de­dans de nous, lorsqu’Il nous parlait en chemin et nous expliquait les Ecri­tures ? Se levant à l'heure même, ils retournèrent à Jérusalem, et ils trouvèrent les onze, et ceux qui étaient avec eux, assemblés et disant : le Seigneur est réellement ressuscité, et Il est apparu à Simon. Et ils racon­tèrent ce qui leur était arrivé en che­min, et comment ils L'avaient reconnu au moment où Il rompit le pain.

Partager cet article
Repost0
Published by Eglise Orthodoxe : Cathedrale Saint Irenee - dans Lectures du jour

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com