Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 04:21

Saint-Silouane.jpg

Saint Silouane écrit cette lettre en mai 1938, quatre mois avant son décès. Le destinataire fut probablement l' anglais David Balfour, moine bénédictin devenu orthodoxe vers 1932, suite à ses contacts avec le starets Silouane et le père Sophrony au Mont Athos.

Le Christ est ressuscité !

Cher Père Dimitri, bénissez !

Je vous écris, Révérend Père, ce que j’ai observé, et vous aussi sans doute. Il est bon de se tenir assis dans sa cellule et de " s’instruire dans la loi du Seigneur nuit et jour ", car la grâce enseigne à l’âme comment il faut vivre, et l’esprit se réjouit dans le Seigneur. Les gens qui vous ont invité chez eux n’ont pas connu le Saint-Esprit ; ils trouvent leur plaisir dans le monde ; mais nous, spirituels, nous devons étudier jour et nuit dans nos cellules devant le Seigneur. Dites à celui qui vous invite : " Je vous aime et je vais aller dans ma cellule prier pour vous, c’est mieux ainsi ; je vous remercie cependant de m’avoir invité. "

Le pasteur est un homme qui prie pour le monde entier ; c’est pour cela que le Seigneur l’a choisi. S’il vous arrive parfois de parler avec des gens du monde, parlez-leur de Dieu avec force ; dites que le Seigneur nous aime et nous appelle à lui jour et nuit : " Venez à moi, vous tous qui êtes accablés, et je vous donnerai le repos... " (Mt 11, 28). Quel repos en Dieu ! Si les hommes connaissaient ce repos, ils iraient tous travailler pour Dieu, mais le monde ne connaît pas ce repos et il nous attire à lui : " Venez nous rendre visite... " Mais nous leur dirons : " Nous n’avons pas de temps ; j’ai beaucoup à faire, c’est pourquoi je vous prie de m’excuser. " Mais si vous n’allez pas en visite, les gens vous aimeront et ils recevront de vous une grande aide. Demandez au Seigneur de vous donner le don de la parole – d’écrire et de parler – car le Seigneur aime donner ses dons à celui qui les lui demande pour lui-même et pour le peuple du Seigneur.

Si les hommes savaient combien le Seigneur nous aime, ils y penseraient jour et nuit. Quelles paroles du Seigneur : " Je vais vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu " (Jn 20, 19) ! De quel amour et de quelle bonté sont remplies ces paroles ! Jour et nuit il faut se préparer, humilier son âme pour que le Seigneur l’aime à cause de son humilité. Je suis pauvre en humilité ; le Seigneur m’a donné de connaître l’humilité du Christ, mais mon âme l’a perdue et je la cherche jour et nuit ; je ne l’ai pas encore trouvée, et je vous demande, ainsi qu’à tous ceux qui connaissent l’humilité du Christ, de prier pour moi. Elle est douce et agréable à l’âme ; elle est indescriptible, mais le Saint-Esprit instruit chaque âme qui cherche le Seigneur. Le Seigneur déverse sur nous beaucoup de miséricordes. Je suis malade en mon âme et en mon corps, mais lorsque je serai devenu humble, le Seigneur me guérira grâce à vos saintes prières.

Moine du grand habit Silouane Mai 1938.

Trad. Archimandrite Syméon

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com