Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 07:33

 



Загрузить увеличенное изображение. 600 x 900 px. Размер файла 137166 b. Mitred Protopriest Michael Protopopov


Warrnambool, Australie - Dimanche des Saints Pères du Premier Concile  Œcuménique, la communauté orthodoxe russe de la ville australienne de Warrnambool a célébré sa fête paroissiale et un jubilé de 10 ans depuis le jour où la paroisse a été convertie, à partir d'une  église anglicane historique, en une paroisse orthodoxe russe florissante. Pour marquer cet événement, l'archiprêtre Michael Protopopov, donne une interview à www.pravoslavie.ru pour discuter des raisons pour lesquelles les catholiques, les protestants et les anglicans désertent leurs églises.

Est-ce que la conversion de l'église anglicane de Warrnambool en église orthodoxe russe est un cas isolé?

Non, pour la diaspora orthodoxe russe, comme pour les Serbes, Grecs, Roumains, Bulgares et Macédoniens, la pratique de l'acquisition de lieux de culte non-orthodoxes abandonnés   et de leur conversion en en églises orthodoxes est assez commune au 20e siècle.

La quasi-totalité de nos paroisses orthodoxes russes en Australie ont été formées à partir d'églises abandonnées, avant que les communautés russes aient le matériel et les moyens financiers pour construire leurs propres églises orthodoxes russes. Dans les villes d'Adélaïde, de Perth et de Brisbane, les  paroisses russes orthodoxes ont été formées à partir d' églises anglicanes abandonnées, et la même chose est arrivée en Tasmanie. Bien qu'à Sydney la première paroisse orthodoxe russe ait été une église de maison convertie, quelques-unes des autres paroisses de Sydney ont été formées avec des bâtiments d'églises non-orthodoxes.

Comment les communautés non-orthodoxes ont-elles reçu les nouveaux arrivants de la diaspora orthodoxe russe?

Les anglicans ont été très serviables envers l'Église orthodoxe russe depuis notre arrivée en Australie dans les années 1920. Dans le début des années 1920 et tout au long du 20e siècle de nombreux prêtres anglicans influents étaient de puissants anti-communistes, alors il y avait toujours un terrain d'entente qui était trouvé entre l'ERHF, et les églises chrétiennes locales.

De nos jours, nous n'avons pas de liens avec les anglicans ou les catholiques, parce qu'ils ont évolué loin de tout ce qui, de quelque façon, avait l'habitude de nous réunir dans le passé. Nous n'avons plus rien à voir avec les catholiques ou les anglicans, sauf pour l'acquisition de leurs lieux de culte mis au rebut.

Au cours des années 1920, les anglicans écrivaient Le Nouveau Livre de Prière Commune ( New Common Book of Prayer), il était très orthodoxe dans son approche. Le Métropolite Antoine Khrapovitski de bienheureuse mémoire, avait même dit que si les anglicans acceptaient Le Nouveau Livre de Prière Commune, il y aurait très peu de choses qui sépareraient les orthodoxes et les anglicans, et peut-être qu'ils pourraient même être reconnus comme égaux à nous-mêmes. Malheureusement, ils n'ont jamais accepté Le Nouveau Livre de Prière Commune, et donc l'unité entre les deux Églises n'est jamais allée de l'avant. Toutefois, les anglicans conservait encore une grande affection pour les orthodoxes et ils nous ont soutenus tout le temps à Warrnambool jusqu' à il y a 10 ans.

Comme une étude de cas, décrivez le processus à Warrnambool pour la conversion du bâtiment de l'église anglicane?

Lorsque nous avons ouvert une mission orthodoxe russe à Warrnambool, nous avons commencé par la location d'une église catholique abandonnée. Après 12 mois, le diocèse anglican local nous a approchés, offrant leur lieu de culte. Le diocèse anglican a jugé qu'il n'était plus viable de maintenir une église en fonctionnement depuis le grand déclin dans le nombre de paroissiens. Cette baisse a été principalement en raison des innovations modernes comme l'ordination des femmes, etc... Après quelques négociations, le diocèse anglican a été très heureux que nous prenions l'église.

Загрузить увеличенное изображение. 900 x 600 px. Размер файла 157088 b. Interior of the Warnambool ROCOR Parish- note the stain glass windows which have inscriptions dedicated to the 'founders of this Holy Temple'.
Intérieur de la paroisse de Warrnambool ERHF

Pour les anglicans et les catholiques, la crise de fermeture des églises est-elle réservée aux zones rurales, ou s'est-elle étendue aux villes?

Je dirais que leur problème n'est pas limité aux zones rurales, mais il existe aussi dans les grandes villes. La cathédrale de la Protection de la  Sainte Vierge de Collingwood, à Melbourne était jadis une florissante cathédrale presbytérienne, et elle a été donnée à l'Eglise Orthodoxe Russe Hors Frontières en raison d'un manque de fidèles.

La vente des biens d'église sur une échelle gigantesque est une indication du fait que la population australienne vit dans une ère post-chrétienne. De plus en plus de gens sont laïcs plutôt que d'être religieux et spirituels. Il y a cinquante ans, la population australienne était beaucoup plus religieuse, l'Eglise Catholique a commencé à diminuer de façon spectaculaire depuis le Concile Vatican II de 1963. De même, l'Église Anglicane a vu une chute libre du nombre de ses paroissiens depuis l'acceptation de l'homosexualité comme n'étant pas une interdiction pour les membres du clergé, les mariages de même sexe, l'ordination des femmes et même des évêques femmes.

La fermeture des églises anglicanes, protestantes et catholiques dans les zones rurales et peuplées est également due au fait qu'ils manquent de prêtres, des religieuses et de séminaristes. Les gens ont perdu le sens de l'engagement.

Les catholiques, en particulier, ne sont pas engagés comme ils l'étaient avant le Concile Vatican II de 1963. Ces gens qui étaient déjà été engagés, ceux qui ont fondé ces églises, se sont égarés loin de l'Eglise catholique, et leurs enfants ont peut-être grandi dans l'ignorance totale du christianisme. Ainsi, parmi les jeunes il n'y a guère de candidats pour le séminaire ou le monachisme. Sans un solide programme de séminaire ou un programme monastique, l'Église Catholique ne peut guère s'attendre à un avenir positif.

Il est assez triste de constater que les églises catholiques et anglicanes sont abandonnées et vendues. Par exemple, à la paroisse orthodoxe russe de Warrnambool, il y a de beaux, vitraux anciens qui ont des inscriptions en mémoire des fondateurs de l'église, des bougeoirs en laiton qui portent gravés les noms des paroissiens qui sont maintenant oubliés par leur propre peuple. Les paroissiens et les fondateurs de l'église sont dans nos prières au cours de chaque Liturgie, comme c'est la pratique courante dans l'Église Orthodoxe de prier pour les fondateurs "de ce saint temple."

En comparaison avec la situation désolante des Églises Catholique, Anglicane et Protestante en Australie, dans quelle situation est l'Eglise orthodoxe?

Загрузить увеличенное изображение. 450 x 600 px. Размер файла 69135 b. The heritage listed St Nectarios Greek Orthodox Church in Burwood, Sydney was formerly a Methodist Church
Eglise orthodoxe grecqueNectaire à Burwood, Sydney, 
 autrefois église méthodiste

Les églises orthodoxes en Australie ont connu une croissance massive dans tout le XXe siècle. Il y a 500.000 grecs orthodoxes en Australie, ils sont le groupe orthodoxe le plus important. La Communauté orthodoxe russe est également en augmentation. Il y a maintenant 200.000 Russes en Australie selon le recensement officiel dont 150.000 sont orthodoxes. Cette croissance est également répandue dans d'autres confessions orthodoxes, chez les Grecs, Serbes, Bulgares, Roumains et les Macédoniens.

Récemment, les confessions chrétiennes non-orthodoxes  ont commencé à s'engager dans la modernisation de la politique de l'église, de la prière, de la liturgie, du travail missionnaire, et de la pratique de l'Église. Si l'on compare le traditionalisme de l'Eglise orthodoxe russe avec les changements radicaux dans les confessions non-orthodoxes, les statistiques suggèrent que les changements radicaux sont pour le moins inutiles, et peut-être nuisibles.

Je pense que beaucoup de gens voient la permanence dans l'Église orthodoxe, ils voient la spiritualité, et ils voient le fait que nous ne changeons pas nos règles, mais plutôt que nous nous changeons en vivant selon ces règles. C'est une chose très positive, les gens aiment la stabilité, ils aiment à conserver ce qu'ils croient, et ils considèrent la tradition comme un aspect très important de la religion. Ainsi, l'Église Orthodoxe devient très populaire, alors que d'autres églises chrétiennes perdent des fidèles. Elles perdent les gens parce que leur Eglise a perdu sa spiritualité au niveau officiel. Plusieurs Églises chrétiennes ont perdu leur identité, elles n'ont pas de théologie, tout ce qu'elles ont maintenant, c'est un type de souci du bien-être social, et cela ne convient pas à tout le monde .

Est-ce l'Eglise orthodoxe russe se livre à la vente des biens de l'Eglise  lorsque le nombre de paroissiens est faible?

Загрузить увеличенное изображение. 600 x 470 px. Размер файла 53722 b. This magnificant Anglican Cathedral built in the 1800's onced served God. Today it serves lunch and dinner to upper-class diners.

Cette magnifique cathédrale anglicane construite dans les années 1800 a un jour servi Dieu. Aujourd'hui, elle sert le déjeuner et le dîner aux convives des classes supérieures.

Tout au long de l'histoire de l'ERHF, au début de la formation de communautés orthodoxes russes, souvent de petite taille, des églises de maison temporaires étaient construites jusqu'à ce qu'une véritable église, plus fonctionnelle et plus traditionnelle puisse être construite. Même les petites églises domestiques temporaires n'ont jamais été vendues ou fermées, bien au contraire, elles ont été rénovées et réaménagées en permanence et  survivent jusques à ce jour. Par exemple, l'église Saint Wladimir, première église orthodoxe russe à Sydney, a commencé comme une humble église de maison. Mais après les rénovations en cours, elle bénéficie de coupoles et d'un intérieur magnifiquement décoré.

Nous orthodoxes russes, avons une mentalité différente, nous comprenons le caractère sacré d'une église. Malheureusement, je crois que dans l'Église anglicane les gens ont de moins en moins cet état d'esprit. Les confessions chrétiennes non-orthodoxes,  vendent même leurs églises pour en faire des restaurants, des bars et à d'autres fins profanes. Dans la ville de Melbourne il y a un restaurant appelé "La Chapelle sur la Chapelle", et ce bar est une chapelle anglicane sur la rue Chapel, dans la banlieue de South Yarra. Il y a même des cas ou des confessions chrétiennes non-orthodoxes ont transformé de belles cathédrales anciennes de grès en appartements, en théâtres et en bars.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après l'entrevue de
l'Archiprêtre mitré Michael Protopopov 
interrogé par le Lecteur Siméon Boikov
in

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com