Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 01:37
“Les Frères Karamazov” – une création du Théâtre de l’Arc en Ciel
une création du Théâtre de l’Arc en Ciel

Une reprise exceptionnelle des Frères Karamazov est proposée du 4 au 15 février au théâtre de l’Epée-de-Bois à Paris. Pour toute information, voir le site dédié.

LES FRÈRES KARAMAZOV
d’après Dostoïevski
REPRISE DU 4 AU 15 FEVRIER 2015
au Théâtre de l’Epée de bois Cartoucherie Paris

Une création du Théâtre de l’Arc en Ciel

LYN_7087Peut-on rêver un monde où nous, les hommes accepterions d’être vus tels que nous sommes dans nos profondeurs cachées et d’être mus par cette soif de l’autre : «Tu es donc je suis», des hommes tels que Dostoïevski ose les considérer dans leur vertiges et leurs espoirs les plus fous ?
Car, ces « frères », c’est nous bien sûr, Dimitri l’impétueux, Ivan le ténébreux, Smerdiakov le mal aimé, Aliocha le pur qui va devoir se salir en accueillant tout de ce monde ; sans compter Fiodor, le père indigne, bouffon dérisoire et grotesque et dont on se surprend tous à souhaiter la mort !
Immense et redoutable Dostoïevski, aujourd’hui plus que jamais peut-être, votre lumière nous est précieuse.

Mise en scène Olivier Fenoy et Cécile Maudet
DISTRIBUTION : BERTRAND BOSS, LORENZO CHAROY, OLIVIER FENOY, ALEXANDRA D’HEROUVILLE, PEGGY MARTINEAU, JULIEN MARCLAND, JEAN-DENIS MONORY, BASTIEN OSSART, GABRIEL PEREZ MILCHBERG, JEAN-FRANÇOIS SINGER ET LES ELEVES COMEDIENS CORENTIN BOISSET ET ROMANE BRICARD

INFOS PRATIQUES
Représentations du mercredi au samedi à 20h30 ; Dimanche à 16h00
Plus d’infos : www.theatrearcenciel.com/karamazov/
RÉSERVATIONS 01 48 08 39 74 du mardi au samedi de 12h00 à 19h00
www.epeedebois.com THÊÀTRE DE L’ÉPÉE DE BOIS – CARTOUCHERIE

EXTRAIT DE L’OBSERVATEUR RUSSE

Un succès théâtral incontestable.
On dit qu’on «ne comprend pas l’âme russe», on dit aussi que les étrangers ne sont pas capables de comprendre, et encore moins d’interpréter, les grands classiques russes…Le principal mérite du spectacle réside en Dostoïevski lui-même, parfois trop hystérique et nerveux, haletant, mais le véritable Dostoïevski. Pendant trois heures (qui pourrait se douter qu’à Paris, il y aurait tant de personnes qui, un samedi soir au bois de Vincennes, voudraient s’immerger dans le monde de Dostoïevski) un panorama de labyrinthes humains moraux, déchirés qui souffrent et vivent, se déploie devant la salle, pas seulement comme une image fixée une seule fois, mais qui vit, bat et évolue. Derrière tout cela, on sent un travail gigantesque et soigné. La composition d’acteurs est brillante.
…L’essentiel, c’est la dernière scène des trois frères…La scène sur laquelle ce n’est pas honteux de pleurer. Pas extérieurement, mais intérieurement. Pas une «apparence» extérieure, mais une «vérité» intérieure, c’est ainsi qu’on pourrait caractériser la pièce du théâtre de l’Arc-en-ciel, un succès théâtral incontestable.
L’Observateur Russe – Maria Krasilnikova, traduction de Malou Tournebise

http://orthodoxie.com/

Partager cet article
Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com