Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 06:31

 

Lumière de Lumière et Source de clarté,
Verbe, tu rends la vue même à l'Aveugle-né!

aaaCe miracle fut opéré à partir de l'élément liquide, de même que la conversion de la Samaritaine et la guérison du Paralytique. Il se produisit ainsi. Le Christ s'entretenant avec les Juifs et se montrant à eux comme égal au Père en disant: «Avant qu'Abraham fut, Moi, Je suis», ils lancèrent des pierres contre lui. S'étant retiré, il rencontra l'Aveugle, qui marchait à tâtons. Il était ainsi de naissance, n'ayant que le contour et la cavité des yeux. Le Sauveur, l'ayant trouvé de la sorte, demanda à ses disciples (qui l'avaient entendu dire au Paralytique: «Te voici guéri, ne pèche plus» et qui savaient que «la faute des parents retombe sur les enfants»): «Maître, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle?» D'ailleurs, une doctrine épicurienne soutenait que les âmes préexistaient et que si elles avaient péché immatériellement elles descendaient dans un corps. Rejetant tout cela, le Christ dit: Ce n'est pas pour cette raison, mais afin que ce manifestent les oeuvres de Dieu, c'est-à dire les Miennes. Car il n'est pas question du Père: la conjonction «afin que» vise la proclamation du Fils et non sa cause.

aaaAyant dit cela et craché à terre, le Christ fit de la boue et enduisit le contour de ses yeux, lui ordonnant d'aller à la fontaine de Siloé et de s'y laver. Cela, pour montrer qu'Il est Lui-même Celui qui au commencement prit du limon de la terre pour façonner le corps humain. Et puisque l'oeil est parmi les organes du corps le plus important, Il le façonne alors qu'il n'existait pas, pour bien montrer qu'Il est également Celui qui donne le mouvement à la force psychique. Il ne se sert pas de l'eau, mais de sa salive, afin qu'on sache que toute grâce provient de sa bouche et qu'il faut l'envoyer à Siloé.

aaaEt Il lui demande de s'y laver, afin que ce ne soit pas un homme, issu de la terre, qui lui donne d'être guéri par la boue. Il l'envoie à Siloé, afin qu'il y ait plusieurs témoins de sa guérison. Car plusieurs l'auraient rencontré alors qu'il s'en allait avec les yeux enduits de boue, mais au dire de certains, lorsqu'il se lava, il ne fit pas partir la boue formée avec la salive, mais la boue elle-même, sous l'action de cet élément liquide qu'est la salive, s'était transmuée pour former les yeux.

aaaSiloé signifie l'envoyé. Cette piscine se trouvait en dehors de la ville de Jérusalem. Sous Ezéchias, alors que les ennemis assiégeaient la ville et qu'ils occupaient Siloé, l'eau y fut troublée. Avant qu'on n'y creusât des puits et des citemes pour obtenir de l'eau, chaque fois qu'on envoyait quelqu'un, sur l'ordre du Prophète Isaïe, le flot sortait de façon continue, et l'on avait de l'eau. Mais, si c'était quelqu'un de là-bas ou bien un ennemi, l'écoulement de l'eau s'arrêtait. De là le nom. Ainsi donc, pour montrer aussi que Lui-même vient de Dieu, le Christ pour cette raison y envoie l'Aveugle, et la lumière suit aussitôt. Certains même ont pensé que Siloé signifie l'envoyé, à cause de cet aveugle envoyé par le Christ.

aaaEn se lavant, l'Aveugle recouvre la vue, par une puissance ineffable, sans que le patient lui-même ait pu observer le mystère. Ses voisins et ses connaissances, constatant qu'il voyait correctement, étaient perplexes. Quant à lui, il confessait avoir été aveugle et, quand on lui demandait la raison pour laquelle il voyait à présent, il proclamait que le Christ avait guéri son mal. Alors les Pharisiens, à la nouvelle du miracle étonnant, accusent de nouveau le Sauveur de ne pas observer le sabbat. Car c'est encore un jour de sabbat, à ce qu'il semble, que fut accomplie la guérison de l'Aveugle. Entre eux se crée donc une division, les uns disant que Jésus est Dieu à cause de ses miracles, les autres qu'il n'est pas Dieu, puisqu'il n'observe pas le sabbat.

aaaCeux qui ont une bonne opinion de Lui demandent à l'Aveugle: «Et toi, que dis-tu de Lui?» Il répond ouvertement que c'est un Prophète, ce qui leur semble assez élogieux. Mais les autres ne veulent pas croire qu'il eût été aveugle et que le Christ l'ait guéri. Ils font donc venir ses parents, peut-être parce qu'ils ne croient pas les voisins. Mais plus ils veulent cacher la vérité, plus ils la rendent manifeste, car les parents conviement de tout, même au risque d'être chassés de la synagogue, et sous prétexte que leur fils est assez grand ils se débarrassent sur lui de l'affaire. De nouveau les Pharisiens disent à l'Aveugle: Rends grâces à Dieu, cette guérison vient de Lui, et non pas du Christ, car c'est un pécheur, puisqu'Il abolit le sabbat! L'Aveugle, désirant montrer par ses oeuvres qu'Il est Dieu, répond: Je ne sais; la seule chose que je sache, c'est que j'étais aveugle et que, grâce à Lui, je vois!

aaaDe nouveau ils lui dirent: «Comment a-t-Il fait pour t'ouvrir les yeux?» Celui-ci, lassé, ne leur répond pas par le détail, mais il condense: S'Il n'était pas de Dieu, Il n'aurait pas fait ce miracle! Alors ils commencèrent à l'insulter, parce qu'il avait ainsi reconnu être son disciple et pour avoir dit: Personne n'a jamais ouvert les yeux à un aveugle-né; d'autres aveugles ont vu, mais pas un aveugle de naissance! Ils se moquèrent de lui et le chassèrent de la synagogue. Après quoi, Jésus le rencontre et lui dit: «Crois-tu au Fils de Dieu?» Et lui, apprenant qui est Celui avec qui il parle et Le voyant grâce à Lui (car il ne pouvait pas Le voir auparavant, puisqu'il était aveugle), se prosterna devant lui et devint son disciple, proclamant ses bienfaits.

aaaOn pourrait dire aussi, par anagogie: l'Aveugle, c'est le peuple issu du paganisme, qu'en passant le Christ a rencontré alors qu'Il se trouvait sur la terre, et non au ciel. Ou bien, parce qu'Il est venu à cause du peuple hébreu, de passage Il s'est rendu aussi chez les païens. Crachant à terre et faisant de la boue, Il les a enduits, au lieu de les avoir d'abord instruits. Car Il est venu comme rosée sur la terre et Il a pris chair de la Vierge Sainte. Ensuite Il a donné le Baptême Divin, qui correspond à Siloé. Puis le Peuple Chrétien venu du paganisme eut le courage de tout souffrir pour le Christ, Il fut persécuté et Il témoigna, et finalement Il fut par lui reconnu et glorifié.

Cette vie de Saints est tirée du :
"Triode de Carême", Diaconie Apostolique 1993

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère orthodoxe - dans Vie des saints

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com