Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 05:10


Maxime_reliquesÀ l’initiative de S. E. Teofan, archevêque de Iaşi et métropolite de Moldavie et de Bucovine, l’unique relique authentifiée à ce jour de saint Maxime le Confesseur – sa main droite, coupée lors de son martyre, qui est déposée au monastère de Saint-Paul au Mont-Athos – a été apportée à Iaşi pour être présentée à la vénération des fidèles aux côtés des reliques de sainte Parascève. C’est la première fois que cette précieuse relique quittait le Mont-Athos.
Apportée par l’higoumène Parthénios et de quatre moines du monastère de Saint-Paul, auxquels Jean-Claude Larchet s’était joint à l’aéroport de Bucarest, elle a été accueillie solennellement le samedi 9 octrobre à 22h30 à l’aéroport de Iaşi par S. E. le métropolite Teofan, de nombreux membres du clergé, le chœur de la cathédrale, et les autorités civiles de la ville. Au chant répété du tropaire de saint Maxime, la relique a été conduite en cortège jusqu’à la cathédrale, où elle a été déposée.

 

Le dimanche 10 dans l’après-midi, Jean-Claude Larchet, qui avait été invité par S. E. le méropolite Teofan à participer aux différentes manifestations liées à la venue des reliques, a enregistré plusieurs émissions relatives à la vie et à l’œuvre de saint Maxime le Confesseur et aux travaux qu’il leur a consacrés, pour les chaînes de radio et de télévision de l’Église roumaine « Trinitas », qui ont été diffusées au cours de la semaine et dont de larges extraits ont été reproduits dans le quotidien Ziarul Lumina.
Le lundi 11 et le mardi 12 octobre, les membres de la délégation grecque, accompagnés de Jean-Claude Larchet ont pu, à l’invitation de S. E. le métropolite Teofan et sous la conduite de l’archimandrite Nicéphore, exarque métropolitain pour les relations avec les monastères, visiter plusieurs monastères importants de la région : Miclāuşeni, Pângāraţi, Bistriţa, Varatec, Agapia, Vieil Agapia, Sihla, Secu, Neamtz et Sihastria, où ils ont été reçus par les higoumènes, moines et moniales.
L’après-midi du 14 octobre, Jean-Claude Larchet a rencontré cent-trente étudiants de diverses facultés, et a répondu à leurs questions sur la pensée desaint Maxime et sur divers thèmes concernant la vie spirituelle.
Dans la soirée du 14 octobre, une agrypnie à été célébrée dans la cathédrale en l’honneur de saint Maxime le Confesseur, et le 15 octobre au matin une divine liturgie.
Dans l’après-midi du 15 octobre, a été ouvert, sous la présidence de S. B. le patriarche Daniel, le colloque consacré à l’« Année anniversaire du Credo orthodoxe et de l’autocéphalie de l’Eglise orthodoxe roumaine » organisé par la faculté de théologie orthodoxe Dumitru Staniloae de Iaşi, colloque qui ouvrait aussi l’année universitaire pour la faculté de théologie. Jean-Claude Larchet a  été invité à en prononcer le discours inaugural, sous le titre « Professions de foi et Tradition ». 
Dans la soirée du 15 octobre, a eu lieu la présentation officielle, dans l’aula Mihai Eminescu de l’Université Alexandru Ioan Cuza de Iaşi, devant une assistance de 400 personnes, de l’édition roumaine, par les éditions Doxologia de la métropole de Iaşi, du livre de Jean-Claude Larchet « Saint Maxime le Confesseur, médiateur entre l’Orient et l’Occident ». Après la bénédiction de l’Archimandrite Parthénios et les interventions du directeur des éditions Doxologia, Catalin Jeckel, du doyen de la Faculté de théologie, le P. Viorel Sava, et du directeur du Séminaire orthodoxe de Iaşi, le P. Dragoş Bahrim, le P. Ioan-Cristinel Teşu, directeur du département de théologie et professeur de théologie ascétique et mystique à la Faculté de théologie de Iaşi a présenté, pendant près d’une heure, l’auteur et son œuvre, le considérant non seulement comme le meilleur spécialiste actuel de saint Maxime le Confesseur mais comme le théologien qui a apporté la contribution la plus importante à la spiritualité orthodoxe au cours des vingt-cinq dernières années. Jean-Claude Larchet a ensuite donné une conférence sur « L’actualité théologique de saint Maxime le Confesseur ».
Le dimanche 17 octobre, S. B. le patriarche Daniel a béni le terrain sur lequel doit s’élever prochainement une nouvelle église dédiée à saint Maxime le Confesseur, et dont le recteur sera le P. Dragoş Bahrim, directeur du Séminaire de Iaşi.
Au cours de la semaine dernière, plus d’un million de pèlerins sont venus vénérer les reliques de saint Maxime qui reposaient auprès de sainte Parascève.
Sources : DoxologiaBasilicaZiarullumina

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com