Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 05:41

Ce lundi 1er novembre au soir, à 18h, le Custode de la Terre Sainte, le Révérend Père Pizzaballa, avait convoqué les frères et les proches de la Custodie à venir faire le point sur le Synode pour le Moyen-Orient, qui s’est tenu à Rome du 10 au 24 octobre dernier.

La rencontre s’est déroulée en deux temps : tout d’abord, le Custode, accompagné de Claudio Bottini, ofm, Doyen du Studium Biblicum Francescanum et du Père Frédéric Manns, ofm, enseignant et bibliste, tous trois invités à Rome, ont présenté le Synode de façon générale, avant de donner leurs impressions personnelles et d’en faire une synthèse. Puis la parole a été donnée à l’auditoire, qui a pu poser des questions et demander des approfondissements.

Le Père Claudio Bottini a eu la tâche de présenter le Synode de façon générale, donnant également un aperçu de ses implications concrètes. « Le Synode est un signe de la collégialité des Evêques, mais rappelons qu’il s’agit d’une Assemblée consultative, et non pas délibérative », a-t il souligné.

Le Doyen a ensuite donné quelques données chiffrées sur le Synode pour le Moyen-Orient, un évènement historique sans précédent, couvrant 16 Etats, ceux de la géographie biblique, pour une population totale de 356 millions d’habitants, pour seulement 5 millions de chrétiens.

Pendant deux semaines, les 185 Pères synodaux, les 36 experts, les auditeurs et les délégués fraternels se sont réunis dans un climat de travail et de prière, autour du Saint-Père, « qui a écouté plus qu’il n’a parlé », assistant avec assiduité à presque toutes les Congrégations générales (14 en tout).

Le Père Bottini a invité l’assistance à lire les homélies de Benoît XVI prononcées en ouverture et en conclusion du Synode, ainsi que la méditation sur les fausses divinités, tenue sans papier lors de la première assemblée générale du Synode.

Pour le Révérend Père Custode, Pierbattista Pizzaballa, le Synode a été marqué par une « liberté totale » d’expression. Il a dénoncé les polémiques soulevées par la presse, expliquant qu’elles ne se fondaient sur rien, et insisté sur la dimension pastorale de cet évènement historique. La situation du Moyen-Orient est très spécifique, puisque le concept de frontière a beaucoup évolué en quelques années : 80% des catholiques suédois sont chaldéens, 50% des chrétiens de tout le Moyen-Orient se trouvent dans la péninsule arabique, résultat de l’immigration arabe mais surtout indienne et philippine, les Eglises orientales ont leurs propres Evêques de la deuxième ou de la troisième génération aux Etats-Unis.

Mais pour le Custode, au-delà des thèmes abordés, la grande avancée du Synode aura été que les Pères du Moyen-Orient ont pu vivre ensemble pendant 15 jours, établir des rapports cordiaux, voire d’amitié.

Enfin, le Père Manns a ouvert son intervention par le mot du Pape lors de sa méditation : « La sagesse des simples sauvera le monde ». Il a rappelé que 17 frères mineurs étaient présents au Synode, reconnaissance du fait que Saint François aimait profondément le Moyen-Orient. Il a ensuite exposé les 12 conseils donnés par les Frères mineurs aux chrétiens orientaux : il a ainsi parlé de la vocation à être chrétiens dans un milieu majoritairement musulman ou juif, comme levain de la pâte, évoqué les racines juives de notre foi, dont il est un grand spécialiste, loué la richesse liturgique des différents rites, encouragé les pèlerinages, exprimé la grande nécessité d’une nouvelle évangélisation, fondée sur l’annonce du kérygme par des témoins authentiques, et impulsée par la Vierge Marie, « fille de Sion, étoile de l’Orient, exemple de courage au pied de la Croix où meurt son fils, dans ce pays où tant de mères perdent leurs enfants, c’est elle l’espérance de tout homme qui souffre ».

L’auditoire a ensuite été libre de poser des questions, qui ont permis d’aller plus loin sur le sujet des propositions concrètes du Synode et sur les suites que cet évènement aura, ainsi que sur le thème de la date unifiée de la fête de Pâque, souhaitée par de nombreux Pères synodaux.

Les conclusions de cette réunion sont très liées au thème du prochain Synode, en 2012, à savoir la nouvelle évangélisation. Le Pape a insisté sur la nécessité de « proposer à nouveau l’Evangile » (Benoît XVI avait créé, le 12 octobre dernier, un Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, confié à Mgr Rino Fisichella), au Moyen-Orient aussi, qui se doit de retrouver sa dimension missionnaire.

Source : Patriarcat Latin 2/11/2010

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe de l'Annonciation - dans Actualités

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com