Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 00:10

 



[Petite note de clarification à propos de F. Dostoïevski: Les Origines de l'Athéisme Moderne]


Certains peuvent penser que la "faute originelle" du catholicisme n'existe guère plus qui conduisit à la montée de l'athéisme, comme l'a noté Dostoïevski et d'autres théologiens orthodoxes. Nous devons garder à l'esprit cependant pourquoi il en est ainsi. 
Fondamentalement, c'est à cause de la montée de l'humanisme et du sécularisme en Occident, et bien sûr on ne peut pas écarter la Réforme. C'est en raison de l'absence d'une repentance de la papauté dans les doctrines catholiques,  que de telles divisions ont pu se faire jour, en premier lieu. Aujourd'hui le catholicisme a une nouvelle façade, tels que nier qu'il existe des différences essentielles entre l'orthodoxie et le catholicisme, mais essentiellement le catholicisme est toujours le même avec cette intention de faire que les orthodoxes s'inclinent devant le pape comme suprême Pontife de l'Église. Et le pape actuel est très clair à propos de cette intention, ce qui explique pourquoi aujourd'hui le dialogue orthodoxe-catholique met l'accent sur les questions morales et non doctrinales (*). Aujourd'hui, le catholicisme, aussi important qu'il soit, se trouve dans une position très vulnérable en Europe occidentale en particulier parce que ses faiblesses lentement mais sûrement sont exposées, même si elles ont une force en étant toujours à la base de l'ordre moral de l'Occident (avec l'ensemble de la chrétienté), qui répond au moins à ce besoin fondamental de l'homme, même dans un environnement séculier.

A la racine du problème historique de la papauté est l'influence franque qu'elle reçut en mettant en œuvre la méthode scolastique de faire de la théologie, qui  plaça la raison comme outil ultime d'acquisition de connaissances, par opposition à la méthode orthodoxe qui existait en Occident aussi au cours de la premier millénaire, qui est essentiellement la méthode empirique de connaissance théologique. La méthode empirique se concentre sur son expérience de Dieu à travers la vision de Son énergie ou de Ses pouvoirs incréés. L'Occident, en plaçant la raison comme source suprême de la connaissance et de la révélation et reléguant ce qui fut révélé seulement dans l'Écriture, permit à l'athéisme de prospérer, puisque l'expérience directe et personnelle de Dieu fut écartée (sauf à travers une émotion sentimentale ou une illusion mystique). Selon la logique on peut disputer pour la foi et contre la foi, et inversement, et cela sans cesse. Des arguments peuvent être avancés. qui sont valables pour l'existence de Dieu et contre l'existence de Dieu. Les orthodoxes mettent cependant toujours l'accent sur ce qui a toujours enseigné dans l'Écriture et les Pères de l'Église, à savoir que l'on ne peut pas savoir si Dieu existe avec une certitude absolue à moins qu'il n'y ait une connaissance directe et une expérience directe de Dieu. Jésus a dit: "Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu." La purification du cœur est au cœur de la spiritualité orthodoxe, et la seule façon de vraiment "voir Dieu" et d'acquérir l'Esprit Saint et la foi basée sur des preuves concrètes advient par la purification du cœur de ses passions et de ses péchés.

Il s'agit fondamentalement de la différence essentielle entre l'Orthodoxie et le Catholicisme, ce qui conduit à de nombreuses autres différences.

Version française Claude Lopez-Ginisty d'après

(*)Le pape Benoît XVI a réaffirmé la primauté universelle de l'église catholique romaine, approuvant un document publié mardi, selon lequel les Eglises Orthodoxes étaient "défectueuses" et que les autres églises chrétiennes n'étaient pas de véritables églises. […] Le document dit que les églises orthodoxes étaient vraiment des "églises", parce qu'elles ont la succession apostolique et qu'elles possèdent "de nombreux éléments de sanctification et de vérité." mais il est dit q'il leur manquait quelque chose, parce qu'elle ne reconnaissaient pas la primauté du pape. défaut ou "blessure" qui leur nuisent. 
(Déclaration du 7 octobre 2007 voir le document complet in http://www.msnbc.msn.com/id/19692094/ ns/world_news-europe/)http://orthodoxologie.blogpot.com/

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com