Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2018 4 15 /11 /novembre /2018 00:07

Aujourd'hui pour beaucoup de gens, l'Eglise « catholique », c'est l'ensemble des croyants se réclamant de l’Église romaine avec le pape pour chef, en opposition aux Orthodoxes et aux protestants. Alors bien sur, lorsqu'on parle de l’Église catholique orthodoxe , la majorité n'en saisit pas le sens. Le credo de Nicée-Constantinople a proclamé que « l’Église est une, sainte, catholique et apostolique ». De ce fait , l'appellation ''catholique'' ne désigne pas le nom d'une religion, mais un des aspects essentiels de l’Église du Christ, comme le sont l'unité, la sainteté et l'apostolicité.

Le Vatican à Rome
Les mots de ''catholicité'' [καθολικότηϛ] ou de ''catholique'' [καθολική], sont souvent traduits par « universel », or c'est plus que cela, ce n'est pas juste une notion de géographie, d'étendue ou de chronologie. On doit donc les traduire par ''en tout, selon toute chose, selon le tout, relatif au tout'',[καθ ὅλου] « ce qui renvoie à une intégralité, à une globalité fondée sur la confession totale de la foi, sur une confession sans altération, sur l'unité sainte et apostolique de la foi. Oui, oui, oui, ces mots désignent bien une foi qui embrasse tout, une foi totalement conciliaire, une foi qui réunit tout, une foi ''catholique ''. »(St Justin Popovitch).

St Justin popovitch

Pour bien comprendre ce qu'est la catholicité, il faut partir du centre de tout, c'est à dire de la Sainte Trinité : l’Église représente l'image et la ressemblance de la sainte Trinité. St Justin Popovitch, nous dit « qu'on peut lui appliquer tout ce qui concerne la sainte Trinité. Ainsi tout en l’Église est-il Trinitaire, tout est saint, tout est conciliaire (catholique ) ».


Seul celui qui confesse la vraie foi inaltérée en la Sainte Trinité, peut être véritablement catholique car l’Église réalise en elle le dogme trinitaire : « C'est une identité ineffable de l'unité et de la diversité à l'image du Père, du Fils et du Saint Esprit, Trinité consubstantielle et indivisible » (V. Lossky). De même que chaque personne de la Sainte Trinité est pleinement Dieu en Elle-même, de même chaque Église orthodoxe locale est pleinement l’Église en elle-même. Parce que l’Église orthodoxe est l’icône de la Sainte Trinité, elle est fondamentalement catholique. De ce fait toute centralisation autour d'un point géographique ou autour d'une personne ou d'une autorité est impossible, car toutes les Églises orthodoxes locales en communion sont également entre elles, à l'image de l’égalité absolue entre les Hypostases de la Sainte Trinité . La conciliarité, telle qu'elle a été réalisée dans les 7 conciles œcuméniques est la seule expression de la catholicité de l’Église et sa pleine manifestation.

L’Église est présente dans sa plénitude dans chaque assemblée eucharistique locale, liée à un évêque. De même que dans les saints dons, que ce soit dans une parcelle consacrée ou dans un morceau plus grand, on a le Christ tout entier, de même dans une Église locale qui confesse la foi orthodoxe est présent toute l’Église.

Les Églises locales sont catholiques car elle possèdent la plénitude de l’Église en chacune d'elle. L’Église n'est pas la juxtaposition d’Église locales, mais une communion reposant sur l'unité de la foi orthodoxe (Orthodoxe veut dire juste droit, c'est le contraire d'hétérodoxe). Cette unité dans la diversité comme cette diversité dans l'unité sont le sens même de la catholicité. En ayant rien ajouté ni retranché des Saintes Écritures, des 7 conciles œcuméniques, et des canons des Pères, l’Église orthodoxe a préservé la totalité de la foi chrétienne et l'annonce à l'univers entier, et donc elle est la véritable Église catholique.


Ecoutons St Cyrille de Jérusalem (Catéch. 18,23) : « Donc on appelle l’Église catholique, en raison de son extension à l'ensemble du monde habité d'une extrémité à l'autre de la terre . A cause aussi de ce qu'elle enseigne universellement et sans erreur tout les dogmes qui doivent venir nécessairement à la connaissance des hommes , tant sur les choses visibles que sur les invisibles, sur les célestes que sur les terrestres. Encore parce qu'elle doit soumettre à la piété tout le genre humain, maîtres et sujets, lettrés et gens du commun. Aussi parce qu'elle soigne et guérit universellement toutes les sortes de péchés que commettent l'âme et le corps, et possède en elle toutes les formas de ce qu'on appelle vertu, dans les œuvres et les paroles et dans toutes les diverses sortes de dons spirituels. »
et St Vincent de Lerins ( Commonitorium I, 20) : « Ainsi est catholique véritable et authentique, qui chérit la vérité de Dieu, l’Église, ''le corps du Christ (Ep 1, 23)'' ; qui ne met rien au-dessus de la foi catholique : ni l'autorité, ni l'affection, ni le génie, ni l'éloquence, ni la philosophie, ni d'un homme, quel qu'il soit : qui, méprisant tout cela, fermement et inébranlablement attaché à la foi, est résolu à n'admettre et à ne croire que les vérités universellement admise par l’Église catholique depuis les temps anciens ; et qui comprend enfin que toute doctrine nouvelle et inouïe, insinuée par une seul homme en dehors de l'avis général des saints ou contre cet avis, n'a rien de commun avec la religion : Elle constitue bien plutôt une tentation, selon l'enseignement du bienheureux apôtre Paul. »

En d'autres termes la catholicité ne se pense pas en terme d'adhésion à la papauté, mais bien en la confession de la foi juste et vraie et cela quelque soit le lieu et l'époque. C'est pourquoi on peut dire quel’Église catholique... c'est l’Église orthodoxe.


par un moine orthodoxe de Nîmes.

Partager cet article

Repost0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

.http://religion-orthodoxe.eu/

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire :

pretre.jacques@gmail.com