Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 23:03

Le starets Silouane nous exhorte a vivre le commandement du Seigneur Jésus, aimez vos ennemis, priez pour eux. Il parle d'expérience. Et il indique aussi l'exemple de Marie.

 

Je vous en supplie, faites un essai[1].

Je vous en supplie, faites un essai. Si quelqu'un vous offense, ou vous méprise, ou vous arrache ce qui vous appartient, ou persécute l'Eglise, priez le Seigneur en disant : « Seigneur, nous sommes tous tes créatures ; aies pitié de tes serviteurs et tourne-les vers le repentir. » Alors, tu porteras perceptiblement la grâce dans ton âme. Au commencement, force ton cœur à aimer tes ennemis ; le Seigneur, voyant ta bonne intention, t'aidera en tout, et l'expérience elle-même t'instruira. Mais celui qui pense du mal de ses ennemis, l'amour de Dieu n'est pas en lui, et il n'a pas connu Dieu.

 

Quand tu prieras pour tes ennemis, la paix viendra sur toi ; et lorsque tu aimeras tes ennemis, sache qu'une grande grâce divine vit en toi ; je ne dis pas qu'elle soit déjà parfaite, mais elle est suffisamment puissante pour le salut. Si, par contre, tu injuries tes ennemis, c'est le signe qu'un esprit mauvais vit en toi et qu'il introduit dans ton cœur de mauvaises pensées ; car, comme l'a dit le Seigneur, c'est du cœur que jaillissent les bonnes ou les mauvaises pensées.

 

L'orgueil nous fait perdre la grâce et, en même temps qu'elle, l'amour pour Dieu et l'audace dans la prière ; l'âme est alors tourmentée par de mauvaises pensées et ne comprend pas qu'il faut s'humilier et qu'il faut aimer les ennemis, sans quoi on ne peut pas plaire à Dieu.

 

Tu dis :

- « L'ennemi persécute notre sainte Eglise. Comment pourrais-je donc l'aimer ? »

A cela je répondrai :

- « ta pauvre âme n'a pas connu Dieu ; elle n'a pas connu combien Il nous aime et avec quel désir Il attend que tous les hommes se repentent et soient sauvés.

Le Seigneur est Amour ; Il a donné sur terre le Saint-Esprit qui apprend à l'âme à aimer les ennemis et à prier pour eux afin qu'ils soient, eux aussi, sauvés. C'est cela, l'amour.

Mais si on les juge d'après leurs actions, ils méritent un châtiment. »

 

L'amour de la Mère de Dieu [2]

Le cœur de la Mère de Dieu, toutes ses pensées et toute son âme étaient occupés du Seigneur ; mais il lui fut donné quelque chose d'autre encore : elle aimait les hommes et priait ardemment pour eux, pour les nouveaux chrétiens, demandant que le Seigneur les fortifie ; elle priait pour le monde entier pour que le monde entier soit sauvé. Cette prière était sa joie et sa consolation sur la terre.

Nous ne comprenons pas dans sa plénitude l'amour de la Mère de Dieu, mais nous savons que :

Plus grand est l'amour, plus grandes sont les souffrances de l'âme.

Plus complet est l'amour, plus complète est la connaissance.

Plus brûlant est l'amour, plus ardente est la prière.

Plus parfait est l'amour, plus sainte est la vie.

Aucun de nous ne parvient à la plénitude de l'amour de la Mère de Dieu, et nous avons besoin du repentir d'Adam. Mais nous saisissons en partie cet amour, comme il nous est révélé dans l'Eglise par le Saint Esprit.

 


[1] Archimandrite Sophrony, Starets Silouane, moine du mont Athos, Vie - Doctrine - Ecrits - Edition Présence, Belley, 1982, p. 344-345

[2] Archimandrite Sophrony, Starets Silouane, moine du mont Athos, Vie - Doctrine - Ecrits - Edition Présence, Belley, 1982, p. 335

Source : http://www.mariedenazareth.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Monastère Orthodoxe - dans Enseignement spirituel

Orthodoxie OccidentaleMOINE-GRAND-HABIT

depuis 1936

http://www.eglises-orthodoxes-canoniques.eu/ 

Recherche

Priez puis silence ...

bougie10-copie-1

Saint Jean de San Francisco

11 St Jean de Changai

Fichier par Archive-Host.com

Nous écrire en cliquant sur :